Piratage : un monsieur Propriété intellectuelle aux USA

Le par  |  4 commentaire(s)
Musique Pirate

Outre-Atlantique, la question du piratage touchant l'industrie de la musique et du cinéma fait également débat avec un durcissement de la loi à ce sujet.

Musique PirateIl n'y a pas que le projet de loi Création et Internet pour la France, et aux Etats-Unis, Reuters rapporte un durcissement de la loi sur la propriété intellectuelle qui touche au même domaine comme celui du téléchargement illégal sur Internet.

Pas d'autorité administrative en perspective au pays de l'Oncle Sam mais un " M. Propriété intellectuelle " qui conseillera le président de la première puissance mondiale en lui soumettant des propositions pour mieux protéger les droits d'auteur. Un monsieur Propriété intellectuelle dont la nomination a été fraîchement accueillie par le ministère en charge de la Justice qui voit là un obstacle à sa propre autorité.

Le texte de loi signé par George W. Bush et dont héritera son successeur à la Maison Blanche, renforce la législation en vigueur sur le respect de la propriété intellectuelle et les sanctions pour violation. La RIAA qui défend les intérêts de l'industrie américaine de la musique a évidemment fait part de sa satisfaction : " Cette loi est une douce musique dans les oreilles de tous ceux qui souhaitent un renforcement de la créativité et de l'emploi aux USA ", a déclaré son président.

De son côté, son homologue pour l'industrie du cinéma, le président de la MPAA, a indiqué : " En ce moment critique pour  notre économie, il est important de faire passer le message que les emplois créés et maintenus par la protection de la propriété intellectuelle est une priorité nationale. L'industrie du film est un élément moteur de l'économie US, avec plus de 1,5 millions d'emplois ".

Selon la chambre américaine du commerce, la contrefaçon et le piratage coûteraient chaque année aux USA près de 250 milliards de dollars.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #339801
Toute cette énergie gaspillée alors que le nouveau prix Nobel d'économie explique que le téléchargement gratuit est de toute façon le socle sur lequel devront se réinventer les industries du disque, du film et du livre...

http://www.numerama.com/magazine/10833-Le-Nobel-d-economie-P-Krugman-favorable-au-telechargement-gratuit.html
Le #339811
J'adore quand ils parlent de chiffres. Ah ça, on peux dire qu'ils y vont franchement : 250 milliards !!... ça fait peur...
Mais... les gars... la warner ne vient-elle pas de repousser officiellement la sortie d'Harry Potter, car elle a fait plus que le plein fiscale pour 2008 avec Batman ?
Faudrait peut-être arrêter de se moquer de nous les mecs ! Que vous perdiez des ronds, je l'admet, mais sûrement pas autant de milliards...
Le #339821
Ce qui coûte cher, ce n'est pas le téléchargement illégal, mais plutôt les personnes payées à "réfléchir" à une solution pour empêcher les gens de télécharger illégalement, ainsi que les poursuites envers ces personnes.
Le #339911
Ouais... tant qu'on y est la crise financière a été causée par les méchants pirates qui téléchargent films et musique à faire perdre des centaines de milliards de $ à l'économie mondiale toute entière.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]