Ses compétences de hacker précoce lui valent un job

Le par  |  3 commentaire(s)
Hacker

Aujourd'hui âgé de 19 ans, Owen Thor Walker a fait étalage de son savoir-faire en infectant des dizaines de milliers d'ordinateurs à travers la planète pour se constituer un botnet. Ce qui lui a valu une confrontation avec la justice néo-zélandaise lui vaut aujourd'hui un poste au sein de la société de télécommunications TelstraClear.

HackerEncore une histoire de hacker pas véritablement éthique qui se termine bien pour le principal protagoniste. En 2008, le dénommé Owen Thor Walker résidant en Nouvelle-Zélande et qui avait alors à peine atteint sa majorité, a plaidé coupable des charges retenues à son encontre pour cybercrime.

Sous son pseudonyme de hacker, Akill a eu ni plus ni moins que le FBI à ses trousses pour avoir développé un malware grâce auquel il a pu se constituer un botnet. En février 2006, il a notamment collaboré avec un étudiant de l'Université de Pennsylvanie afin de donner l'ordre à son botnet d'attaquer les serveurs de l'établissement.

Chef de file d'une organisation internationale de pirates informatiques dont les agissements ont causé près de 26 millions de dollars de dommages, Owen Walker a également tiré bénéfice de son botnet en louant ses services à une société pour l'installation d'un adware. Walker avait néanmoins été relaxé par la justice de son pays avec seulement une petite amende de 10 000 dollars à payer.

Cet autodidacte en informatique atteint du syndrome d'Asperger comme le médiatique hacker britannique Gary McKinnon, avait réussi à attirer la convoitise de la police néo-zélandaise qui imaginait bien employer ses talents. C'est finalement la société TelstraClear, filiale de l'entreprise australienne de télécommunications Tesltra, qui vient d'offrir un poste à feu Akill. Il aura pour mission de conseiller les entreprises afin qu'elles se prémunissent au mieux contre... le piratage.

Complément d'information
  • Hideo Kojima : Peace Walker était un test pour le futur
    Pour Hideo Kojima, sortir Metal Gear Solid Peace Walker sur PSP représentait la première partie d'un plan, où il était question de préparer le joueur à un avenir dans lequel il pourrait vivre de fortes expériences vidéoludiques ...
  • Test Metal Gear Solid : Peace Walker
    Croyez-le ou pas, mais derrière Peace Walker se dissimule le cinquième volet de la série Metal Gear Solid. C'est en effet de cette manière qu'était considéré le jeu au tout début de son développement. Par conséquent, ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #432541
"Ses compétences de hacker précoce lui valent un job
Aujourd'hui âgé de 19 ans, Owen Thor Walker a fait étalage de son savoir-faire en infectant des dizaines de milliers d'ordinateurs à travers la planète pour se constituer un botnet. Ce qui lui a valu une confrontation avec la justice néo-zélandaise lui vaut aujourd'hui un poste au sein de la société de télécommunications TelstraClear."

Le verbe 'valoir' est à la mode ? un concour en interne a celui qui le placera le plus souvent en un minimum de lignes ?

Sinon, c'est loin d'etre nouveau, et les exemples de ce genre sont pléthore, sans compter l'enorme quantité de recrutement de ce type qui sont fait en douce.
Le #432761
"Owen Walker a également tiré bénéfice de son botnet en louant ses services à une société pour l'installation d'un adware."

Et cette Sté, elle a eu quoi ?
Quand un hacker travaille seul ou en groupe, c'est un pirate, quand il bosse pour une boite c'est un agent de sécu ?? drole de façon de voir.
Le #433321
C'est une légende urbaine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]