Tegra : Nvidia pourrait produire ses propres smartphones et tablettes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Unwired View
Nvidia_Tegra_4.GNT

Face à la pression croissante au sein du marché des processeurs et plates-formes mobiles, Nvidia pourrait se tourner vers la fabrication de terminaux complets proposés en marque blanche.

Le secteur des processeurs mobiles et plates-formes intégrées progresse à vive allure depuis 2008, les avancées techniques se bousculant (le passage des processeurs dual core au quadcore s'est fait en l'espace d'un an) tandis que le marché se consolide en faisant émerger certains acteurs et en en faisant sortir d'autres.

Actuellement, Qualcomm impose un rythme d'enfer au reste du marché et place ses solutions partout où il peut, de l'entrée de gamme aux produits les plus aboutis, et des smartphones aux tablettes, avec ses gammes SnapDragon.

En face, mais sur des volumes moindres, Nvidia fait de la résistance avec sa famille Tegra, dont la dernière génération Tegra 4 a été dévoilée au salon CES 2013 de Las Vegas. Mais si le fondeur a astucieusement joué la partie en se plaçant souvent comme le premier à rendre ses plates-formes disponibles sur le marché, quitte à faire des compromis, cette stratégie ne peut pas fonctionner éternellement, la concurrence finissant par s'adapter à son rythme.

tegra 4 Eldar Murtazin, du site russe Mobile-Review, suggère que la société va appliquer une autre méthode cette année pour tenter de garantir des volumes de puces Tegra 4 dans des appareils mobiles, notamment sur les marchés émergents.

Nvidia pourrait ainsi être amenée à concevoir directement des smartphones et des tablettes qu'elle proposera en marque blanche à divers fabricants qui n'auront plus qu'à y apposer leur marque. Elle ferait ainsi appel à des fabricants ODM ( Original Design Manufacturer ) capables de créer des appareils autour de sa plate-forme Tegra 4 qui feraient office de plates-formes de référence, et de les vendre telles quelles à des sociétés qui les écouleront sur leur marché respectif.

Cette stratégie permettrait à Nvidia de s'assurer de l'optimisation de Tegra 4 au sein du matériel et d'apporter une solution complète à des entreprises qui n'ont pas forcément les moyens de développer elles-mêmes leur propre matériel ou qui ne se tourneraient pas vers Tegra en premier choix.

A voir si cette stratégie est avérée car elle impose tout de même beaucoup de contraintes logistiques. Eldar Murtazin affirme que ses premiers fruits seront visibles d'ici les mois de mai-juin 2013 et qu'elle ouvre de nouvelles opportunités de diversification, sans forcément constituer une menace pour les grands fabricants de smartphones et tablettes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]