Orange Sport : le CSA plaide pour l'exclusivité du FAI

Le par  |  2 commentaire(s)
logo Orange

Contrairement à l'autorité des télécoms, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel estime que l'exclusivité d'Orange avec sa chaîne Sport ne nuit pas à la concurrence sur le marché de l'ADSL.

logo OrangeEn attendant le jugement de l'affaire sur le fond (appel interjeté par Orange), l'opérateur de télécommunications a décidé de se conformer à sa condamnation en cessant la commercialisation de son offre Orange Sport, sans pour autant en priver les utilisateurs déjà abonnés. Suite à une plainte déposée par Free et SFR, Orange a en effet été sanctionné pour vente liée d'Orange Sport avec son abonnement ADSL en triple play.

Cette sanction estimée légitime par l'ARCEP, donne quelques sueurs froides à la Ligue de Football Professionnel dont le président avance qu'avec le retrait éventuel d'Orange et la perte qui en découlerait en matière de droits audiovisuels, la bonne santé financière des trois quarts des clubs français serait menacée.

Un article publié dans Le Figaro indique que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a rendu à l'Autorité de la Concurrence saisie par Free, Vivendi et Canal+, un avis favorable à Orange. Dans cet avis, le CSA estime que l'exclusivité d'Orange (Orange Sport et Cinéma Séries) a été mise en œuvre " faute d'accéder à la distribution dégroupée des chaînes éditées ou distribuées en exclusivité par Canal+ ".


Bon pour le marché de l'ADSL ?
Outre le fait que le nombre d'abonnés ne serait pas suffisamment significatif pour porter atteinte à la saine concurrence (300 000 pour les deux offres), le CSA avançant par ailleurs que " Free et SFR n'ont pas apporté d'éléments mettant en évidence un taux de résiliation plus important sur leurs bases d'abonnés depuis le lancement des chaînes Orange ", l'autorité de régulation de l'audiovisuel conclut :

" Ce mode d'exclusivité, dès lors qu'il est pratiqué pour une période limitée, peut permettre à des opérateurs d'entrer sur les marchés de l'acquisition de droits audiovisuels et de l'édition de chaînes. Ces acteurs peuvent alors contribuer à dynamiser ces marchés en concurrençant les opérateurs traditionnels. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #441131
N'importe quoi... la vente liée ne parait pas trop choquante ici car un seul FAI la pratique... maintenant imaginez que tous les opérateurs ADSL la pratique, chacun avec un studio de cinéma ou un lot de L1 ou L2... il faudrait plusieurs abonnements, plusieurs lignes etc... pour en bénéficier !
Le #441201
je comprends le raisonnement du CSA dans une logique de laisser entrer un nouvel acteur dans la distribution de contenus.
Cela peut être pour Orange un moyen de se faire une clientèle... après il faudra ouvrir les vannes !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]