Brevets mobiles : Nortel reporte l'enchère d'une semaine

Le par  |  0 commentaire(s)
Nortel HQ logo pro

L'enchère pour les 6000 brevets mobiles de Nortel, convoités par Google et beaucoup d'autres, est reportée d'une semaine par l'équipementier canadien. Le suspense se poursuit.

Nortel logoLes brevets mobiles de Nortel, équipementier telecom canadien en faillite depuis 2009, attirent beaucoup de monde, à commencer par Google qui a proposé un montant de 900 millions de dollars pour faire l'acquisition des 6000 brevets, dont certains relatifs à LTE  ( Long Term Evolution ).

D'autres acteurs ont depuis plus ou moins manifesté leur intérêt, et pas des moindres : Apple, RIM, Ericsson...jusqu'à Microsoft, qui conteste les conditions d'acquisition des brevets en estimant ne rien devoir en matières de royalties au futur acquéreur.


Forte pression sur l'enchère

Face à tous ces puissants groupes intéressés, le régulateur antitrust a mené une investigation rapide, sans rien trouver. Mais devant les enjeux et les critiques formulées par plusieurs sociétés, l'enchère, qui devait débuter le 20 juin, est finalement reportée au 27 juin prochain.

Nortel indique que la raison de ce report en est l'important niveau d'intérêt porté à son ensemble de brevets, de quoi sans doute régler les derniers détails d'un processus qui, s'il va débuter à 900 millions de dollars, pourrait bien mettre la barre plus haut.

Ces brevets sont bienvenus pour consolider des positions un peu légères en matière de propriété intellectuelle ( Google en a besoin pour préserver Android ) ou pour affermir des attaques contre d'autres groupes, ou encore pour intimider et éviter l'affrontement direct.

Complément d'information
  • Brevets mobiles de Nortel : Google cerné
    Google devrait ouvrir l'enchère pour les brevets mobiles de Nortel ce lundi avec une offre à 900 millions de dollars mais les acquéreurs potentiels se pressent pour mettre la main sur cette propriété intellectuelle, ce qui pourrait ...
  • Brevets mobiles de Nortel : Google, RIM, Ericsson intéressés
    En même temps que Google, Research in Motion et RPX (gestionnaire de portefeuilles de brevets), c'est l'équipementier Ericsson qui pourrait tenter de mettre la main sur les brevets mobiles de Nortel dans une enchère qui débutera à ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]