Ondes et santé : la conférence citoyenne rend son avis

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AFP
interdiction mobile

La conférence parisienne ondes, santé, société a potassé la question du danger potentiel des radiofréquences sur la santé humaine et remet son avis à la mairie de Paris.

interdiction mobileFace aux critiques concernant le déploiement de bornes WiFi un peu partout à Paris et la demande de leur retrait par le personnel dans les bibliothèques parisiennes, et devant les inquiétudes concernant l'impact éventuel des antennes-relais sur la santé humaine, le conseil de Paris avait créé l'an dernier un projet de conférence citoyenne inspiré du modèle danois, comprenant un panel de citoyens parisiens formés sur le sujet, chargé de rendre un avis consultatif et permettant à la société civile de s'exprimer sur un sujet délicat et controversé.

Celle-ci vient de rendre ses conclusions à la Mairie de Paris et l'AFP indique que 10 recommandations ont été formulées par le panel de 13 citoyens ( ils étaient 20 au départ ), mettant en avant l'incertitude autour des données scientifiques et recommandant la prudence.


La prudence est de mise

Leur avis va donc dans le sens d'un abaissement des normes d'émissions des antennes-relais mobiles à 0,6 volt/mètre au lieu de 2 volts/mètre actuellement. Les citoyens demandent aussi à ce que les antennes-relais ne soient plus implantées à proximité des établissements scolaires et à ce que les téléphones portables ne soient pas utilisés au sein des écoles.

De même, une recommandation demande des lieux publics sans ondes, WiFi cette fois, et l'utilisation privilégiée de réseaux filaires pour les bâtiments publics. D'autre part, les citoyens prônent un " réseau unique pour tous les opérateurs ".

Si cet avis n'a pas de caractère contraignant, il pourra servir de base de discussion entre la Mairie de Paris et les divers intervenants ( associations, syndicats ), certaines recommandations pouvant être facilement mises en oeuvre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #477621
On atteint les sommets du ridicule avec cette conférence "citoyenne". Je passerai sur l'ignorance scientifique probable du groupe choisi, puisque visiblement le but, justement, c'est de n'avoir aucune compétence scientifique. Personnellement, ça me choque, mais j'imagine que cela fait plaisir aux supporters des thèses conspirationnistes et anti-scientistes (rires.) Mais qui leur a soufflé le seuil (pas très rond) de 0,6 V/m ? Mystère.
Bien sûr la cerise sur le gâteau, c'est de savoir comment ces 20 personnes (finalement réduites à 13) pourraient bien avoir la moindre représentativité. Comment ont-ils été choisis ? Ont-ils été élus ? Certainement pas. Choisis par la mairie ? On ne sait pas. (A la lecture de l'article de l'AFP, on peut penser qu'il s'agit de proches de la marie, bonjour l'objectivité.)

L'important, c'est que les conclusions rejoignent ce que le mairie avait déjà prévu, donc tout le monde est content. Apparemment.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]