Naissance de l'Open Source for America

Le par  |  5 commentaire(s)
open-source-for-amarica

Un groupe comptant plus de 70 sociétés et organisations vient officiellement d'être formé aux États-Unis avec pour objectif de convertir l'Oncle Sam à l'open source ou au logiciel libre, la distinction entre les deux notions n'étant pas faite.

open-source-for-amaricaDes groupes de promotion du logiciel libre ou de l'open source, il en existe plusieurs et l'Open Source for America vient de se rajouter à la liste. Le groupe dont la formation a été annoncée mercredi rassemble par moins de 70 sociétés et organisations avec des noms bien connus.

Advanced Micro Devices, Canonical, Debian, Electronic Frontier Foundation, GNOME Foundation, Google, Jaspersoft, Linux Foundation, Mozilla, Novell, Oracle, Red Hat, Sun Microsystems ou encore Zimbra, font partie des membres fondateurs qui s'exprimeront d'une seule et même voix pour sensibiliser l'administration Obama à la cause de l'open source.

" Avec le gouvernement fédéral US qui met de plus en plus l'accent sur l'utilisation et l'adoption des technologies pour mieux servir les citoyens, il y a une reconnaissance croissante des libertés que le logiciel open source et les solutions à technologie ouverte peuvent apporter aux agences gouvernementales "

, indique l'Open Source for America dans un communiqué, et mentionnant une étude Gartner, avance que d'ici 2011 plus de 25 % des agences gouvernementales aux USA auront affaire à des applications open source ou avec des composantes open source.

Du lobbying en perspective bien que dans sa FAQ, l'Open Source for America s'en défende. Ce n'est pas un lobby même si certains de ses membres sont des lobbyistes...

 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #492381
j'aime pas les lobby, mais quand il s'agit de manchots ou d'open source j'applaudis des deux nageoires

Les US ayant un role moteur en matière de soft c'est de bonne augure que l'Open Source ait une voix force là bas.

Il sera regréttable que l'europe rate le coche de l' o.source car le bizness à y faire est dément !
Le #492431
C'est sur que c'est très représentatif d'un certain lobbying malsain autour de l'opensource qui devient un business rentable pour certains!

Quand à certaines société dans cette liste qui sont effectivement opensource mais que pour la partie libre de leur logiciel je me demande ou on vas. ( ex: zimbra... )
Le #492601
Aux pays des brevets logiciels, open source sonne encore comme affreux communistes avec le couteaux entre les dents .
Esperons qu'ils changerons d'avis
Le #492911
Les grands groupes jouent sur les 2 tableaux, ex amd (drivers ati dont 1/4 est libre), ça brevette à tout va et ça parle d'open source. Le pays de l'oncle sam est divisé entre les pro microsoft et les villes comme la californie qui ont leurs propres lois, décrets. c'est compliqué de gérer l'open source aux usa. Il faudrait faire la même chose que les brevets pharmaceutiques, genre le brevet devient obsolète après x années, ça fait le succès des génériques ( bien appuyé il est vrai par des lois), ça peut faire le suçés du logiciel libre.
Le #493211
le lobbying existe depuis la nuit des temps, en france on ne connait ce mot que depuis la dadvsi, l'hadopi.....

les Jo 2012 en angleterre, c'est du lobbying de maitre Blair. les coupes du monde de foot, les Jo, les expos villes, les hyper, le tabac, Microsoft , tout ça c'est du lobbying à grande échelle.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]