Processeurs mobiles : x86 et MIPS toujours dans la course

Le par  |  0 commentaire(s)
logo ABI Research

Si les processeurs ARM sont dominants sur le secteur des processeurs mobiles, les architectures x86 mais aussi MIPS ne seront pas complètement écartées du marché dans les prochaines années.

logo ABI ResearchL'architecture ARM, présente depuis longtemps dans la téléphonie mobile, profite largement du succès des smartphones et désormais des tablettes, se présentant comme la solution dominante du marché.

Le salon CES 2011 de Las Vegas en a révélé l'étendue, avec un très grand nombre d'annonces de produits mobiles ou nomades sous processeur ARM. Cependant, d'autres architectures pourraient bientôt gagner en visibilité.

Il y a bien sûr les processeurs x86 qu'est en train de préparer le fondeur américain Intel, pénalisé par une prise en compte tardive de ces nouveaux marchés et qui se débat pour proposer des solutions au plus vite.

Selon le cabinet d'études, il faudra aussi compter avec l'architecture MIPS qui fut un temps présente dans les PDA avant de sortir de ce marché. Depuis deux ans, un rapprochement avec Android a été opéré et l'apparition de smartphones dotés de processeurs MIPS pourrait devenir une réalité à court terme.


x86 et MIPS mettront du temps à s'implanter

Ainsi, d'ici 2016, les architectures x86 et MIPS pourraient représenter 18% du marché du fait du fait du rapprochement des performances et de la consommation d'énergie des différentes plates-formes pour répondre aux besoins des appareils mobiles, ce qui laisse tout de même un boulevard pour ARM.

Le marché devrait toutefois rester largement dominé par les fondeurs Texas Instruments, Qualcomm, Samsung et Marvell, qui ont généré 70% du chiffre d'affaires du marché en 2010 et devrait le doubler d'ici 2016...si la croissance du segment des smartphones se poursuit au même rythme dans les années à venir.

Si tous les indicateurs confirment cette tendance, on a pu voir avec les netbooks et les tablettes que de nouveaux segments peuvent se créer très rapidement ( et sont donc difficiles à anticiper ) et modifier les équilibres.

Cette bataille des architectures pour processeurs mobiles devrait faire baisser les prix mais de façon modérée car il existe de nombreuses voies d'innovation, à commencer par la gestion de la 3D ou de la réalité augmentée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]