Bavures : une plateforme Internet pour saisir la police des polices

Le par  |  7 commentaire(s)
Police-nationale-twitter

Attention aux bavures. Via une plateforme Internet accessible partout en France, les citoyens vont pouvoir saisir directement l'Inspection générale de la police nationale.

Dans l'émission " Zone interdite " diffusée dimanche sur M6, le ministre de l'Intérieur a répondu à une question portant sur la faisabilité d'une police totalement incorruptible. Manuel Valls a déclaré que le " risque zéro n'existe pas ", tout en ajoutant que " la police est l'une des professions les plus contrôlées ". Il a ainsi fait référence à l'Inspection générale de la police nationale.

Manuel-VallsLe ministre souhaite par ailleurs une ouverture au citoyen. En ce sens, il a confirmé qu'une platerforme Internet sera mise en place : " Le citoyen va pouvoir saisir cette inspection pour faire en sorte que la déontologie, les valeurs qui sont celles de la police s'appliquent. C'est normal que l'on attende des policiers un comportement exemplaire. "

D'après l'AFP, cette plateforme Internet sera mise en place à partir de 1er septembre 2013. Elle est qualifiée de " plateforme nationale de signalement sur Internet ouverte à tous les citoyens " qui s'identifient. " N'importe quel citoyen pourra la saisir en cas de contestation, de bavure ou de corruption ", écrit l'AFP.

Porte-parole du premier syndicat de police en France ( UNITÉ SGP Police ), Nicolas Comte a déclaré sur RMC que de tels signalements sont déjà possibles pour Paris et sa petite couronne pour le citoyen qui peut saisir l'Inspection générale des services :

" On n'a pas de problème avec la transparence. […] On craint que le fait que ce soit par Internet fasse exploser le nombre de signalements et que parmi les signalements il y ait des choses qui soient sérieuses et d'autres beaucoup moins. "

Pour Synergie Officiers, le second syndicat des officiers, la réaction de Patrice Ribeiro au Figaro a été plus tranchée :

" Une plate-forme Internet de délation anti-flics ? Mais ce sera le défouloir ! Aucun syndicat de policiers digne de ce nom ne va laisser passer un tel message de défiance vis-à-vis de nos collègues. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1286022
Pourra t-on signaler les policiers/casseurs se cachant parmis des manifestants ?
Le #1286312
pour Tilt56.

prend ton vote et fout le doigt au cul, joue l'autruche si tu veux mais viens pas voter sans rien d'autre, prouve moi que j'ai tort du gland.


Le #1286342
Sukebe>>>Bien sûr, tu pourras !!!! Ca servira pas à grand chose, si ce n'est à cataloguer ton adresse IP dans la catégorie "p'tits malins"....
Le #1286482
Des bavures administratives, on risque de passer aux e-bavures ? j'espère pas !
Le #1286552
Sukebe a écrit :

pour Tilt56.

prend ton vote et fout le doigt au cul, joue l'autruche si tu veux mais viens pas voter sans rien d'autre, prouve moi que j'ai tort du gland.


C'est surtout à toi de prouver que tu as raison, en démocratie il faut prouver ses accusations avant de les déblatérer !
Le #1286682
Et la police des politiques elle est ou?
Le #1287692
jeanlucesi a écrit :

Et la police des politiques elle est ou?


et bien vue le nombre d'affaire actuelle, je crois que la justice fait pas trop mal son boulot, et comme ça tape à droite et à gauche bha pour le coup c'est impartial !

reste juste à voir l'issue des futurs procès pour y mettre un point de certitude absolue
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]