Etude : le phishing continue son envolée

Le par  |  6 commentaire(s)
securite internet

Plus de 157.

Securite internetPlus de 157.000 messages de type phishing différents ont été envoyés dans le monde dans le premier semestre 2006, ce qui représente une augmentation de 81 % par rapport au second semestre 2005.

Selon le rapport bi-annuel de la sécurité sur Internet de Symantec, chacun de ses messages peut parvenir à des milliers ou centaines de milliers d'internautes :

" Le délit organisé est là et ils s'intéressent beaucoup au phishing. Ils visent les utilisateurs d'ordinateurs personnels qui sont devenus des maillons faibles. " indique le chercheur en sécurité, Ollie Whitehouse.


Du phishing de plus en plus ciblé
Les personnes malveillantes envoient des e-mails, prétendant être une institution financière ou une autre organisation légitime, et demandent aux victimes de vérifier leurs informations personnelles, comme des numéros de compte ou des mots de passe. Désormais, ils ciblent de plus en plus leurs messages de phishing en traquant les noms des internautes et leurs intérêts personnels.

" Ils écument des sites communautaires et des sites personnels. La plupart des gens, à l'heure actuelle, ont laissé une empreinte digitale sur le Web qui peut être récupérée " par des personnes mal intentionnées, a indiqué Whitehouse.

Une autre tendance en cette première moitié de l'année est le fait que ces individus peu scrupuleux sont de plus en plus malins, évitant les filtres anti-spam et autres mécanismes de défense mis en place par les FAI ( Fournisseurs d'Accès à Internet ) et les éditeurs de logiciels de protection.

Selon Symantec, l'intérêt grandissant pour la sécurité, et la volonté des éditeurs  d'admettre leurs erreurs, ont réduit de manière drastique la durée pendant laquelle les ordinateurs sont vulnérables. Par exemple, l'équipe d'Internet Explorer a réduit le nombre de jours entre la découverte d'une faille et l'arrivée de son correctif, de 25 jours il y a six mois à 9 actuellement. Pour Opera et Firefox, ces laps de temps sont respectivement de deux et un jour.

" Les éditeurs prennent ceci beaucoup plus au sérieux ", estime Ollie Whitehouse.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #132258
Par exemple, l'équipe d'Internet Explorer a réduit le nombre de jours entre la découverte d'une faille et l'arrivée de son correctif, de 25 jours il y a six mois à 9 actuellement.
----
Ils ont changes le principe du "patch tuesday"' Par ce que a priori, c'est toujours une fois par mois qu'ils proposent leurs patch chez microsoft.
Le #132260
Y'a pas, tant que l'utilisateur ne sera pas plus (in)formé sur ce que représente internet, les fraudeurs auront la belle vie !!!

Toute protection est illusoire face à la crédulité.....
Le #132275
et y'en as un bon tas de crédules
Le #132289
"Pour Opera et Firefox, ces laps de temps sont respectivement de deux et un jour "

bientôt temps réel '


voilà pourquoi j'ai choisi FF.

Ô FireFox mon amour.

Tes petits onglets tout doux
Ta consommation de ram hors norme....
Tel un Sumo gracieux qui se fout
Que son cul soit si enorme.
Le #132395
On aura beau sécuriser les interfaces clavier/UC et ecran/UC, on ne pourra jamais rien contre les failles de l'interface ecran/chaise.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]