Progrès de la science : vers une immortalité à brève échéance ?

Le par  |  14 commentaire(s)
immortalite

Les progrès de la science, et en particulier de la biotechnologie, ont et vont encore bouleverser l'humanité toute entière. La quête de l'immortalité n'est plus un saint Graal comme nous l'explique le Dr Laurent Alexandre qui nous montre avec brio comment la science agit sur l'augmentation de notre espérance de vie.

Laurent Alexandre est un chirurgien et urologue de formation, mais également diplômé de Science Po, d'HEC et de l'ENA. Auteur en 2011 d'un essai intitulé "La mort de la mort", il s'intéresse aujourd'hui aux bouleversements que va connaître l'humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie.

Nous ne pouvons que vous conseiller de visionner sa conférence qui nous propose un résumé de l'état actuel de la science, et surtout des progrès attendus au cours des prochaines années, qui vont bouleverser l'humanité toute entière, notamment au niveau de son espérance de vie.

Chaque année nous ne nous rapprochons de la mort que de 9 mois !
Laurent Alexandre rappelle tout d'abord que notre espérance de vie n'a cessé de progresser au cours des 250 dernières années. Elle était ainsi de 25 ans en 1750 pour arriver à plus de 80 ans aujourd'hui soit plus qu'un triplement. Elle croît d'ailleurs encore de 3 mois chaque année, ce qui signifie que quand nous vieillissons d'une année, nous ne nous rapprochons de notre mort que de 9 mois. Jusqu'ou ce recul de la mort peut-il aller ? C'est la question que se pose le D. Alexandre.

immortalite Selon lui il y a aujourd'hui 4 scénarios, du plus pessimiste (notre espérance de vie va diminuer à cause de la pollution, ..), au plus optimiste (explosion technologique) qui conduira à une très forte amélioration de notre espérance de vie.

Le terme à retenir est le NBIC pour Nanotechnologie, Bio-technologie, Informatique et Cognitique (science du cerveau et intelligence artificielle) qui est un ensemble de sciences permettant de lutter contre la mort, la vieillesse et la maladie. Selon lui, la science-fiction d'hier va devenir la réalité d'aujourd'hui.

Il sera ainsi possible très prochainement de changer notre adn, créer des organes, disposer d'implants électroniques, de nano-implants... L'explosion de la puissance informatique à venir va permettre de modéliser et de comprendre comment fonctionne tout ceci, comment décrypter notre adn, reprogrammer nos organes, interfacer nos cellules avec des composants électroniques, y compris avec les neurones. La démocratisation du bricolage du vivant ne se fera qu'à partir de 2015 avec l'utilisation de ces outils.

Prochainement, le séquencage de l'ADN pourra se faire en 4h pour un coût de 50 dollars, c'est un véritable tsunamis technologique. Nous seront alors tous séquencés, et nous pourrons être traités en fonction de notre adn propre. Une véritable révolution.

Le D. Alexandre envisage 3 vagues :

  1. la révolution électronique médical (rétine et coeur artificiels,..)
  2. l'ingénierie du vivant (on reprogramme nos cellules, regénération des cellules par les cellules souches, fabrication d'organes entiers,..)
  3. la nanomédecine (milliardième de mètre, implants qui agissent au coeur de nos cellules)

Tout ceci sera disponible dès 2020 ! Cela nous permettra de disposer de plusieurs décennies supplémentaires en bonne santé. On pourra atteindre de bon en bond une espérance de vie qu'on ne peut imaginer encore aujourd'hui.

Peut-on devenir immortel à brève échéance ? Personne ne peut encore répondre à cette question mais selon le D. Alexandre :

Ma conviction c'est que certains d'entre vous dans cette salle vivront 1000 ans !

  

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1049702
"une immortalité à brève échéance", je ne sais pas vous mais personnellement je trouve cette construction un peu ... contradictoire Sacré GNT, toujours le mot pour rire
Le #1049762
JE SUIS PAS UN NUMERO. JE SUIS UN ETRE HUMAIN.
Le #1049772
Quoi qu'il en soit, même en prenant toutes ces prévisions pour argent comptant, nous serons de toute façon tous morts depuis longtemps. Quant aux autres, tout dépendra de la qualité de vie qui leur sera offerte...
Le #1049832
Voilà qui devrait régler le problème de la surpopulation
Le #1049852
ça ne nous empêchera pas de se faire écraser par une voiture...
Le #1049872
1000...donc la retraite à 800 ans, non merci.
Le #1049972

Ma conviction c'est que certains d'entre vous dans cette salle vivront 1000 ans !



elle est bien bonne celle la
Le #1050062
wow 1000ans sa fait beaucoup plus de chance de mourir d'un accident ou d'une maladie.
Perso je préfère mourir de vieillesse pendant mon sommeil que souffrir après un accident...
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1050362
a écrit :


Ma conviction c'est que certains d'entre vous dans cette salle vivront 1000 ans !



elle est bien bonne celle la


J'aurais dû assister à cette conf
Le #1051112


déjà vivre 100 ans, c'est surtout pour les riches de pays riches....

se taper des Arnault, Pinault, Bettancourt et autres Billgates pour 1000 ans.. beuark.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]