Baisse du piratage de logiciels en France

Le par  |  9 commentaire(s)
Logo BSA

La Business Software Alliance fait son traditionnel point sur l'état du piratage de logiciels et note pour la France une baisse de ce taux alors qu'il continue d'augmenter dans le monde.

Logo BSALa Business Software Alliance, qui regroupe plusieurs éditeurs de logiciels, rapporte les résultats de sa septième étude mondiale sur le piratage de logiciels. Une étude réalisée en partenariat avec le cabinet IDC.

Selon cette étude, le taux de piratage dans le monde a augmenté, passant de 41 % en 2008 à 43 % en 2009. Il s'agit de l'installation de logiciels sans licence sur des ordinateurs. Si la tendance mondiale est à la hausse, c'est notamment sous l'impulsion de marchés comme la Chine, l'Inde et le Brésil. C'est toutefois assez paradoxal car pour ces pays le taux de piratage continue de diminuer à respectivement 79, 65 et 56 %. Mais comme dans le même temps ces pays pèsent de plus en plus dans la part de marché mondiale du logiciel, leur taux de piratage qui demeure élevé est plus visible à l'échelle mondiale.

BSA-taux-piratage-2009Globalement, le taux de piratage a tout de même baissé sur un an dans 54 pays. Il a augmenté dans 19 pays et est resté stable dans les 38 autres pays de l'étude. On retrouve les taux de piratage les plus faibles aux USA ( 20 % ), au Japon ( 21 % ), au Luxembourg ( 21 % ). Ils sont les plus élevés en Géorgie ( 95 % ), au Zimbabwe ( 92 % ), au Bangladesh ( 91 % ). D'après la BSA, la valeur commerciale des logiciels illégaux dans le monde s'élève à 51,4 milliards de dollars ( 40,5 milliards d'euros ) contre 53 milliards de dollars en 2008.


Le point en France
Pour la France, le taux de piratage est annoncé en baisse... de 1 %, ce qui avec 40 % situe l'Hexagone en dessous de la moyenne mondiale de 43 %, et non plus à égalité comme en 2008. À comparer avec les pays limitrophes : Espagne ( 42 % ), Italie ( 49 % ), Suisse ( 25 % ), Allemagne ( 28 % ), Belgique ( 25 % ). La France occupe ainsi une 24e place mondiale, mais son taux de piratage demeure supérieur à la moyenne européenne de 35 %.

" Un taux de piratage de 40 % reste pour le moins inacceptable. Tandis que nous émergeons de la plus sévère récession que l'économie mondiale ait connu depuis ces vingt dernières années, nous devons continuer de sensibiliser les gouvernements, entreprises et consommateurs aux risques liés au vol de logiciel et à l'impact réel du piratage de logiciels sur l'économie de la France "

, a déclaré Natacha Jollet-David, porte-parole de la BSA.

En France, la valeur commerciale des logiciels illégaux s'élève à 2,544 milliards de dollars en 2009 ( 2 milliards d'euros ). On remarquera au passage que la BSA ne parle plus de manque à gagner.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #638011
moi j'aimerais savoir comment ils font pour savoir que sur tel poste il y a x logiciels sans licences.

A moins que mr neuneu fasse des mises à jours avec un prog piraté, je ne vois pas bien,ou plutôt trop bien.

Le #638021
J'imagine qu'ils font des sondages anonymes et qu'ils pondèrent les résultats. Mais avant tout, ce doit être de la grosse pifométrie

Sinon les logiciels seraient certainement moins pirater, s'ils prenaient en compte dans leurs tarifs, le faite que l'on est acheter la version précédente. C'est dur de payer plein pot pour quelques évolutions.

Le #638051
Leur méthodologie à été précisée lors d'un précédent rapport : ils estiment le parc de machines (PC?) existantes en fonction des ventes, du taux de renouvèlement, de l'obsolescence, licences Windows OEM ... et ils comparent avec le nombre de licences accordées par les éditeurs : les membres de la BSA représentent 95% (au pif) du CA réalisé dans les logiciels "pro".

Ils utilisent un outil synthétique qui estime le "panier" logiciel moyen par secteur d'activité (inutile de chercher 3DSMax chez un boulanger) et le différentiel est du piratage.

Imparable comme méthodologie
Le #638071
Cette méthodologie est relativement imprécise.
Donc dire qu'il y a une baisse de 1% montre bien la totale incompétence de IDC et la stupidité des responsables BSA qui donne cette info !
Le #638091
Tu prends l'âge du capitaine...
Le #638111
Je leur donne une simple équation:
Baisse des tarifs+offres intéressantes = baisse du piratage
Le #638231
Passage aux logiciels libres ... ça peut aider aussi
Le #638251
Baisse du piratage de 79 à 65% en France.

Et augmentation des ventes de 0.2%?

C'est bien ca? Ha non, bizarre, ca, on ne nous communique pas. Sinon ca prouverait que le piratage ne tue simplement pas l'industrie et ils ne pourraient plus recevoir les millions de taxes qu'ils reçoivent....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]