L'Etat donne le prix de ses programmes informatiques

Le par  |  6 commentaire(s)
Impôts

Dans une communication, le ministre français en charge du Budget donne le coût de deux programmes informatiques d'envergure liés à la déclaration des impôts en ligne et à la comptabilité de l'Etat.

Dans un communiqué, Eric Woerth réagit à un article publié dans La Tribune selon lequel les coûts des programmes informatiques de l'Etat auraient doublé et particulièrement le coût du programme informatique fiscal dénommé Copernic auquel beaucoup de contribuables ont été confrontés sans le savoir, puisque relatif à la télé-déclaration des impôts. D'après le ministre, le quotidien économique a " comparé de manière erronée le coût d'acquisition du programme et le coût complet annoncé pour la première fois ".

" Jusqu'à présent, les chiffres qui circulaient ne regroupaient pas l'ensemble des coûts prévus sur 10 ans ", et le ministre de poursuivre que le coût global de Copernic dont les parlementaires ont été informés, est de 1,8 milliard d'euros ce qui inclut l'acquisition du programme informatique, soit 911,5 millions d'euros, et l'ensemble des coûts de son fonctionnement.

Autre point ministériel et budgétaire concernant le programme informatique Chorus, décrit comme visant à moderniser la gestion financière et comptable de l'Etat : " son coût complet prévisionnel a été établi dès l'origine en novembre 2006 par l'Inspection générale des finances au moment du lancement du projet, à savoir entre 419 et 566 millions d'euros de dépenses d'investissement et 100 millions d'euros de dépenses de fonctionnement par an au bout de cinq ans ". Autrement dit un coût complet de 1,1 milliard d'euros.

Une petite polémique qui aura eu le mérite de nous éclairer sur les milliards d'euros " engloutis  " par les vastes programmes informatiques de l'Etat.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #366111
Prévision 1,1 Milliard se terminant à 1,8 ! la différence n'est surement pas perdue pour tout le monde
Enfin c'est pas grave cela fait beaucoup d'emplois en moins aux impôts
C'est vrai ça les salariés coutent trop cher, on va faire tourner l'administration avec du virtuel et des robots, na !
Le #366131
Humm et le développement avec comme base des LL était estimé à combien ? car avec 1,8Milliard y a moyen d'avoir un bon programme non ?
Le #366151
Donc sur 10 ans, ça coute 1.8 milliards, dont 911.5 millions pour l'achat du logiciel, et 91 millions par an pour les frais de fonctionnement.....

Y'en a qui se gouffre bien sur la vente des logiciels....
Le #366191
Vraiment con de la part de l'état, avec Emule il l'aurais eu pour pas un rond.
Enfin je comprends mieux l'intérêt de la riposte graduée avec des softs à ce prix.

Le #366211
Il y a une erreur grossière dans le commentaire du ministre, la télé-déclaration des impôts existait AVANT Copernic et n'en fait pas partie.
De plus, le projet était prévu au départ sur 7 ans et non sur 10.
Le #366331
Et histoire d'avoir toute la vérité, on ne peut pas savoir quelle boite a crée ce bijoux (à ce prix-là, on peu parler de bijoux ?)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]