ODF et OOXML à égalité pour la France

Le par  |  23 commentaire(s)
logo_microsoft_office2010

Le gouvernement français a signé l'arrêté qui valide le Référentiel Général d'Interopérabilité où les formats bureautiques ODF et OOXML sont mis sur un pied d'égalité. Grosse colère de l'April.

logo_microsoft_office2010Le Référentiel Général d'Interopérabilité a pour but officiel de " guider les autorités administratives dans l'adoption de normes, standards et bonnes pratiques, afin de favoriser l'interopérabilité de leurs systèmes d'information ". Ce document qui conditionne donc le choix des administrations de l'État a été établi dans sa version 1.0 au mois de mai dernier, et validé par le Premier ministre cette semaine. Mais un point du RGI fait polémique.

Initialement, pour l'échange de documents bureautiques, le RGI devait préconiser le recours au format ODF ( Open Document Format ), bien connu des utilisateurs de la suite OpenOffice.org et normalisé par l'ISO en mai 2006. Reste que petit à petit un autre format basé sur le langage XML a réussi à s'immiscer au même niveau de recommandations que ce format ouvert, à savoir l'OOXML ( Office Open XML ) de Microsoft qui lui est propriétaire et dont la version approuvée par l'ISO sera proposée avec Office 2010.


Le " J'accuse " de l'April
La pilule est très dure à avaler pour l'April qui œuvre pour la promotion et la défense du logiciel libre. L'association se fend d'un communiqué cinglant que nous retranscrivons dans son intégralité ci-dessous :

" L'arrêté validant le référentiel général d'interopérabilité est paru au Journal officiel le 11 novembre 2009. Il entérine la version du 12 mai 2009 qui sème la confusion en préconisant deux formats bureautiques concurrents. L'April avait alors déjà dénoncé une rédaction contraire aux objectifs d'interopérabilité et d'accessibilité de l'administration électronique par tous les citoyens.

" Le RGI tel qu'il est rédigé entretient la confusion sur les formats de bureautique. Il livre les administrations publiques aux enfumages de Microsoft et condamne leurs données à demeurer prisonnières de formats propriétaires ", explique Alix Cazenave, responsable des affaires publiques. " Loin de favoriser l'interopérabilité, cela engendrera des discriminations entre les citoyens pour l'accès à l'administration électronique ".

Pour l'April, l'exécutif confirme avec cet arrêté le peu de cas qu'il fait de la concurrence sur le marché des logiciels. " Après l'intervention élyséenne en faveur de la normalisation du format OOXML de Microsoft, la signature de cet arrêté par le Premier ministre scelle le soutien de l'exécutif français à la position dominante de Microsoft. Nous venons de perdre une occasion historique d'encourager l'ouverture et l'innovation sur le marché des logiciels ", dénonce Frédéric Couchet, délégué général.

Ce sont également des années d'efforts dans l'administration électronique qui sont remis en cause par cette stratégie : " Depuis plusieurs années des fonctionnaires français et européens travaillent en faveur de l'interopérabilité des administrations publiques. L'exécutif français sabote consciencieusement ces efforts pour faire plaisir à Microsoft. Hypothéquer ainsi l'avenir de l'administration électronique et le laisser aux mains d'un acteur privé est indigne d'un État moderne et souverain ", déplore Benoît Sibaud, président.

L'April continue de soutenir l'interopérabilité et les standards ouverts dans les administrations publiques. Elle s'inquiète de ce que cet arrêté ne préfigure la position de la France sur le cadre européen d'interopérabilité. Elle invite les parlementaires attachés au Logiciel Libre et à l'interopérabilité à demander dans les meilleurs délais une clarification du RGI et de la position de l'État français sur le cadre européen d'interopérabilité. "


Le communiqué sur le site de l'April
La version 1.0 du RGI

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #546281
Faut pas s'étonner. ce sont les mêmes qui ont voulu hadopi and co.
Les millions de $ dépensés pour faire des jolis power point ca impressionne tjs ces gens qui n'y connaissent strictement rien en informatique, et hélas, décident pour les autres
Le #546291
Faudrais surtout voir a reflechir avant de gueller.

Déjà, quel version de OOXML fait parti de la liste des formats recommandable?
Si c'est la version ISO, alors je vois pas de problème, c'est normé, c'est accessible a tous.
Si c'est les versions antérieur, ou si elle y sont aussi, alors là oui c'est nul.

Mais y'a quand meme un truc qui me chiffonne avec les sitation de l'APRIL.
J'ai franchement l'impression que pour l'APRIL intéropérable implique open-source.
Franchement non, un format peut etre propriétaire et intéropérable, la garantie que celui-ci reste intéropérable c'est la normalisation, ISO par exemple.

Là ou l'APRIL aurrait peut etre du critiquer, c'est que nombre d'administration française passe sur du tout libre (linux+open-office), et donc il aurrait ete logique de favoriser cette migration, on indiquant par exemple que ODF est "très recommandé", et que OOXML est juste "recommandé".

Or si on prend la peine de lire la partie du RGI qui concerne ODF et OOXML, seul l'ODF est marqué comme recommandé. L'OOXML est seulement en observation.

Je me demande si les gens de l'APRIL on réelement lu le document
Le #546301
@ jarode : ben oui interopérabilité = open source. Mais open source peut être propriétaire. Parce que ton format s'il n'est pas ouvert (open source) comment font les concurrents pour l'implanter dans leurs logiciels ?
Le #546311
Parmi les recommandations on peut lire :
Encodage UTF-8
Images GIF, PNG, JPEG, TIFF ou DNG
Son au format MP3 (Ogg vorbis en observation)
Pour IBM & µsoft : son WAV en PCM
SD : MPEG-2
HD : MPEG-4 (visioconférence ...)
Echange de documents : XML et/ou PDF
ZIP pour les données compressées

Et donc pour le sujet de la news, j'en reviens à Jarode ... en gros : +1

Il est dit en observation que l'ODF évolue de manière normée (version 1.2 sur le point de passer en norme ISO) et qu'il existe des convertisseurs pour les différentes suites bureautiques (Page 61 du document pdf).
La seule observation sur ooxml est le fait qu'elle supporte les formats (DOC ?) des versions existantes (d'Office) ... mais qu'il n'existe pas de suite qui utilise cette norme.

Donc bon, on peut interpréter cette observation comme ça : il va falloir garder un PC sous Office (2010 en ooxml) pour récupérer les vieux documents au format propriétaire pour un peu qu'OpenOffice ne puisse pas récupérer l'intégralité du document. L'accent est mis sur la compatibilité pour les vieux documents (ooxml).
Quant à la création de nouveaux documents, le format ODT est par contre plus mis en avant pour ces évolutions normées, disponibles ET implémentées.

Voila ce que j'en pense, l'April a très bien lu, et même très bien interprété les ouvertures (dans les observations) que la mauvaise foi des marchands µsoft n'hésiteront pas à exploiter lors de leurs sketchs de camelot dans les administrations face à des décideurs empreints d'un inculture informatique crasse.
Le #546321
La version de l'OOXML telle qu'acceptée par l'ISO n'est pour l'instant implémentée à 100% dans un produit en version "finale".

Approuver un format avant de l'avoir vu en action, est une approche plus politique/financiere que technique. Pas terrible comme approche.

Le PDF du RGI à été rédigé avec Word pour Windows, l'utilisateur à utilisé PDF Creator depuis Word pour générer un PDF avec Distiller. D'un bout à bout de la chaîne on reste sur du logiciel à code fermé ( le cout des licences est non négligeable mais c'est un autre débat, surtout à l'heure des économies de bout de chandelles).
Ce n'est qu'un a priori, mais ... ces gens là ont-ils connaissance de la pluralité de l'offre commerciale dans le secteur de la bureautique, de la concurrence ? Perçoivent-ils l'intérêt d'une offre libre sur l'aspect ethique et social ?


Le #546331
@Sac_poubelle : l'interopérabilité n'est pas l'open source. Il suffit d'ouvrir une API suffisante, et de garder la main sur le reste du code... On peut lire, écrire, mais on ne sait pas comment ça marche ! Et on reste ainsi lié à µsoft.
Le #546371
Le jour où les décisionneurs ne seront pas achetés à coup de pots de vin.......
Le #546381
Merci klorydryk. Je l'aurai pas mieux dit.
D'ailleur pour information Sac_poubelle PDF est un format intéropérable et propriétaire (ADOBE) et ISO depuis 2008.

@tnz
Je pense qu'il est normal vu la nature du document, de noter, et faire remarquer, ce qui pourrait etre aussi "recommendé" à l'avenir. Ca permet d'eviter de s'enfermer totalement, tout le contraire de l'interroperabilité.

@KerTiaM
je suis effectivement d'accord pour ce qui est d'un outil utilisant un format en version final. Mais cela n'empeche pas d'avoir des specification finalisé. Et donc à n'importe qui d'exploité le format.


Sinon pour en revenir a la news, je viens de m'appercevoir que PDF est finalement dans la meme sitution que OXML. Et pourtant l'APRIL ne dit rien là deçus.
Pourquoi? Peut etre parce qu'open office a déjà son convertisseur PDF. En gros il guelle parce qu'il n'y pas de convertisseur open-source pour l'OXML
Le #546441
tofg >N'importe quoi... Parce-qu'on est pas de ton avis, forcement, on est acheté.

KerTiaM >"n'est pour l'instant implémentée à 100% dans un produit en version "finale""
Et alors ? Ils voient simplement un peu plus loin que le bout de leur nez et savent qu'il y a de fortes chances que dans peu de temps, ça sera l'OXML et pas l'ODF le format le plus utilisé (et pas besoins d'être un grand analyste pour le voir quand on voit que l'ODF est toujours très peu utilisé alors qu'il est poussé depuis un petit moment et qu'il fonctionne sur plusieurs suites versus les .doc(x))... Et vu qu'il sera lisibile par tous ceux qui le veulent bien, il n'y a pas de souci niveau interopérabilité.

"Approuver un format avant de l'avoir vu en action"
Il a déjà été longuement testé par bon nombre d'organismes et personnes compétentes.

"est une approche plus politique/financière que technique."
Parce-que favoriser aveuglement tout ce qui n'est pas MS non ?

" le cout des licences est non négligeable"
Hors sujet et : depuis quand proprio = payant et open source = gratuit ?

"Perçoivent-ils l'intérêt d'une offre libre sur l'aspect ethique et social ?"
On en reviens donc à une guerre d'église (mêler l'éthique à ça... pfff n'importe quoi )
Le #546471
Toi tu cherches encore à te rouler dans la honte.


Et alors ?


C'est un blanc seing, si tu vois pas le mal, tant pis. Pense à ne jamais prendre de responsabilités familiales, tu vas en gâcher des vies.


Il a déjà été longuement testé par bon nombre d'organismes et personnes compétentes.


Avec quel logiciels ? Tu t'engages souvent avec un promesse de catalogue ? inconscient...


Parce-que favoriser aveuglement tout ce qui n'est pas MS non ?


Parce que dans ton petit monde étriqué il n'y a que ODF (??) ou OXML (MS) ? J'ouvre au hasard mon ordinateur professionnel et ...
Et bien oui ! Il existe d'autres suites bureautiques (SI!) avec chacune leur format de données. Ex : la suite Mariner, iWorks que j'utilise (professionnellement bien entendu) et je n'en soutien aucune. Il va falloir essayer de réfléchir si tu tiens vraiment à rester sur ce genre de sujets.


Hors sujet et : depuis quand proprio = payant et open source = gratuit ?


Il fallait lire "mais c'est un autre débat", t'es trop agressif ou vraiment trop bête. Si tu as lu "gratuit" plutôt que "compétitivité", lance-toi d'un pont. Je peux rien d'autres comme conseil.


(mêler l'éthique à ça...


"Éthique" ne concerne pas que le café. Étonnant non ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]