Les syndicats se rebiffent et appellent au boycott de Nokia

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Reuters US
Logo Nokia

Les syndicats allemands appellent au boycott de la marque Nokia qui s'apprête à délocaliser en Roumanie.

Logo NokiaIl y a quelques jours, Nokia, groupe d'origine finlandaise spécialisé dans la conception de téléphones portables qui se positionne en tant que numéro un mondial dans son domaine, a annoncé la suppression de 2 300 emplois en Allemagne avec la fermeture de son site de Bochum et la délocalisation de ses activités vers des sites dits plus compétitifs, notamment en Roumanie. Ce pays d'Europe de l'Est a fait son entrée dans l'Union européenne le premier janvier 2007 et affiche, selon Nokia, un coût du travail dix fois moins élevé qu'en Allemagne. Une véritable opportunité de compétitivité en somme.

Le coup de semonce des syndicats ne s'est pas fait attendre. Ce jeudi 17 janvier, ils ont en effet appelé les consommateurs au boycott pur et simple de la marque, afin de protester contre ce vaste plan social. Les syndicats ne sont d'ailleurs pas les seuls à s'opposer à cette délocalisation. Ils ont en effet été rejoints par le gouvernement allemand qui lui a demandé de réfléchir à nouveau à sa décision en lui indiquant qu'il ferait en sorte qu'aucune aide ne lui soit accordée par l'Union européenne pour sa réinstallation, rappelant que Nokia a reçu une aide pour s'installer à Bochum. Bruxelles a enfoncé le clou de son côté en déclarant que quoi qu'il en soit Nokia ne percevrait pas la moindre aide.

Nokia devrait rencontrer Hartmut Schauerte, représentant du ministre de l'Économie, très prochainement. Reste à voir si ces prochaines discussions parviendront à faire changer d'avis la direction de Nokia qui a pris sa décision avant Noël. Il y a bien peu de chances malheureusement.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #195187
C'est pourquoi je viens d'acheter un téléphone portable MOTOROLA, et non un Nokia.
Le #195190
Moi ca fait longtemps que j'ai abandonné Nokia, trop de problème d'oxydation qu'ils refusaient de réparer, j'ai même vu un téléphone oxydé à l'ouverture de l'emballage !!!
Le #195191
Que certains protestent sur les délocalisations en Asie, passe encore, là on n'a même plus le droit de délocaliser en Europe

Sont malins aussi ces politiques, oui à l'Europe mais pas pour que vous en profitiez, hein. Les consommateurs n'en profitent déjà pas beaucoup (enfin officiellement, après les taxes ça se contourne...), et là les entreprises non plus... elle est belle l'Europe tiens
(qu'on ne s'y trompe pas, je suis pas anti-européen)
Le #195193
@BharatHope :

Pour moi, c'est pas un probleme de l'europe, mais de "edvoir" des entreprises : y'avait les mêmes dérives au niveau national avant:

Certaines entreprises s'installent quelque part, car la collectivité leur paye tout (locaux, exonération de charges, subvention en tout genre pour aider à redynamiser une zone,...), et dès que c'est terminé, elles vont s'implémenter ailleurs, pour profiter d'autres "aides" de ce genre et ferme une entreprise qui fonctionnait très bien, mais ne rapportait plus de subvention

Pour moi, la distribution de ces aides devraient etre plus règlementé, notamment sur les condition de fermeture.

Une groupe qui ferme une usine quelque part, pour en rouvrir la même ailleur, ce n'est visiblement pas car elle a des problèmes financiers, et donc elle devrait non seulement rendre toutes les aides qu'elle a reçu, mais ne plus pouvoir en bénéficier d'autres, voir avoir ses produits taxés si c'est de la délocalisation à l'étranger.

Y'a aucune raison pour qu'une collectivité paye des entreprises privées mais ne reçoit rien en retour.
Le #195213
@Chitzitoune

La véritable erreur fut donc de lui donner des aides, parfois il faudrait cesser d'intervenir dans l'économie.
Le #195220
Vive l'Europe !
En fait ce sont toujours des pays misérables qu'on intègre à l'Europe, il ne faut donc pas s'étonner de perdre nos emplois
Quand des boites Françaises délocalisent c'est à cause des charges et des salariés trop chers (parait-il)
Quand ce sont des boites Allemandes c'est un scandale
Dites vous bien que si Nokia délocalisait en France les Allemands protesteraient pareil (mais il ne faut pas rèver)
Hypocrisie quand tu nous tient
Le #195227
Une recette est pourtant simple: la plupart de ces entreprises ont reçu des aides de la région pour s'installer (prêts à l'acquisition de terrains, dons même de surface habitable, exonération de taxes locales pendant quelques années). Lors d'une délocalisation, il faut que la région, ou la commune demande à être remboursée.
C'est simple, tout con et redoutablement efficace. Le maire de Montpellier a fait ça avec DELL et depuis ... plus aucun départ, le retour sur investissement a été subitement négatif à la délocalisation.
Bon, maintenant, faut avoir des c...lles pour le faire et tenir tête aux grands groupes là c'est une autre paire de manches
Le #195240
Mouarf, phebus...
Tu es au courant que l'allemagne n'est pas un pays "miserable"?
Le #195369
john67, oui il faudrait revoir les conditions de fermeture, c'est le moins qu'on puisse dire!

Comme cette usine (michelin je crois) qui avait fermé, non pas parce qu'elle était déficitaire, mais parce qu'elle était pas aussi bénéficiare que ce que les actionnaires attendaient du groupe (genre ils attendaient +15% par an et l'usine faisait "que" +9% ...)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]