NXP : JenNet-IP en open source pour l'Internet des objets

Le par  |  1 commentaire(s) Source : JenNet-IP
NXP logo pro

Pour que le concept d' Internet des objets prenne vraiment corps, il faut une couche logicielle intermédiaire capable de prendre en compte la disparité des protocoles et des réseaux. La solution open source JenNet-IP de NXP se propose de faire ce lien d'ici fin 2011.

NXP logo proL' Internet des objets ( Internet of things en anglais ) est ce concept qui va transformer chaque objet qui nous entoure en système communicant et avec lequel nous aurons des possibilités d'interaction de proximité ou à distance.

Dans ce contexte, chaque objet est connecté à Internet via sa propre adresse IP et peut être piloté de façon sécurisé. Cela peut aller de systèmes de capteurs ou d'alarmes dans la maison à des gadgets ludiques comme le lapin Nabaztag / Karotz.

Mais pour que l' Internet des objets puisse sortir des initiatives locales et devenir un concept global, il doit pouvoir faire face au problème de l'hétérogénéité des protocoles, réseaux et équipements. Le fondeur européen NXP Semiconductor tenter d'apporter une cohésion en proposant une couche logicielle capable de jouer le rôle de passerelle standard, le tout en open source.

La solution JenNet-IP, capable des créer des communications bidirectionnelles,  combine des caractéristiques de très faible consommation d'énergie et une connectivité sans fil IEEE 802.15.4 ( à la base de protocoles sans fil basse consommation comme le Zigbee ), utilisable pour des besoins professionnels comme domestiques.

Jennet-IP diagramme

Le futur standard encore manquant à l'Internet des objets ?
NXP GreenChipElle permet de gérer à distance, via des smartphones ou des tablettes, des réseaux allant jusqu'à 500 objets communicants, sait se faire discrète ( très faible consommation d'énergie, faible empreinte mémoire de moins de 128 Ko, faible coût )  et n'oublie pas l'aspect sécurité ( AES 128 bits ).

Si NXP s'est associé à des partenaires industriels pour concevoir des applications utilisant JenNet-IP, la mise à disposition prochaine du code-source devrait assurer la possibilité d'adapter la plate-forme à divers besoins.

Cela pourrait passer cependant par une phase de certification imposée par NXP pour garantir l'interopérabilité des produits et le bon fonctionnement de la couche logicielle au fil des mises à jour.

La passerelle JenNet-IP est déjà utilisée dans certaines applications industrielles et constitue l'une des briques de la solution d'éclairage intelligent GreenChip, dévoilée ce jour au salon LightFair International.

NXP est en train de constituer un groupe de promotion pour JenNet-IP et la première version open source de la passerelle sera disponible d'ici le dernier trimestre 2011.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #781761
Ok mais Jennet ne permet pas le mesh uniquement le point-à-point et l'arborescent.
C'est une absence rédhibitoire dans les systèmes un tant soit peu importants.
Voir ici : http://www.jennic.com/

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]