Orange : la fin du téléphone fixe est amorçée

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Le Figaro
téléphone fixe

Face à l'intégration du téléphone fixe dans les forfaits ADSL, la popularité de ce dernier est en berne, et Orange prépare ainsi son abandon.

Cela prendra du temps, et Orange compte opérer avec prudence, mais les téléphones branchés directement à une prise en "T" ne sonneront bientôt plus. L'ex-opérateur historique prépare l'arrêt du réseau téléphonique fixe en France.

À compter de l'année prochaine, le réseau téléphonique commuté (RTC) sera progressivement démantelé. Actuellement, on compte 12,9 millions de lignes RTC selon l'Arcep, soit plus d'un tiers des lignes téléphoniques.

Pas de panique pour les usagers, il sera possible de continuer à profiter de la téléphonie fixe, simplement, il faudra alors s'équiper d'un boitier DSL qui se fixera entre la prise murale et le raccord du téléphone pour exploiter le réseau cuivré des services ADSL.

Doro telephone fixe TH60

D'un point de vue légal, Orange doit prévenir ses usagers 5 ans avant de se désengager du réseau RTC. La plupart des commutateurs du réseau RTC en France datent des années 1970 et ne sont plus produits. Leur entretien se fait en récupérant des pièces sur d'anciens commutateurs mis au rebu, et les frais se révèlent désormais trop importants pour Orange au regard des bénéfices engendrés par la téléphonie fixe sur le réseau RTC.

Autre problème pour Orange : la formation de ses techniciens. Les techniciens qui oeuvrent actuellement sur le réseau sont proches de la retraite, et la formation de techniciens plus jeunes à une technologie sans avenir n'a pas de véritable sens.

Les commutateurs sont également particulièrement gourmands en énergie, leur mise à la retraite devrait donc rimer avec économies et écologie.

À compter du quatrième trimestre 2018, il ne sera plus possible de faire installer une nouvelle ligne RTC, à la place seront proposées les lignes ADSL ou fibre. À compter de 2021, le service RTC sera progressivement arrêté, un calendrier précis étant défini par région. Les abonnés seront informés et orientés vers les solutions alternatives qui leur conviennent le mieux, en fonction des équipements accessibles et de l'évolution des technologies.

Reste que deux professions seront particulièrement touchées par cette révolution chez Orange.

Les commerçants dont les terminaux de paiement sont raccordés directement au réseau RTC devront être changés. Les ascensoristes, dont les boutons d'appel d'urgence sont également raccordés au réseau RTC devront là encore changer leur équipement, les copropriétés devront donc oeuvrer rapidement.

Le souci le plus important dans cet abandon du RTC reste sans doute l'avantage qu'avait cette connexion : elle ne nécessite aucun courant électrique pour fonctionner...Il est donc possible de téléphoner même en cas de panne électrique, ce qui n'est pas le cas de l'ensemble des alternatives proposées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1881649
N'étais-ce pas d'utilité nationale de disposer d'un moyen de communication civil en temps de guerre ?
Le #1881651
Cette évolution ne me semble pas facile à réaliser.
Les abonnés RTC disséminés, au bout d'un fil aérien de plusieurs kilomètres, comment pourront-ils avoir l'ADSL ? Si Orange rajoute une liaison coax ou fibre pour chacun, ça va leur coûter cher.
Pour les ascenseurs, et tous ceux n'utilisant que le téléphone, Orange devra fournir des terminaux ADSL avec batterie tampon incorporée. Je ne vois pas pourquoi le client devrait payer ces terminaux.
Et que fera-t-on pour les abonnés RTC dégroupés en ADSL ?
Le #1881662
"Le souci le plus important dans cet abandon du RTC reste sans doute l'avantage qu'avait cette connexion : elle ne nécessite aucun courant électrique pour fonctionner.."

Elle nécessite du courant, seulement, ce courant est fournis directement par FT sur les lignes (en gros 50 volts)

Le #1881680
5COMM a écrit :

N'étais-ce pas d'utilité nationale de disposer d'un moyen de communication civil en temps de guerre ?


Ne te fais pas de souci y a encore du monde sur les ondes pas besoin de fil
Le #1881691
Chitzitoune a écrit :

"Le souci le plus important dans cet abandon du RTC reste sans doute l'avantage qu'avait cette connexion : elle ne nécessite aucun courant électrique pour fonctionner.."

Elle nécessite du courant, seulement, ce courant est fournis directement par FT sur les lignes (en gros 50 volts)


C'est pas faux.

Mais imaginons la grosse panne de courant, sur 2 ou 3 jours.
Dans le cas du RTC, on a 1 groupe électrogène à placer dans le NRA, et tout le monde peut téléphoner, tout en étant sans électricité.
Dans l'autre cas VoIP, il faut que chaque abonné ait aussi une source d'électricité.
Le mobile ne marchera pas bien non plus, j'ai déjà constaté que les antennes relais sont placées sur batteries et qu'elles ne durent que peu de temps. Sans compter qu'avec nos smartphones de m...., il faut les recharger quasiment tous les jours.
Le #1881692
mickeymouse3d a écrit :

5COMM a écrit :

N'étais-ce pas d'utilité nationale de disposer d'un moyen de communication civil en temps de guerre ?


Ne te fais pas de souci y a encore du monde sur les ondes pas besoin de fil


Les militaires oui, les civils ils feront quoi ? Se faire ?
Le #1881693
rateau a écrit :

Cette évolution ne me semble pas facile à réaliser.
Les abonnés RTC disséminés, au bout d'un fil aérien de plusieurs kilomètres, comment pourront-ils avoir l'ADSL ? Si Orange rajoute une liaison coax ou fibre pour chacun, ça va leur coûter cher.
Pour les ascenseurs, et tous ceux n'utilisant que le téléphone, Orange devra fournir des terminaux ADSL avec batterie tampon incorporée. Je ne vois pas pourquoi le client devrait payer ces terminaux.
Et que fera-t-on pour les abonnés RTC dégroupés en ADSL ?


Le fil qui arrive chez toi pour le RTC est le même pour l'adsl. Orange a juste besion de refaire les racordements de leur côté, pas besoin de tirer un nouveau câble.
Et pour les terminaux à payer, j'ai envie de dire que c'est comme pour la TNT HD, la aussi on est obligé de racheter du matériel.
Le #1881695
5COMM a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

5COMM a écrit :

N'étais-ce pas d'utilité nationale de disposer d'un moyen de communication civil en temps de guerre ?


Ne te fais pas de souci y a encore du monde sur les ondes pas besoin de fil


Les militaires oui, les civils ils feront quoi ? Se faire ?


Les civils aussi sont sur les ondes: radio amateur (environ 15000 actifs en france) , etc ... etc ... y en a même plus que des militaires et heureusement

Au japon 1 200 000 de licences radio amateur mais bon ils ont plus de risques naturel
Le #1881702
5COMM a écrit :

N'étais-ce pas d'utilité nationale de disposer d'un moyen de communication civil en temps de guerre ?


Au pire, il reste les pigeons voyageurs qui ont bien remplis leur mission par le passé ....
Le #1881725
yam103 a écrit :

Chitzitoune a écrit :

"Le souci le plus important dans cet abandon du RTC reste sans doute l'avantage qu'avait cette connexion : elle ne nécessite aucun courant électrique pour fonctionner.."

Elle nécessite du courant, seulement, ce courant est fournis directement par FT sur les lignes (en gros 50 volts)


C'est pas faux.

Mais imaginons la grosse panne de courant, sur 2 ou 3 jours.
Dans le cas du RTC, on a 1 groupe électrogène à placer dans le NRA, et tout le monde peut téléphoner, tout en étant sans électricité.
Dans l'autre cas VoIP, il faut que chaque abonné ait aussi une source d'électricité.
Le mobile ne marchera pas bien non plus, j'ai déjà constaté que les antennes relais sont placées sur batteries et qu'elles ne durent que peu de temps. Sans compter qu'avec nos smartphones de m...., il faut les recharger quasiment tous les jours.



Ca fait combien d'année que t'as vu un téléphone fixe sans transfo ?

Les téléphones actuel ne fonctionnent plus avec "juste" le courant de la ligne (j'ai encore un téléphone à cadran qu'on tourne dans une pièce, mais je doute que ça soit le cas de la généralité des gens )


Après, techniquement, oui, c'était bien plus "fiable" que l'ADSL / VOIP.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]