PrivateCore : Facebook investit toujours plus dans la sécurisation des données

Le par  |  3 commentaire(s)
PrivateCore 1

En marge des investissements liés au développement de son service de messagerie ou de sa propre régie publicitaire, Facebook rachète également diverses start-ups spécialisées dans la sécurisation des données. Dernière à inscrire son nom sur la liste : Privatecore.

Facebook vient ainsi de racheter la société californienne PrivateCore, dans l'objectif de toujours sécuriser davantage ses serveurs et les données de ses clients et utilisateurs.

PrivateCore Lancée en 2012, la start-up s'est spécialisée dans la protection des serveurs informatiques, principalement contre les intrusions physiques ou via des virus informatiques.

Oded Horovitz, PDG de PrivateCore a indiqué " Facebook envisage de déployer nos technologies de sécurité sur ses serveurs pour mieux protéger les utilisateurs de ses services. Travailler avec Facebook est une formidable opportunité de poursuivre notre travail à une dimension bien supérieure."

Avec plus d'un milliard d'utilisateurs, le réseau a tout intérêt à se prémunir des attaques ciblant les données personnelles, surtout en cette période pendant laquelle les attaques se multiplient.

"Nous avons fini de mettre en place un chiffrement sécurisé HTTPS par défaut il y a plus d'un an, et nous travaillons à sécuriser les échanges entre les centres de données avec des protections supplémentaires " a indiqué Joe Sullivan, responsable informatique du réseau Facebook.

Aucune information n'a filtré concernant les modalités du rachat, ni si la firme maintiendra son identité, ou si elle sera totalement absorbée par les équipes de Facebook.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1804675
Sécuriser Facebook c'est bien beau mais si l'insécurité vient de Facebook lui-même, ça ne changera pas grand chose.


Le #1804678
Facebook sécurise, non pas les données des utilisateurs mais celles qu'il a "volées" qui représentent son trésor de guerre et la raison d'être de sa capitalisation boursière.


Le #1804709
Il n'y a aucun intérêt à sécuriser FB contre les pirates.

Le pirate, c' EST Facebook !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]