Anonymous et DDoS PayPal : un raid du FBI

Le par  |  1 commentaire(s) Source : The Register
Anonymous

Les autorités américaines ont mis le nez dans des serveurs qui auraient été détournés pour lancer l'attaque par déni de service distribué qui a frappé PayPal en début de mois.

AnonymousDes membres du collectif Anonymous doivent-ils nourrir quelques inquiétudes ? En représailles à sa décision de bloquer le compte de WikiLeaks, l'opération PayBack fomentée par Anonymous a frappé le site de PayPal via une attaque DDoS. Cette attaque, et les autres qui ont suivi ( MasterCard, Visa... ), a sollicité l'aide de volontaires qui ont rejoint de leur propre chef un botnet.

L'ampleur de l'attaque laisse toutefois supposer que des botnets de machines compromises ont été utilisés. The Smoking Gun a publié un affidavit qui contient le témoignage d'agents fédéraux américains. Selon ce document, PayPal a fourni au FBI huit adresses IP ( relatives à des serveurs IRC ) hébergées sur le site irc.anonops.net. Elles auraient servi au contrôle-commande de botnets impliqués dans l'attaque DDoS contre PayPal.

De fil en aiguille, le FBI a remonté les traces jusqu'à des systèmes de la société Tailor Made Services basée au Texas. Une commande d'attaque aurait ainsi été lancée par le biais de systèmes hébergés par Tailor Made Services et relayée via un serveur chez Host Europe ( Allemagne ) afin de dissimuler sa véritable origine. Un log a été retrouvé avec pour message : " Good_night,_paypal_Sweet_dreams_from_AnonOPs ".

Selon The Smocking Gun, le 16 décembre, des agents du FBI ont saisi deux disques durs dans la ferme de serveurs de Tailor Made Services. La piste d'un autre serveur IRC a également été remontée à Fremont en Californie ( société Hurricane Electric ).

Le 9 décembre, les autorités hollandaises avaient arrêté un adolescent impliqué dans des attaques contre Mastercard et Visa.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #731951
en s'attaquant à tord et a travers à des sites d'informations, les pays de droits, hurlant à la liberté, et s'arrangeant pour faire la police du monde se mettent à dos une communauté qu'ils ne comprennent pas. s'ils ne cessent de penser de cette manière les attaques se multiplieront sans aucun doute.

un autre exemple de notre bon vieux dicton :

"toute vérité n'est pas bonne à dire"

Wiki je te souhaite force et courage.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]