Des pirates chinois infiltrent l'administration Merkel

Le par  |  7 commentaire(s)
Hacker

Des pirates informatiques chinois ont réussi à infiltrer les ordinateurs de divers bureaux de la Chancellerie et de trois ministères allemands dans le cadre d'une opération - supposée - d'espionnage de grande envergure.

HackerLes accusations, détaillées dans le magazine Der Spiegel, ont été fermement démenties par les autorités chinoises qui ont nié dimanche toute implication dans cette affaire. " Si cela s'avérait vrai, ce serait inacceptable. (...) La Chine est un concurrent mais également un partenaire économique. Mme Merkel va devoir aller au fond de cette affaire lors de son voyage en Chine ", a déclaré Ralf Stegner, social-démocrate d'outre-Rhin.

La Chancelière est arrivée hier avec plusieurs responsables industriels déterminés à parler - entre autres - de contrefaçon avec le pays asiatique " Nous étudions actuellement la question très importante de la propriété intellectuelle en Chine ", a déclaré Angela Merkel, qui s'est cependant refusée de parler des rumeurs d'espionnage.

Selon Der Spiegel, citant des responsables officiels liés au gouvernement allemand, les attaques informatiques avaient été découvertes en mai, les réseaux de la Chancellerie, des ministères des Affaires Etrangères, de l'Economie et de la Recherche ayant été touchés. Suite à une étude poussée des installations informatiques, les experts et ingénieurs du pays avaient quand même réussi à empêcher 160 Go de données d'être transférés en Chine, à déterminer que des chevaux de Troie ( ou trojans ) étaient à l'origine des fuites et que ces derniers proviendraient du réseau de l'armée chinoise.

D'après les enquêteurs, la démesure et la nature des données volées suggèrent qu'il s'agissait d'une opération menée avec la complicité de l'Etat chinois, et donc d'espionnage. La nature des informations piratées n'a bien entendu pas été révélée mais elles ne seraient apparemment utiles que pour le gouvernement chinois, indique le quotidien allemand.

Par ailleurs, l'AFP relate la première mise au point sur le sujet lors d'une conférence de presse commune entre Wen Jibao, Premier Ministre chinois, et Mme Merkel. Le premier a indiqué se sentir préoccupé par cette affaire : " En prenant connaissance des informations selon lesquelles des pirates s'étaient introduits dans le système allemand, le gouvernement chinois a jugé qu'il s'agissait d'un sujet de préoccupation grave. Le piratage et le sabotage informatiques sont des problèmes partout dans le monde (...) Nous voulons poursuivre notre coopération avec le gouvernement allemand et prendre des mesures fermes pour prévenir tout acte de piratage qui menacerait les systèmes informatiques ".

Merkel a estimé qu'il fallait que les deux pays respectent ensemble certaines règles : " Nous avons besoin de respect mutuel et nous devons protéger les droits de propriété industrielle. (...) La Chine a déjà établi d'excellentes bases légales et nous espérons l'aider à les consolider ". Wen Jibao a également déclaré " partager " l'avis de son homologue à propos de la propriété intellectuelle, précisant que les " intérêts vitaux de la Chine " étaient en jeu, c'est-à-dire que plusieurs accords industriels passés entre l'Allemagne et le pays asiatique pourraient être compromis si ce dernier ne se pliait pas aux volontés occidentales.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #182199
Genre les pirates chinnois ne savent pas rebondir par d'autres machines compromises, pour se cacher, avant de faire ce genre d'attaque...

Je voudrais foutre la merde entre la chine et l'allemagne que je ferais pas autrement : passer par des ordinateurs compromis en chine pour attaquer l'allemagne...
Le #182204
Le dernier paragraphe m'a fait bien rigolé (jaune). Dites-moi ce que la Chine respecte aujourd'hui ....
Le #182215
"La nature des informations piratées n'a bien entendu pas été révélée mais elles ne seraient apparemment utiles que pour le gouvernement chinois, indique le quotidien allemand."

Bah voyons, c'est pas un peu facile non?
Le #182230
Pfff, si les chinois avaient vraiment fait ça jamais les allemands n'auraient pu deterniner de qui ça venait.
On peut dire pas mal de choses sur les chinois mais on ne peut pas dire qu'ils sont nuls en info au point de se faire prendre en train de transferer des données sensibles vers un ordinateur de l'armée chinoise.
+1 xJCx : c'est forcement qq qui veut mettre le boxon. Au hasard Taiwan ?
Le #182237
y a aussi les usa qui voudraient pas perdre de part de marche aussi ...
allez un coup de paranoia tranquille
Le #182269
et les les extra-terrestres vous les oubliez
Le #182278
@mururoa
C'est vrai les allemands sont un peu débiles. Je pari que c'était écrit en russe et a la fin du programme, il y avait écrit
"on vous a bien niké
--
Les Chinois"

et paf les cons ils y croient

C'est mortel car il y a 3-4 ans, aux US, ils ont réussit a arrêter un créateur de virus grace a un logiciel qui a analyse la manière dont était codé le virus

C'est bête que les allemands ne connaissent rien a la technologie. Heureusement les gars du forums sont la pour leur donner des conseils
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]