NPD : les netbooks encore source de confusion pour le public

Le par  |  4 commentaire(s)
Logo NPD Group

Une enquête réalisée par NPD Group souligne que la confusion entre les possibilités d'un netbook et d'un ordinateur portable reste très forte chez les consommateurs.

Logo NPD GroupApparus fin 2007 / début 2008, les netbooks sont devenus en quelques mois une catégorie à part entière entre les smartphones et les ordinateurs portables traditionnels, renouvelant la notion d'utilisation d' Internet en situation de mobilité.

Leur faible encombrement et leur autonomie en ont fait des appareils pratiques à emporter partout avec soi et les solutions de connectivité aux réseaux mobiles à haut débit en font des compagnons idéaux pour qui a besoin de se relier régulièrement au Net, sans contraintes.

Revers de la médaille, les netbooks sont peu puissants et avant tout destinés à de la consultation Internet et de la messagerie. Il sera difficile d'y faire tourner logiciels demandant des ressources importantes.

Or, les enquêtes consommateurs ont montré en 2008 que les acheteurs de ces Mini PC ne sont souvent pas au courant de cette distinction et pensent acheter un ordinateur portable en modèle réduit, créant de la frustration par la suite.


Un netbook, pour quoi faire ?
HP Mini 2140 logo proUne enquête de NPD Group réalisée auprès de 600 possesseurs de netbooks aux Etats-Unis entre fin avril et début mai 2009 montre que cette confusion est toujours aussi marquée. Selon ses résultats, 60% des personnes ayant acheté un netbook pensaient qu'il aurait les mêmes fonctionnalités qu'un ordinateur portable traditionnel.

En conséquence, seules 58% de ces personnes " abusées " se déclarent satisfaites de leur achat, alors que celles ayant acheté un netbook en connaissance de cause le sont à 70%. Le niveau de mécontentement est particulièrement fort sur la tranche démographique des 18-24 ans, qui est aussi celle qui est la plus attirée par ces produits.

65% d'entre eux s'attendaient à de meilleures performances et seuls 27% estiment que leur appareil est plus performant que ce qu'ils pensaient. Le seul point marketing avec lequel tout le monde est d'accord est celui de la mobilité. 60% des personnes interrogées ont d'ailleurs acheté un netbook pour son faible encombrement et son transport facile, même si elles sont autant à avouer que leur appareil ne quitte jamais le domicile.

Pour Stephen Baker, de NPD Group, " nous devons nous assurer que les consommateurs achètent  le PC adapté à leurs besoins. Il y a un sérieux risque de cannibalisation du marché des ordinateurs portables de type notebooks qui pourrait finir par porter préjudice au marché des netbooks.

Les revendeurs et les fabricants ne doivent pas trop en faire sur les possibilités des netbooks en tant que remplaçants directs des notebooks. Au contraire, ils devraient mettre l'accent sur les possibilités de mobilité, de transportabilité et de machine secondaire pour être sûrs que leurs clients seront satisfaits de leur achat. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #479841

"nous devons nous assurer que les consommateurs achètent le PC adapté à leurs besoins. Il y a un sérieux risque de cannibalisation du marché des ordinateurs portables de type notebooks qui pourrait finir par porter préjudice au marché des netbooks. "



J'avais déjà constaté ce problème de canibalisation dès les débuts des Netbooks, tant ça semblait évident.

Je devrais faire analyste...
Le #479911
Le contexte a joué un grand rôle : les netbooks sont apparus en pleine crise économique. C'était astucieux de la part d'Asus de jouer la carte low-cost pour se tailler la part du lion avec son eeePC. Il n'était en revanche clairement pas dans son intérêt d'expliquer qu'avec un ordinateur si cheap les fonctionnalités seraient fortement réduites. Néanmoins cela aurait dû apparaitre comme logique, donc c'est étonnant tous ces gens supris, d'autant plus chez les jeunes que l'on présente comme la "génération numérique".
Le #480041
La génération numérique oui, car ils utilisent beaucoup de numérique, ils "consomment". Mais de là à savoir et d'avoir envie de comprendre comment fonctionne ce qu'ils utilisent, c'est autre chose. Ils ont gobé ce que les vendeurs disaient.
Le #480311
Bof, c'est comme toutes les innocentes victimes de la mode : elles ont cede a l'achat impulsif et irreflechi - technique de base dans la vente.

Les moutons bouffent l'herbe qu'on veut bien leur donner. Un peu comme tous ces cons qui continuent de pirater MS Office au lieu d'installer OpenOffice.

C'est toujours le meme probleme de base : cerner reellement ce dont on a besoin et ne jamais faire confiance a un commercial, sur un coup de tete.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]