Téléchargement illégal : Oncle Sam vous donne la liste de ses ennemis

Le par  |  4 commentaire(s)
pirate drapeau

Dans sa lutte contre le piratage et la contrefaçon, le gouvernement US dresse sa liste des marchés notoires. Des sites de liens BitTorrent, cyberlockers, forums Warez, réseaux sociaux et autres y figurent.

L'United States Trade Representative a publié une mise à jour de sa liste non exhaustive des marchés notoires dans le monde qui sont impliqués dans la violation de droits de propriété intellectuelle. Il peut s'agir de marchés physiques ou en ligne.

oncle-samCette liste a été établie après les soumissions de différents groupes dont la MPAA et la RIAA qui défendent les intérêts de l'industrie américaine du cinéma et de la musique. Pour le représentant américain au commerce, cet exercice de mise à l'index est un moyen de pression diplomatique sur les partenaires commerciaux des États-unis afin qu'ils agissent.

Pour 2013, l'USTR se félicite de quelques succès avec la fermeture de IsoHunt.com qui était basé au Canada, tandis que GouGou.com en Chine a mis un terme à la partie de ses activités qui posaient problème. Un autre motif de satisfaction pour l'USTR est que Baidu.com n'a plus besoin d'être mis sur la liste après une présence pendant plusieurs années.

Tout au contraire, The Pirate Bay fait preuve d'une exceptionnelle longévité dans la liste et demeure accusé de faciliter le téléchargement illégal. Plus surprenant, avec son navigateur anti-censure pour permettre aux internautes de passer outre le blocage dans certains pays, TPB est pointé du doigt pour ne pas avoir suivi les meilleures pratiques en matière de sécurité informatique.

Une autre surprise est la présence de RapidShare alors que grâce à plusieurs mesures - notamment prises après la fermeture de MegaUpload - le service de cloud avait quitté la liste. À la faveur d'un litige avec un réalisateur de film tchèque, RapidShare a réintégré la liste noire.

La liste (PDF) comprend une vingtaine de noms pour les marchés en ligne. Pour les sites d'indexation BitTorrent, on retrouve par exemple ThePirateBay.se, KickassTorrents.com, Extratorrent.cc, Torrentz.eu, Mp3skull.com et le tracker Rutracker.org.

Outre Rapidshare.com pour les services d'hébergement de fichiers, la liste comprend Ex.ua, Putlocker.com, Rapidgator.net et Uploaded.net. Des sites comme Free-tv-video-online.me et Seriesyonkis.com font dans le streaming voire plus à l'image de Darkwarez.pl et Wawa-mania.ec qui ne sont pas que des forums warez.

Dans la fameuse liste, des réseaux sociaux sont aussi présents. En l'occurrence, vKontakte.com et Zing.vn. Ce sont deux habitués.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1658372
Merci, il y en a que je connaissais pas
Le #1658402
rien sur les newsgroups ?

Le #1658422
MickHammer a écrit :

rien sur les newsgroups ?


Et c'est tant mieux je dirais
Le #1658692
@À la faveur d'un litige avec un réalisateur de film tchèque, RapidShare a réintégré la liste noire.

Enorme, juste pour un film. Comme quoi tout ça c'est de la rigolade, c'est inutile, les mecs essayent de se racheter un conduite et ils se font matraquer pour un film.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]