Noms de domaine : une seconde vie lucrative

Le par  |  3 commentaire(s)
Afnic-logo

Selon l'Afnic, le second marché des noms de domaine est en plein essor.

Afnic-logoCette semaine a été marquée par l'entrée au Guinness Book des records du nom de domaine Sex.com : le nom de domaine le plus cher au monde vendu pour 13 millions de dollars. Sex.com a connu une vie bien tumultueuse après un premier enregistrement en 1994, mais l'Afnic ( Association française pour le nommage Internet en coopération ) a rebondi sur cette actualité pour souligner que le second marché des noms de domaine est " en plein essor ".

Ce second marché concerne des transactions sur des noms de domaine déjà existants. Selon l'Afnic, il intéresse particulièrement les entreprises détentrices de portefeuilles de noms, les porteurs de projet qui sont confrontés à des problématiques de noms déjà pris mais non utilisés, les particuliers intéressés par l'achat de noms de domaine dans le cadre de projets personnels.

La valeur marchande du nom de domaine est fonction de plusieurs facteurs dont le sens de son vocable. Certains d'entre eux ont aussi une valeur trafic qui fait monter les enchères et on sait sans trop s'y risquer que par exemple sex.com aura la cote dans les saisies des internautes.

Même si sa valeur est moindre, l'extension .fr est aussi concernée par le second marché des noms de domaine. La revente de Credit.fr est ainsi assez éloquente puisqu'elle a atteint 587 000 €. Pas mal sachant que le prix moyen pour l'enregistrement d'un .fr est de 12 €.

Parmi les autres transactions notables pour le .fr : 50 000 € pour Lundi.fr, 28 106 € pour Albumphoto.fr, 20 000 € pour Grattage.fr, 17 500 € pour Everest.fr... Rappelons que c'est l'Afnic qui est chargée de la gestion administrative et technique du .fr.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #755871
Ca m'étonne que l'Afnic n'ai pas trouvé un moyen de toucher une taxe là-dessus.
Le #755941
ben si ... 19.6% de tva

Le #756241
ca n'avait pas été interdit d'acheter des noms de domaines dans l'unique but de les revendre?

ou bien etait-ce juste pour ceux dont le nom est trop explicite genre 'coca-cola.com'?

suis plus sur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]