Les pluies acides finalement à l'origine de la fin des dinosaures

Le par  |  7 commentaire(s) Source : LiveScience
impact asteroide

Jusqu'à ce jour, il était majoritairement convenu par la communauté scientifique que l'impact d'une météorite avec la Terre a amenée à la disparition des dinosaures il y a 65 millions d'années. Aujourd'hui, de nouvelles études confirment que les pluies acides découlant de cet impact ont joué un rôle important dans l'extinction de ces colosses.

Des chercheurs japonais viennent une nouvelle fois d'appuyer la thèse selon laquelle la disparition des dinosaures de la surface de la Terre il y a 65 millions d'années trouve son origine dans un impact d'une énorme météorite.

Jurassic Park The game La météorite n'aurait pas directement entrainé la mort de ces espèces, mais entrainé un véritable bouleversement climatique, un cataclysme sans précédent. Ainsi, l'explosion aurait entrainé la formation d'un épais nuage sur une grande partie du globe, entrainant un véritable déluge de pluies acides venant polluer la terre et les océans.

Les chercheurs japonais ont tenté de recréer les conditions de notre Terre lors de la dernière extinction Jurassic The Hunted - Image 5 massive des dinosaures. Selon eux, l'impact de la météorite de Chicxulub qui est venue frapper la péninsule du Yucatan au Mexique aurait vaporisé des roches riches en soufre, amenant à la formation d'un épais nuage de trioxyde de soufre ( SO3).

En se mélangeant à la vapeur d'eau présente dans l'atmosphère, le gaz créé provoque des pluies d'acide sulfurique. À force de pluies, la couche supérieure des océans se serait acidifiée, tout comme la terre. L'écosystème de la planète entière aurait ainsi été impacté par ces changements, amenant à la mort de milliers d'espèces.

Les planctons auraient été les premières victimes de l'acide, puis l'impact se serait progressivement diffusé sur l'ensemble de la chaine alimentaire. La théorie se veut crédible quand dans le même temps, on sait que les espèces d'eau douce ont plus facilement survécu à ces conditions, du fait de la présence de plus de minéraux dans l'eau qui auraient alors joué les protecteurs.

Les espèces capables de se réfugier dans les profondeurs ou suffisamment résistantes à ces nouvelles conditions ont survécu à ce chamboulement. La réduction des espèces leur offrant plus de place pour se multiplier et de nouveaux territoires à conquérir. On estime que 60 à 80 % des espèces vivantes n'auraient pas survécu à ce cataclysme.

En marge des pluies acides, une autre théorie domine toujours : celle de l'hiver nucléaire déclenché par le nuage formé par l'impact de la météorite. Le voile de poussière soulevé par l'impact aurait bloqué une grande partie des rayons du soleil pendant plusieurs années, réduisant la température au sol. Un phénomène a double impact pour les dinosaures, incapables de se réchauffer au soleil, et incapables de se nourrir des plantes qui ont besoin du soleil pour se développer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1681542
Du coup votre titre est un peu trompeur.
Le #1681662
L'avantage de l'homme sur l'animal, c'est que l'homme n'a pas besoin de météorite pour aboutir aux mêmes résultats.
Le #1681812
penseurodin a écrit :

L'avantage de l'homme sur l'animal, c'est que l'homme n'a pas besoin de météorite pour aboutir aux mêmes résultats.


oui d ailleurs en parlant de cela, tu emets des gaz a effet de serre avec ton ordinateur , donc si tu pouvais l eteindre...
Le #1681842
tower41000 a écrit :

penseurodin a écrit :

L'avantage de l'homme sur l'animal, c'est que l'homme n'a pas besoin de météorite pour aboutir aux mêmes résultats.


oui d ailleurs en parlant de cela, tu emets des gaz a effet de serre avec ton ordinateur , donc si tu pouvais l eteindre...


Mais non, j'ai revendu mon ordinateur diesel pour passer à l'électrique.
Le #1682012
penseurodin>>>

Je penche plus pour "l'hiver météorique" ; si tant d'acide sulfurique était parvenu au sol, les carottages en témoignerait et ce fait aurait été découvert avant...
Le #1682862
lebonga a écrit :

penseurodin>>>

Je penche plus pour "l'hiver météorique" ; si tant d'acide sulfurique était parvenu au sol, les carottages en témoignerait et ce fait aurait été découvert avant...


Mais l'un n'empêche pas l'autre. Les pluies acides sont un phénomène qui est bien connu de ceux qui s'intéressent à l'histoire de la planète et elles permettent d'expliquer les extinctions des migrateurs ou de la vie marine plus facilement que l'hiver nucléaire. Ce n'est donc pas surprenant que l'on y pense pour les dinosaures (et pour l'homme accessoirement).
Le #1684382
Ha ben, ça va changer toute l'histoire de l'humanité.

Tout ce qui existe n'est plus vraie
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]