De la peau humaine imprimée en 3D pour révolutionner la médecine

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Dvice
bio encre

Les avancées de la science et de la technologie pourraient prochainement répondre à de nouveaux enjeux dans la médecine et l'industrie cosmétique : l'impression 3D de peau humaine pourrait se présenter comme une solution allant bien plus loin que la réponse aux besoins de greffes.

Depuis plusieurs années, les biologistes sont capables de placer des cellules de peau humaine en culture pour réaliser des greffes de peau à destination de personnes souffrant de brûlures ou victimes d'un accident.

bio imprimante 3D En combinant les connaissances actuelles dans le domaine avec une technologie qui révolutionne déjà bien des domaines, l'impression 3D, il sera possible d'aller bien au-delà de la question de la greffe de peau.

L'encre biologique pourrait prochainement permettre d'imprimer de la peau et des organes humains, qui, à défaut de trouver systématiquement une application dans le domaine de la greffe, pourraient également être directement utilisés pour réaliser divers tests et se substituer aux sujets animaux.

Tous les ans, ce sont des centaines de millions d'animaux de toute espèce qui sont utilisés dans les laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques pour réaliser des tests de vaccins, molécules, maquillages... Autant de vies animales destinées à souffrir ou à mourir pour le confort de l'homme.

En disposant de la capacité à imprimer des tissus humains, nous pourrions non seulement éliminer le recours au test sur les animaux, mais également mieux appréhender les réactions des produits sur l'homme. Car si les animaux des tests sont choisis pour leur constitution ou réaction proche de celles de l'homme, la compatibilité n'est jamais parfaite.

Il deviendrait ainsi possible aux scientifiques de tester leurs médicaments sur le système humain sans mettre de vie en danger, d'en mesurer les effets vertueux ou secondaires tout en respectant les codes de l'éthique. Car contrairement au clonage complet d'un individu, l'impression 3D pourrait permettre de n'imprimer que la partie du corps profitant des effets d'un médicament dans le but de le tester.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1561092
Ca me paraît prématuré au vue de ce que l'on est capable de faire, on est pas assez précis...
Le #1561112
Ça reste quand même une des premières applications potentielles de l'impression 3D qui donne de l'espoir au lieu de foutre la trouille. Ça rassure un peu...
Le #1561292
On va pouvoir bientôt se fabriquer un 5ieme élément pour pas cher à la maison
Le #1561352
il y en a qui mériteraient de se faire imprimer un cerveau !
Le #1561462
On commence par un bout de peau, et on finira par s’imprimer des bébés sur mesure..
Le #1561732
a vendre : penis sur mesure : 500.000€

PS pas sur qu'il ai le rendement voulu MDR

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]