Oublier un document confidentiel sur l'imprimante coûte cher

Le par  |  19 commentaire(s)
Sofres et P2P

Au mois de septembre 2006, à la demande de Lexmark, fabricant spécialisé dans la conception de produits d'impression, le cabinet d'étude TNS Sofres a mené une enquête auprès de 2.

Sofres p2pAu mois de septembre 2006, à la demande de Lexmark, fabricant spécialisé dans la conception de produits d'impression, le cabinet d'étude TNS Sofres a mené une enquête auprès de 2.500 salariés d'entreprises allemandes, britanniques, espagnoles, françaises et italiennes.

Selon les conclusions de l'enquête, " les salariés français mettent régulièrement en danger leur carrière, leur réputation et même leur entreprise en oubliant sur l'imprimante réseau toutes sortes de documents confidentiels, allant des CV des salariés aux informations confidentielles sur les clients ".


6 sur 10 ont déjà perdu ou trouvé un document confidentiel sur l'entreprise
Lexmark e250dA la question " Quel type de document avez-vous déjà oublié ou trouvé sur l'imprimante ' ", 59 % ont répondu des informations confidentielles sur l'entreprise, 21 % des informations confidentielles sur les clients, 56 % des informations personnelles en rapport avec le travail et 63 % des informations personnelles sans rapport avec le travail.

Seuls 68 % des salariés sont préoccupés par la sécurité des documents confidentiels qu'ils impriment. En revanche, si beaucoup ne semblent pas concernés, ils sont nombreux à être conscients des risques qu'ils encourent. Ainsi, 82 % des interrogés savent que leur image personnelle et leur réputation peuvent en subir les conséquences et 20 % avouent même que ce type d'oubli peut leur coûter leur emploi.


Le document oublié peut coûter jusqu'à 100.000 euros à l'entreprise !

ArgentLes salariés français sont aussi conscients du risque qu'ils font courir à leur entreprise. 26 % d'entre eux évaluent le coût à 100.000 euros, voire plus. A l'échelle européenne, les salariés sont 19 % à évaluer cette perte à 100.000 euros et plus.

Mais le risque dépend en fait du secteur de l'entreprise. Dans le domaine de l'informatique, 57 % pensent que le risque est vraiment important pour l'entreprise, alors qu'ils sont seulement 21 % à le penser dans le domaine de la grande distribution. En revanche, 34 % de ces derniers pensent que cela peut leur coûter leur emploi. D'autre part, dans l'immobilier et la finance, 44% pensent que c'est la satisfaction des clients qui en pâtit le plus.

La chose est d'autant plus inquiétante que 68 % des salariés ne sont pas au courant des solutions existantes pour la protection des documents confidentiels. En revanche, 80 % d'entre eux se disent prêts à les mettre en oeuvre.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #153537
C'est un peu n'importe quoi cette news.

Généralement seuls les employés de l'entreprise utilisent l'imprimante et donc prennent les feuilles oubliées. Donc niveau confidentialité on s'en fout un peu les informations des clients sont déjà accessibles par toute l'entreprise.
Le #153542
jvachez>Salut,

Et tes commentaires ne sont pas le symbole même du grand n'importe quoi '
Tu nous montre un exemple de ce que tu sais faire ' Si tu as été informaticien, tu aurais sûrement pu être rédacteur...
Le #153546
jvachez>

" seuls les employés de l'entreprise utilisent l'imprimante "

Et les femmes de ménage, les coursiers, les visiteurs, les clients, les éventuels électriciens, etc ' Ils ne passent pas près des imprimantes peut-être '

Non, c'est vrai, tu es très malin et tu as tout prévu dans ton entreprise (si tu en as une, je n'en sais rien et je m'en fiche un peu). Tu as certainement mis une grille électrifée autour de chacune d'entre elles ou tu les as mis aux fins fonds d'une cave à l'abri des regards indiscrets.

C'est vraiment du grand n'importe quoi ton commentaire, de la critique gratuite dont nous n'avons rien à faire ici.

Comme si une feuille volante, ce n'était pas vite fait embarqué. On croît rêver à lire des commentaires pareil. Et bien, laisse donc tes documents confidentiels un peu partout avec les fenêtres grandes ouvertes, c'est ton choix d'inconscient.


Le #153550
les femmes de ménage, les coursiers, les visiteurs, les clients, les éventuels électriciens sont encadrés dans une entreprise ils ne se promènent pas comme çà en fouillant les imprimantes devant tous les employés
surtout que meme si quelqu'un tombait par hasard dessus il faudrait qu'elle est l'utilité d'exploiter l'info
ceux qui ont répondu à ce sondage regarde trop les séries d'espionnage à la tv
Le #153554
eh bein !
tu t'es laché sur ta souris
Le #153556
panurge>

Un petit bogue chez moi. Enfin, au moins, le message est sûr d'être passé.


Le #153558
C'est bete, pour une fois que j'étaos "presque" d'accord avec jvachez

Dans une entreprise, y'a globalement 2 types de documents confidentiels (hormis les trucs secret défense )
- ceux qui concernent les clients, les projets en cours et tout ça
- ceux qui concernent les employés eux même (par exemple, le salaire )


Dans les deux cas, seule les personnes pouvant avoir accès à ces données doivent avoir accès à l'imprimante. Si après "l'entreprise" décide de mettre une imprimante partagée, ça doit servir que pour des documents "banales".

Les personnes "internes", n'ayant pas le droit d'accéder à ces documents, mais devant accéder aux "zones" (comme les électriciens), ils ne doivent pas etre seul si c'est une zone avec des documents confidentiels.

De même pour les personnes "externes" à la boite, dans toute entreprise "sérieuse", elles se baladent jamais seul, mais toujours accompagné (ne serais ce que que pour des raisons d'assurance en cas de problème, de sécurité et tout ça). Et je peux vous dire que c'est bien lourd de jouer les chaperons des sous traitants car "il faut quelqu'un de l'entreprise de présent le temps qu'ils fassent leur travaille"


Le problème, c'est pas de laisser des documents sur l'imprimante, c'est surtout de laisser n'importe qui etre seul près de ce genre de matériel, si y'a des documents "sensibles" (ce qui est aussi irresponsable que de laisser une personne seule dans un bureau les tiroirs / armoires contenant les mêmes documents grand ouverts)
Le #153572
jvachez >T'es sur d'avoir déjà travaillé dans plusieurs entreprises' Dans les grandes sociétés, le standardiste, par exemple, n'a pas à conaitre les projets en cours dans les services de marketing ou de R&D. C'est vraiment le minimum pour éviter de se faire doubler par les concurents.
Dans toutes les sociétés, il peut être dangeureux de laisser trainer :
- des fiches de paye : si un employé tombe sur la fiche de paye d'un colégue bien mieux payé alors qu'il a la même expérience, ca fout les boules et il risque d'aller voir ailleur ou d'essayer de se vanger s'il a l'impression qu'on se fiche de lui
- des CV : tomber sur un CV correspondant à son profil quand on a l'impression que l'employeur prépare un mauvais coup, c'est démoralisant
- des informations sur un client : perte de confiance du client s'il l'apprend, (voir perte tout court du client) risque de voir ces infos "sortir de la société", ...
- des contrats : en dehors des commerciaux, un employé n'a pas à conaitre le détail des contrats passé avec des fournisseurs ou des clients. Ca peut même etre critique si l'empoyé en question en parle à une tierce personne.
...

Chitzitoune >C'est bien beau tout ça, mais peu de petite entreprise applique toutes ces mesures de sécurités soit par manque de moyens soit par ce qu'elles font confiance à leurs employés. A partir de là, la moindre des choses, c'est que les responsables ne laissent pas trainer un peu partout des papiers confidentiels mais certains patrons ne sont pas trés soigneux avec ce genre de document.
Dans les grandes entreprises, il peut arriver que le photocopieur mis en zone sécurisé tombe en panne alors qu'on a un besoin urgent de faire des photocopies et là, peu d'employés préfairent se faire engueuler pour avoir attendus le réparateur. Du coup, ils vont aller faire les photocopies dans la "zone libre". La mesure de sécurité se retrouve donc rompus à cause d'un autre impératif à la fois moins immédiat mais aux conséquences visibles plus rapidement.

Au fait, personne n'est censé laisser des documents dans une imprimante, donc il n'est pas censé y avoir de document dans l'imprimante, donc pour beaucoup de gens, il n'est pas utile de le surveiller quand il néttoie l'imprimante vu qu'il n'est pas censé y avoir de document à y chipper. C'est humain comme raisonement même si ca peut poser probléme.
Le #153579
@omega2 "Au fait, personne n'est censé laisser des documents dans une imprimante"

Quand tu dois imprimer les écritures comptables, bilans, etc... qui font plusieurs centaines de pages, croit moi, tu reste pas à coté à faire le poireau
Tu lances l'impression, et tu reviens (beaucoup) plus tard.

Sinon j'ai quelques professionnels de santé (dentistes, kiné,, généralistes,...) parmi mes clients, et c'est tout aussi "catastrophique" niveau sécurité. N'importe qui de pas très honnête peu sans problème accéder aux dossiers des patients, et je trouve ça assez grave, bien plus que des documents internes d'entreprise. Jamais un seul d'entre eux n'est resté à coté de moi plus des 10 premières minutes quand je bossais, la plupart me donne même leur code (voir leur carte) pour pouvoir aller continuer de bosser dans la pièce d'à coté.
Le #153601
Quand on sait que l'on peut mettre un mot de passe lors de l'impression pour éviter que l'on oublie ou laisse visualiser un document. (Sur la plupart des imprimantes en réseau !) Je me demande ce que font les DSI et administrateurs ' Trop bien payés oui !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]