Photos dénudées : un quart des moins de 35 ans s'en échangent

Le par  |  20 commentaire(s)
smartphone-sex

Selon les résultats d'une étude Opinion Way pour Kaspersky Lab et concernant la France, 24 % des 18 à 35 ans ont déjà échangé des photos dénudées par Internet.

Après l'affaire du Celebgate, beaucoup de médias américains ont souligné que comme tout le monde… les célébrités partagent des photos dénudées. " Qui ne le fait pas ? ", pouvait-on notamment entendre. Une affirmation surprenante mais admettons.

En France, une étude Opinion Way pour le spécialiste de la sécurité informatique Kaspersky Lab indique que 24 % des 18-35 ans ont déjà échangé des photos dénudées par Internet. Cette étude a été réalisée bien avant le Celebgate. Début juillet, un échantillon représentatif de la population française constitué de 1 009 personnes majeures a été interrogé.

L'étude indique également que chez ces mêmes moins de 35 ans, un tiers a déjà échangé par Internet des messages écrits à caractère sexuel avec leur partenaire. Chez les 35 ans et plus, de telles pratiques sont moins en vogue et concernent respectivement 11 % et 6 % d'entre eux.

Dans des comportements dits à risque sur Internet, Kaspersky Lab catalogue le fait que 26 % des interrogés ont déjà visité un site avec des contenus illégaux ou pornographiques ( un taux de 45 % pour les hommes ), et que 21 % ont déjà téléchargé des contenus illégaux ( 53 % chez les 18-24 ans ).

Compte tenu du cœur de métier de l'éditeur, la notion de risque tient certainement à celui d'une plus forte exposition à des contenus malveillants, sachant que 14 % des possesseurs d'un ordinateur ont indiqué n'avoir installé aucune solution de sécurité. Seuls 32 % des détenteurs d'un smartphone l'ont fait.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1808603
"14 % des possesseurs d'un ordinateur ont indiqué n'avoir installé aucune solution de sécurité"

c'est le genre de phrase qui ne veut rien dire, parmi ces 14% combien n'ont rien installé parce qu'il y avait déjà une solution installée à l'achat de l'ordi ? etc. etc. etc.

Le #1808605
Combien parmi ces 14% avaient Linux ou OS X?
Le #1808608
Combien parmi ces 14% savent que de toute facon un antivirus ca ne sert a rien ?
Le #1808611
Combien parmi ces 14% savent qu'en réalité, le virus, c'est eux ? Donc pourquoi installé un antivirus qui ne servirait à rien
Le #1808638
En 2014, lire encore des trolls selon lesquels un antivirus ne sert à rien sur Windows, c'est juste hallucinant. Il y a de nombreuses autres formes de menaces désormais contre lesquelles un antivirus ne peut rien, soit. Le phishing par exemple. Mais ce n'est pas une raison pour tout confondre.

Un bon antivirus à jour (Eset Nod32 Security), éventuellement un anti-malware (MalwareBytes Anti Malware) et un firewall (ESet Nod32 Security), un cerveau en état de marche entre les oreilles, un minimum de culture informatique de base, et Windows ne pose plus de problème sur un poste de travail, même en multipliant régulièrement les sources potentiellement dangereuses (sites warez & co, tests d'applis diverses, etc...)
Anonyme
Le #1808642
"Une affirmation surprenante mais admettons". Joli parti pris. Un journaliste n'est pas supposé rester neutre ?
Anonyme
Le #1808643
jeanlucesi a écrit :

Combien parmi ces 14% avaient Linux ou OS X?


Pourquoi, on ne risque rien avec ces deux solutions là ?
Le #1808644
Mike-63 a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Combien parmi ces 14% avaient Linux ou OS X?


Pourquoi, on ne risque rien avec ces deux solutions là ?


Justement c'est pour ça qu'ils n'ont installé de solution antivirus.
Anonyme
Le #1808656
Ah d'accord. Je pensais qu'il y avait également des risques, mais beaucoup plus limités car nettement moins répandus. Au temps pour moi.
Le #1808700
Mike-63 a écrit :

Ah d'accord. Je pensais qu'il y avait également des risques, mais beaucoup plus limités car nettement moins répandus. Au temps pour moi.


Pour Apple, il y a des virus.
Pour Linux, personne n'a pensé à y faire des virus, vu qu'il n'y a pas d'utilisateurs.
A quoi cela servirait-il donc ?
Actuellemnent, par exemple avec un seul virus, on peut avoir plus de 100.000 pc zombies sous windows tout en passant inaperçu.
Sous Linux, 100.000, ce n'est même pas le nombre d'utilisateurs

PS: Réponse de troll à troll (pour jeanlucesi)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]