Preview Fable 2

Le par  |  2 commentaire(s)
Fable 2 - Logo

Il aura fallu attendre pas moins de quatre longues années à Lionhead Studios pour mettre sur pied le second opus des Fable. Celui-ci vise tout simplement à repousser les limites du titre et offrir aux joueurs une mémorable expérience de jeu. C’est tout du moins ce qu’atteste l’illustre Peter Molyneux venu spécialement dans les locaux de Microsoft pour nous présenter son nouveau titre. Voici nos impressions.

Très ambitieuse, la série Fable ne s’est pas imposée par le plus grand des hasards, elle a su capter l’attention des joueurs et susciter un grand engouement. Beaucoup de promesses effectuées par les développeurs n’ont pas été tenues, mais dans l’ensemble Fable premier du nom a su grandement attirer l’attention des joueurs de tout âge.

Fable 2 se place dans une optique similaire et vise comme son nom l’indique à poursuivre le concept édicté par le jeu original. Il se démarque cependant par sa trame scénaristique quelque peu différente qui laisse le précédent héros loin derrière. Malheureusement, au cours de cette présentation, l’histoire fut mise en retrait au profit néanmoins de nombreuses améliorations.

  Fable 2   Image 23  Fable 2   Image 24

Peter Molyneux a voulu en effet conserver l’effet de surprise et laisser le joueur découvrir ce complexe scénario riche en rebondissements. On y incarnera toujours un héros en quête de grands exploits, libre à nous de choisir entre le bien et le mal. Durant l’ensemble des quêtes principales et secondaires, de tels choix nous serons offerts.

A force d’accumuler de lourdes décisions, nous allons bien entendu trainer derrière nous une certaine réputation qu’il va falloir entretenir sans l’ombre d’un doute. D’ailleurs ces quêtes secondaires peuvent tout à fait être évincées par le joueur occasionnel qui s’évertuera en premier lieu à faire avancer la trame scénaristique.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #339491
Le seul truc pourri : la XBox 360 !
Peter Molyneux est (devenu) dingue !
Sortir un jeu comme ça uniquement sur console alors que tous ses autres jeux sont sortis sur PC !!!!
N'importe quoi !
Le #343541
C'est un argument marketing... Microsoft donne un cheque au studio pour obtenir l'exclu temporaire, ce qui fait vendre des consoles...

Après comme chaque exclu elle disparait avec le temps, tout comme c'etait el cas de fable1.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]