Etude sur le téléphone mobile et les français

Le par  |  0 commentaire(s)
3G Mobile (Small)

L'institut TNS Sofres vient de publier pour le compte de l'Association Française des Opérateurs Mobiles, les résultats de la deuxième édition de l'Observatoire Sociétal du Téléphone Mobile.

L'institut TNS Sofres vient de publier pour le compte de l'Association Française des Opérateurs Mobiles, les résultats de la deuxième édition de l'Observatoire Sociétal du Téléphone Mobile.

Cette étude réalisée entre le 23 et 28 août dernier auprès d'un panel représentatif (1224 personnes interrogées à leur domicile) de personnes âgées de 12 ans et plus, a pour objectif de mettre en exergue les usages, comportements, discours, valeurs et opinions associés au téléphone mobile qui apparaît comme un appareil singulier.


Un objet adopté massivement
Présent indifféremment dans toutes les catégorie sociales contrairement à d'autres outils communicants comme les ordinateurs connectés à Internet, 77% des plus de 15 ans utilisent un téléphone portable (contre 72% en 2005) qui est renouvelé en moyenne une fois tous les 20 mois alors qu'en 2000, 50% des utilisateurs actuels n'en possédaient pas.

Avancées technologiques obligent, l'utilisation des mobiles se décline au pluriel et c'est principalement la photographie qui en est la bénéficiaire notamment chez les 15-17 ans (86% contre 59% en 2005). L'âge est d'ailleurs comme bien souvent, un facteur de différenciation dans la relation qu'entretiennent les utilisateurs avec leur mobile :

  • les 12-24 ans ont une relation affective et inconditionnelle au téléphone mobile
  • les 25-39 ans ont une relation fonctionnelle et rationnelle au téléphone mobile
  • les 40 ans et plus ont une relation utilitaire et distanciée au téléphone mobile : c'est avant tout un téléphone

Du bon usage du téléphone portable
Beaucoup d'aspects positifs du téléphone portable sont ainsi mis en avant (praticité, simplicité, liberté, indépendance et sécurité) mais des valeurs négatives lui sont également associées comme l'individualisme, l'intrusion et surtout l'incivilité.

Globalement, si 82% des français de 15 ans et plus font un bilan positif du téléphone portable pour la société, il sont 16% à en tirer un bilan négatif (usage dans les lieux publics, effets sur la santé, coût financier, ...) soit le double par rapport à 2005.

Une situation qui a poussé l'AFOM à lancer un nouveau dépliant d'information qui sera diffusé début novembre à 2 millions d'exemplaires et intitulé Savoir-vivre mobile (conseils pratiques, règles de vie en société à respecter pour un bon usage du portable, ...).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]