Gros chiffres : Microsoft célèbre le succès d'Office 2010

Le par  |  21 commentaire(s)
office-2010-logo

Microsoft fête le premier anniversaire de sa suite de productivité Office 2010 dont une copie serait vendue chaque seconde.

office-2010-logoAprès avoir fêté la première année de commercialisation de Windows 7 en octobre dernier, Microsoft assène de nouveaux chiffres impressionnants pour célébrer la première année d'arrivée sur le marché de sa suite de productivité Office 2010.

Cette dernière a été vendue à un rythme d'une copie chaque seconde, soit plus de 31 millions d'unités. À l'instar de Windows 7 pour les systèmes d'exploitation Windows, Office 2010 est ainsi la suite Office de Microsoft qui s'est vendue le plus rapidement de son histoire.

Le constat tiré par la firme de Redmond est d'autant plus flatteur que les professionnels déploient Office 2010 cinq fois plus vite qu'ils ne l'ont fait pour Office 2007, et que de l'aveu du vice-président pour Office chez Microsoft, les critiques ont été vives sur la stratégie choisie.

" Ils disaient que nous prenions la mauvaise direction en continuant à investir dans nos applications de bureau en plus du cloud ", se rappelle Takeshi Numoto.

Il est vrai que sans même parler de la solution Office 365 basée sur le cloud, le choix de Microsoft de mêler Office 2010 avec les Office Web Apps pouvaient paraître audacieux. Des Office Web Apps gratuites et accessibles en ligne qui sont des versions allégées d'applications Office et comptent 50 millions d'utilisateurs.

" Récemment encore, il y a eu plus de prédictions sur la fin du PC. Mais la réalité est, sur la base des résultats du marché que nous voyons dans nos ventes et des données d'adoption, que les gens continuent d'aimer Office sur le desktop et ils embrassent Office dans le cloud ", s'enthousiasme le responsable Microsoft.

Dans une infographie ( ci-dessous ), Microsoft déclare que plus d'un milliard de copies d'Office sont installées sur les PC à travers le monde. Cela n'est pas précisé dans cette infographie, mais le nombre d'utilisateurs actifs s'élèverait à 750 millions.

AnniversaryInfographic_web

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #793631
D'un autre coté, ils ont bien compris depuis le temps qu'ils font du commerce.
Ils vendent des PCs sous Windows 7 avec Office 2010 de pré-installé qui marche pendant 30j avec un format par défaut en .docx .xlsx ...
Résultat, si tu veux continuer de bosser, tu achètes la licence et vu que tu donnes à tes collègues un document illisible, les collègues veulent le même logiciel.
Bon après, ils râlent parce qu’ils ont pas eu de formation sur ce nouveau pack Office.
C'est du vécu.
Le #793661
J'avoue que j' utilise Libre office qui fonctionne bien et ne vois guerre l'intérêt d'acheter une énième version de Microsoft Ofiice.
Le #793681
mouaif ces chiffres sont des stats des ventes sur le territoire US, donc très peu significatif, tant la culture du libre est très peu répandu là-bas.

Vu la pub complice que fait les universités française pour les produits M$, pas étonnant que les responsable informaticien des entreprises s'oriente tous vers du M$ sans se poser de questions.

Si on ajoute à cela la vente liée il n'y a pas de mal arriver à de tel chiffre.

Le génie de M$ tient surtout à sa politique commerciale et non à la qualité intrinsèque de ses produits (bien quel se soit améliorée un peu ses dernières années grâce à la concurrence)

Cependant je reste persuadé que Libre Office est bien plus pérenne au sein d'une entreprise qu'une suite MSOffice.
Le #793691
Office est un très bon produit. N'en déplaise aux contradicteurs. c'est aussi peu cher.
Microsoft a toujours été présent dans ce domaine. Outlook est un vrai lecteur pro, excel marche tres bien et powerpoint est sans concurrent.
en plus les rubans sont une réelle inovation

Libre/Open Office sont juste des pompages de Microsoft rien de plus et pas mal de moins.
Le #793731
(#4 chambolle
Libre/Open Office sont juste des pompages de Microsoft rien de plus et pas mal de moins.)

Qui ne le fait pas de copier sur ses concurrents ?
Par contre MS est bien loin de copier le "prix" d'un libre office.
Anonyme
Le #793741
@chambolle: tiens, un monsieur brevet logiciel...
Le #793871
Perso, et pour ce que je fais au niveau bureautique, MSOffice ne m'est d'aucune utilité ; je ne vais donc pas payer une license (aussi modique soit-elle - chambolle a peut-être les moyens ou est étudiant pour dire que ce n'est pas cher).

KOffice ou LibreOffice donnent très bien le change...

Après au niveau pompage, il me semble que MS............
Le #793881
Oui Open n'est qu'un pompage
fait par une TRES grosse boite concurrente de microsoft (SUn en l'occurence)

ca me fait marrer la mauvais foi et l'histoire reinventée des gens du libre.
Le libre passe son temps a pomper et copier, n'a aucune originalité et apres on essaie de dire que c'est microsoft qui pompe ...
Et Linux c'est pas pompe sur Unix ?
Windows c'est original, excel aussi.
En quoi MS pompe ? allez-y citer des vrais exemples ? Visual Studio c'est pompe ?
.NET c'est pompe ? C# c'est pompé ?
IE c'est pompé ?
D'un cote vous crachez sur MS de l'autre vous reprochez de pomper. Faudrait etre cohérent !
Le #793961
Le #793981
@Chambolle

Renseigne toi avant de dire des âneries plus grosse que toi.

En matière de copiage M$ n'a pas d'égale et il cherche toujours son maître. Beaucoup de concept ont été inventé bien avant que M$ ne rachète le DOS à un étudiant pour une poignet de cacahuète. Mis à part de language Basic la seule innovation dont a fait preuve M$ c'est son modèle commercial hyper agressif. Le reste c'est du rachat de brevet ou de start up.

Pour en revenir à Open Office qui se nomme aujourd'hui Libre Office et qui n'a plus rien à voir avec Oracle/Sun. Il existait avant Star Office qui avait été critiqué pour être trop différent de M$ Office. Fort de cette remarque Sun en rachetant Star Office à une firme Allemande avait décidé de se rapproché de l'ergonomie M$ Office pour faire taire les critiques. Et voilà qu'aujourd'hui les critiques vont dans l'autre sens. La mauvaise foie qu'est-ce qu'elle ne fait pas dire des fois...

Quelques exemples de pompage M$ en passant, le pointage par une flèche inventé par Apple, les onglets dans IE proviennent d'Opera, la gestion des sessions windows mal pompé sur les Unix like, le tableur pompé chez Xerox, les pile TCP/IP pompé Unix-like, etc...

La seule chose qui n'aie pas pompé, et c'est fort dommage, c'est la norme POSIX dont tous les OS digne de ce nom en font une base Mac OS compris.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]