Peter Molyneux n'apprécie pas les démos

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Edge
peter-molyneux

Il fut un temps où nous ne pouvions avoir une idée sur un jeu en nous y essayant d'abord, pendant un temps limité, ou sur un niveau ou deux. Aujourd'hui, fini les mauvaises surprises étant donné que nous avons accès à ces fameuses démos, qui ne réjouissent pas tant que ça Peter Molyneux.

peter-molyneuxLe concepteur de la série Fable, Peter Molyneux, n'a pas de très bonnes relations avec les versions de démonstration. D'après lui, elles n'apportent rien de véritablement bon, et au lieu de démos limitées d'une manière ou d'une autre, le début du jeu devrait être gratuitement jouable, avec la possibilité au bout d'un moment d'acheter le titre complet. La sortie de l'Episode 1 de Fable 2 s'inscrit dans cette vision des choses, en étant gracieusement offerte sur le Xbox Live. Mais Peter n'aime pas les démos, c'est un fait :

"Je pense que les démos sonnent le glas de l'expérience. Au fil des ans j'ai fait des démos, et elles ont soit complètement ruiné le jeu, soit trop donné aux joueurs, ou bien elles ont été confuses pour les gens, alors j'ai dit que nous devrions donner les 45 premières minutes du jeu, le tout gratuitement, et juste avant de parvenir à Bowerstone arrive ce message disant, 'Si vous voulez continuer à jouer, appuyez sur ce bouton, mais si vous désirez acheter le reste du jeu, pressez celui-là'. Donc, les gens qui sont intéressés mais qui ne souhaitent pas s'engager à l'achat complet peuvent jouer plus, et les personnes à qui cela dit peuvent acheter tout ça, et elles ne perdent pas l'expérience et l'or qu'elles ont amassés."


Penser LEGO ?

Reste à définir le prix de ces démos, ou plutôt de ces épisodes de Fable II, que Mr. Molyneux ne souhaite pas voir trop élevé, de façon à ce que "vous ne ressentiez pas le besoin d'hypothéquer pour la seconde fois votre maison à chaque fois que vous achetez un épisode". Mais pour lui, est-ce que l'avenir peut s'écrire avec des jeux qui ne se dévoileraient que par "à-coups" ?

"Si vous pensez au futur que je pense, vous pouvez voir un monde dans lequel la relation étroite avec le client que se permet le numérique va complètement changer la manière dont les joueurs paient pour les jeux."

Pour l'instant, le présent nous incite à acheter des modes de jeu, véhicules, costumes et personnages supplémentaires pour quelques dollars/euros. Alors effectivement, on assiste là à des façons différentes de payer au niveau jeu, mais question pratique, c'est plutôt mal parti. Mais ce n'est sans doute pas là le sujet qu'évoque précisément Peter.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #528511
Plane toujours à quinze mille le père Moulinette
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]