Nanotechnologie : ordinateur qui dégage du froid à l'étude

Le par  |  4 commentaire(s)
Utilisateur ordinateur

Des chercheurs suisses travaillent actuellement sur une théorie basée sur l'énergie des émanations de chaleur des ordinateurs, avec pour objectif d'inverser la tendance pour dégager de l'air froid.

Utilisateur ordinateurActuellement, les constructeurs d'ordinateurs tendent à miniaturiser leurs modèles, dans l'optique de satisfaire la demande de consommateurs regardants sur l'encombrement de leur matériel. Toutefois, cette nouvelle tendance expose les fabricants à un risque : la surchauffe de leurs produits à l'usage. Les composants tels que les processeurs dégagent davantage de chaleur et les manœuvres de miniaturisation devraient commencer à poser problème dans les prochaines années.

« Le processus de miniaturisation des ordinateurs va buter à un moment donné sur des limites techniques », explique Renato Renner, professeur de théorie physique à l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le chercheur indique travailler actuellement sur une technologie permettant de limiter la perte énergétique des ordinateurs, avec pour objectif final de dégager de l'air froid.

Indiquant qu'il s'agit pour l'instant d'un travail « purement théorique », le professeur et son équipe de chercheurs travaillent sur le concept d'ordinateurs quantiques qui devraient être beaucoup plus puissants que les modèles actuellement commercialisés.

Pour cela, les physiciens s'appuient sur l'inversion des comportements actuels d'un ordinateur. L'effacement de données, permanent sur les machines actuelles, dégage de l'énergie. Le fait d'inverser ce processus ne produirait plus de chaleur et pourrait dégager de l'air froid. Concernant le gain de puissance, l'équipe du professeur Renato Renner prévoit de limiter le nombre d'atomes requis pour stocker un bit, avec pour objectif de passer de plusieurs centaines d'atomes par donnée à un seul.

Une phase expérimentale de ce projet sera prochainement menée à l'université de Singapour. Renato Renner souligne que « les entreprises ( informatiques ) sont a priori intéressées par cette technologie », en raison du gain sensible de puissance.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #787841
L'effet peltier aurait pu être utilisé dans les ordi depuis longtemps, bizarrement c'est trop souvent ignoré :?
Le #787891
Le peltier demande beaucoup d'énergie.
Le #787921
Avec leur connerie on va se chopper un rhume des "roubs" en jouant à Doom !
Le #791341
Les ordinateurs quantiques, c'est la dernière ligne droite avant les ordinateurs positroniques ( à anti-électron ) avec des robots beaucoup plus dégourdis que des R2D2 et autres C3PO : ce sera l'élégance humanoïde de R. Daneel Oliwaw, le robot préféré d'Isaac Asimov ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]