Prism, Upstream... Avez-vous été espionné ?

Le par  |  4 commentaire(s)
GCHQ logo

Vos données ont-elles été illégalement partagées entre la NSA et l'agence de renseignement britannique GCHQ ? Privacy International propose aux utilisateurs du monde entier un moyen de le savoir via un formulaire en ligne. Mais cela pourra être long.

En début de mois, la justice britannique a reconnu l'illégalité du programme de surveillance de masse de l'agence de renseignement GCHQ et le partage d'informations avec la NSA américaine. Une illégalité pendant au moins sept ans, ce qui n'est cependant plus le cas actuellement suite à la mise en place de garanties lors de la transmission des renseignements.

Cette décision de justice a été obtenue suite à l'action intentée par des associations de défense des droits de l'Homme dont Privacy International qui lance aujourd'hui une plateforme et une campagne. Le but est de permettre à n'importe quel utilisateur dans le monde de savoir s'il a été espionné par le GCHQ et par voie de conséquence la NSA.

PrismCela concerne en particulier les programmes de surveillance Prism et Upstream, et donc les emails, les conversations par messagerie instantanée ainsi que les communications collectées sur les câbles en fibre optique et les infrastructures lors du transit des données.

L'initiative porte sur des millions de communications privées obtenues par le GCHQ auprès de la NSA jusqu'en décembre 2014. " La décision de justice permet non seulement aux citoyens britanniques mais aussi à n'importe qui dans le monde de demander au GCHQ si des enregistrements individuels ont été partagés illégalement par la NSA. "

À cet effet, Privacy International a mis en ligne une page Web. C'est quelque part assez ironique puisqu'il est nécessaire de renseigner des champs comme son nom et son adresse email. Il est également possible d'adresser directement une demande au tribunal.

Dans la FAQ, on peut lire que la procédure pourra être longue. Quelques mois et même plutôt probablement des années. Si vous avez été effectivement surveillé, le GCHQ devra effacer les enregistrements relatifs. Mais pour l'année 2015... c'est déjà une autre histoire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1832919
Maintenant qu'ils ont les données de tous les connectés, ils vont voir ceux que ça inquiète et se focaliser dessus...

Quel tas de faux-culs...
Le #1832921
..//Si vous avez été effectivement surveillé, le GCHQ devra effacer les enregistrements relatifs. //...


et si vous ne l'avez pas été, rassurez vous ça viendra
Le #1832937
Un moyen d'avoir notre adresse email associée à notre nom
Le #1832946
nous prennent vraiment pour des jambons !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]