Plan Numérique 2012 : présentation par Eric Besson

Le par  |  7 commentaire(s)
Eric Besson

D'ici 2012, le gouvernement veut replacer la France parmi les plus grandes nations numériques via son plan dédié. Présentation par le secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique et non le président Sarkozy.

Eric BessonC'est donc Eric Besson et non Nicolas Sarkozy retenu aux Etats-Unis avec pour sujet épineux la crise financière, qui a présenté les grandes lignes du plan Numérique 2012 concocté pour la France afin qu'elle rattrape son retard en la matière. Pas moins de 154 actions avec 4 priorités :
  • Permettre à tous les Français d'accéder aux réseaux et aux services numériques
  • Développer la production et l'offre de contenu numérique
  • Accroître et diversifier les usages des services numériques dans les entreprises, les administrations, chez les particuliers
  • Moderniser la gouvernance de l'économie numérique

Selon les derniers chiffres, 1 à 2 millions des Français sont encore exclus de l'accès aux réseaux haut débit. Un appel à candidature sera ainsi lancé dès 2009 pour la fourniture d'une prestation dite d'accès universel à Internet haut débit à compter de l'année 2010. " Comme l'eau ou l'électricité, cet accès est une commodité essentielle. Chaque Français où qu'il habite bénéficiera d'un accès Internet haut débit à un tarif abordable ", a indiqué Besson, précisant un accès supérieur à 512 kbits/s à un tarif inférieur à 35 euros par mois.

Pour le très haut débit avec le déploiement de la fibre optique, un objectif de 4 millions d'abonnés est fixé pour 2012, et 10 milliards d'euros d'investissement prévus pour les 10 prochaines années selon la Loi de Modernisation de l'Economie. Le cadre juridique sera posé fin 2008 pour l'ensemble des opérateurs.

Parlant du succès de la TNT, Eric Besson a rappelé le basculement complet vers la télévision numérique qui sera achevé le 30 novembre 2011. Un véritable accompagnement sera proposé aux personnes âges, ainsi qu'une aide financière aux plus modestes afin qu'ils bénéficient tous des 18 chaînes gratuites en qualité numérique.

" Le cinéma n'a pas tué le théâtre, la télévision n'a pas tué le cinéma, le CD n'a pas tué le concert, Internet ne tuera pas la création ", a déclaré le secrétaire d'Etat, appelant à un Internet français respectueux du droit d'auteur. Eric Besson a ainsi annoncé le lancement d'une mission qui aura pour objet la mise en oeuvre d'une charte d'engagement réciproque entre les ayants droit et les acteurs du Web : " Cette charte pourrait notamment promouvoir l'engagement de protection des contenus qui repose sur la bonne collaboration avec les titulaires de droits ".

Pour la protection des contenus, un répertoire national des oeuvres numériques protégées va être créé afin que les empreintes issues de la technologie de marquage soient à la disposition de l'ensemble des acteurs du Net, et ainsi éviter la mise en ligne illicite de contenus protégés. " Un groupe de travail va évaluer les conditions juridiques, économiques et techniques qui doivent mener à la mise à disposition d'un tel répertoire et définir les conditions de son utilisation ".

Lors de son discours, Besson a aussi parlé de l'effort à mener en matière de formation sur les nouveaux moyens de communication alors que les écoles sont insuffisamment équipées et que tous les campus universitaires doivent être connectés. 1 000 " ambassadeurs " seront quant à eux chargés d'aller prêcher la bonne parole du numérique auprès des PME.

Le secrétaire d'Etat a également évoqué la généralisation de la signature numérique, le dossier médical personnel, la carte d'identité numérique. Enfin, il a souligné que l'Internet est un outil mondial dont l'évolution ne peut plus être laissée à la seule discrétion de l'association l'ICANN, rattachée au département du commerce américain.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #343201
Dans mon lycée, c'est un de mes collègues enseignant qui a la charge du parc informatique et de la maintenance du réseau (avec notamment à gérer les comptes des élèves).

Il a obtenu 1.75h élève, soit 3h30 par semaines pour tout ça (il doit y avoir 100 enseignants, 500 élèves pour 100-200pc, je n'ai pas le chiffre exact).

Alors cette annonce me fait bien rigoler...
ou pas...
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #343301
De la part du même gouvernement qui nous a pondu la Hadopi ... on peut rire, mais jaune ...
Le #343381
" Comme l'eau ou l'électricité, cet accès est une commodité essentielle." ... "précisant un accès supérieur à 512 kbits/s à un tarif inférieur à 35 euros par mois."

Aussi essentiel que l'eau et l'électricité? Mais alors pourquoi les plus pauvres devraient payer plus de 400 euros par an pour en profiter alors que ces même personnes ne payent ni l'eau ni l'électricité?


Même si ce discourt est positif, il me laisse un étrange gout de "discourt pour le paraitre" et non pas de "discourt pour agir".
Le #343741
et puis 35 euros par mois, c'est le prix de bouyges aujourd'hui sans le débit et le téléphone et la tv de chez free qui est bien moins cher.
Ca sert d'être le copain du président . Clavier va être jaloux.
Le #343921
"Pour la protection des contenus, un répertoire national des oeuvres numériques protégées va être créé afin que les empreintes issues de la technologie de marquage soient à la disposition de l'ensemble des acteurs du Net,"

Un cryptage et basta le marquage
Le #344871
"Un véritable accompagnement sera proposé aux personnes âges, ainsi qu'une aide financière aux plus modestes afin qu'ils bénéficient tous des 18 chaînes gratuites en qualité numérique."

-->C'est magnifique un gouvernement UMP qui fait dans le social : enfin les pauvres pourront se gaver de pub TF1 en HD pour moins cher.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]