Nouvelle avancée en photonique

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Austin College of Engineering

Une équipe de chercheurs texans sont parvenus à moduler de façon consistante un faisceau laser, donnant du coup un nouvel espoir de voir un jour la photonique débarquer dans nos ordinateurs.

Une équipe de chercheurs texans sont parvenus à moduler de façon consistante un faisceau laser, donnant du coup un nouvel espoir de voir un jour la photonique débarquer dans nos ordinateurs.

Ray Chen, professeur d'ingéniérie électrique à l'Université d'Austin, au Texas, entouré de trois étudiants, est parvenu à mettre au point un cristal qui ralentit de manière efficace la lumière transmise par un laser. Ce faisant, il relance la course à l'installation de composants photoniques sur les ordinateurs du commerce dans un futur proche.

Pour parvenir à ce résultat, le professeur Chen et son équipe ont imaginé et réalisé un cristal de silicium dans lequel ils ont inclus à intervalle régulier des lignes de petites poches de vide, à l'image des trous dans un célèbre fromage suisse. En traversant ces parties altérées, la lumière ralentit, à condition qu'un léger courant électrique ( 3 milliwatts seulement ) soit appliqué au cristal. Selon Chen, ce modulateur optique, s'il était positionné à la place d'un bus classique en silicium, soit entre un processeur et la mémoire vive d'un ordinateur, permettrait, dans le cas d'un Intel Pentium 4, de diminuer de plus de la moitié la consommation de la puce, et son dégagement de chaleur. Avantage supplémentaire : la faible taille ( à peine 0,08 millimètres de large ) de ce composant d'un nouveau genre, soit 10 fois moins que son équivalent en silicium.

Evidemment, une des caractéristiques majeures de cette technologie est sa rapidité de transmission, puisque les photons d'un faisceau lumineux voyagent bien plus vite que les électrons convoyés par un câblage métallique, si bien conçu et réalisé soit-il.

En novembre dernier, déjà, à peu près en même temps qu'IBM, d'ailleurs, l'équipe du professeur Chen avait ébauché une esquisse de présentation de ses travaux, mais on attendait avec impatience la première réalisation pratique. C'est maintenant chose faite, et le support technique et financier du bureau de recherche scientifique de l'US Air Force n'est sans doute pas étranger à l'avancement rapide des travaux de cette équipe texane. Il ne faut pas pour autant s'attendre à des applications commerciales de ce type de composant avant plusieurs années.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #88110
J'attendrais.....
Le #88155
... La nuit et le jour...
Le #88198
...De voir un photon doubler un électron....
Le #88215
... Sur la Nationale 7...'
Le #88217
... à bord de mon spacecraft ...
Le #88583
... Beam me up, Scotty !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]