Pir@tage en avant-première Web

Le par  |  1 commentaire(s)
Pir@tage

Le documentaire Pir@tage qui sera diffusé sur France 4 le 15 avril est à suivre en avant-première sur le Web.

Pir@tage" À quoi ressemblerait Internet sans les pirates ? Au Minitel ! Depuis cinquante ans, des petits génies ont façonné le Web, souvent en s'affranchissant des lois. Des pirates ? Ils sont à la fois grains de sable et gouttes d'huile dans les rouages de la grosse machine Internet. "

Réalisé par Étienne Rouillon et Sylvain Bergère, et produit par MK2 TV avec la participation de France Télévisions, le documentaire Pir@tage sera diffusé sur France 4 le 15 avril prochain à 22h30. Il promet de trancher avec les documentaires du genre avec un nouveau discours sur les " pirates ".

Cette appellation large va être couverte via différents portraits. On parlera du piratage informatique et de la lutte contre celui-ci, de hackers, Hadopi, WikiLeaks et OpenLeaks, ou encore du fondateur d'eMule-Paradise qui a désormais maille à partir avec la justice française.

" Ce documentaire événement parle des pirates autrement, en démontrant à quel point ils ont transformé / façonné l'Internet que nous connaissons aujourd'hui. "


Avant-première ce soir sur le Web

Ce soir, Pir@tage fait l'objet d'une diffusion en avant-première au cinéma MK2 Bibliothèque à Paris et à suivre également sur le Web à partir de 20h30 sur le site de France 4. Le documentaire de 75 minutes sera suivi d'un débat avec pour thèmes : Le Hacking est-il un acte politique ? / MP3, Napster, mods : ce que nous devons au piratage ? / Les pirates, figures de la culture populaire ?

Un débat auquel il est possible de participer en posant des questions via un formulaire ou Twitter ( #piratagef4 ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #764581

InterNet , c'est juste le partage des données et donc "piratage" = partage !... Le pouvoir politique ne supporte pas que les plus humbles des citoyens lambda se permettent de le critiquer ( ouvertement ou sous pseudo ) , exerçant ainsi un droit de vote ( et donc de sanction ) permanent !... Sous des prétextes bidons , ce pouvoir tente un coup d'Etat pour reprendre le contrôle de cette première initiative de démocratie directe !... Jusqu'à présent, ils ont toujours été démasqués ...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]