Le proviseur-blogueur finalement suspendu

Le par  |  30 commentaire(s) Source : AFP
ministere-education-nationale.png

Nous vous parlions, il y a environ deux semaines, d'une histoire assez opaque.

Nous vous parlions, il y a environ deux semaines, d'une histoire assez opaque. Un proviseur était alors révoqué de sa fonction pour certains propos et images dans son blogue, jugés incompatibles avec son emploi.

Ministere education nationale pngHier, nous avons appris que ce proviseur blogueur accusé de diffuser sur son blogue des photos plutôt osées, voire pornographiques, n'était plus révoqué mais suspendu.

Quant à l' accusé et le SNPDEN, Syndicat national des personnels de direction de l'Education nationale, ils affirmaient haut et fort que le proviseur ne faisait qu'annoncer son homosexualité sur ce blogue.

Le ministère de l' Education Nationale décidait donc, sans aucun verdict judiciaire, de le révoquer à vie :

" Il y avait sur le blogue, accessible à tout le monde, des propos et des photos à caractère pornographique, la chose est extrêmement claire. "

Le blogue étant fermé, aucun moyen de vérifier qui disait vrai. Coup de théâtre, hier, lors du recours gracieux effectué par le proviseur; la révocation du 9 janvier s'est soldée par une simple suspension d'un an de ses fonctions, dont six mois fermes :

" La suspension prend effet le jour de la notification, soit ce 3 février. En conséquence, il reprendra des fonctions dans l' Education nationale à compter du 4 août prochain, date à laquelle un poste lui sera attribué. "

Entre temps, le collectif montpelliérain contre l' homophobie s'était joint au SNPDEN pour défendre le proviseur et, de son côté, Christian Nique, recteur de Montpellier, affirmait:

" [Le proviseur a] failli à son devoir d'éducation pour avoir diffusé des photos et des commentaires qui lui font perdre sa crédibilité. "

Question: si ce proviseur diffusait réellement des images pornographiques, et qu'il n'y avait aucun doute là-dessus, pourquoi changer sa condamnation ' Car dans le cas contraire, je n'ose imaginer que notre ministère de l' Education Nationale puisse suspendre pendant un an, un de ses fonctionnaires, pour avoir évoqué sa sexualité...

Sujet polémique, sujet épineux, les choses ne sont pas si claires que ça apparemment.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #84253
ce serait le petit maçon portugais du coin de la rue ........... on s'en foutrait complètement et avec raison

mais là, un personnage qui est censé représenté l'éducation nationale, on est en droit d'exiger un minimum de réserve et donc de sanctions si manquement à ce devoir de reserve

l'homosexualité d'un proviseur ne me dérange absolument pas
chacun est libre de ces moeurs, mais ce qui me dérange c'est que malgré les fonctions de ce proviseur, il fait étalage sur la place publique aux vues et sus de tout le monde et surtout des élèves de son lycée, de sa vie intime
ça oui, ça me dérange

il raconterait sur son blog ses longues soirées de beuverie, de partouzes sado maso, ce serait pareil, ça me derangerait !
(c'est un exemple hein ! )
Le #84255
@Machintruc : +1

Et il n'est pas seulement "censé" représenté la fonction publique, mais il en a l'obligation !
Bien fait pour lui
Le #84267
@machintruc: "il fait étalage sur la place publique aux vues et sus de tout le monde et surtout des élèves de son lycée, de sa vie intime"

Sa vie intime'' ...des photos de son mariage, par exemple ' des photos de sa copine, autre exemple... là je parie que tu serais moins dérangé. Par contre des photos de son copain, ah là: vilain, pas beau...

cela étant dit, prudence... s'il s'agissait de photos porno, hétéro ou homo, là il fallait sans doute s'abstenir, Monsieur le Directeur.
Le #84268
Comment ça "bine fait pour lui" '
Comme il "représente la fonction publique" faut absolument pas qu'il montre quelque chose qui rentre pas dans les standarts d'esprit bloqués de certains '
Bouh il est gay, faut surtout pas éduquer les enfant en leur montrant que y'a des gay...

Faudrait quand même différencier la nature de la personne qu'il aime, et une dépravation totale qui serait mauvaise image ~_~
Le #84275
@zorg
les photos de son mariage ne sont pas intimes à moins que tu fasse allusion aux photos de sa nuit de noce
d'avoir accès aux photos de sa nuit de noces, ça oui, ça me dérangerais

@Thorisoka
comme il est dans la fonction publique, oui il ne doit pas faire étalage de ses moeurs
que mon voisin soit gay, ça ne me dérange pas
que le président de MA république ou le proviseur du lycée des MES gosses soit gay, ça ne me derange pas non plus, mais qu'ils l'affichent sans vergogne et sans tenir compte de leurs position publique, ça oui, ça me dérange

c'est la subtile différence qu'il y a entre affirmer ce que l'ont est et ce que l'on parait être dans la société, qui fait la différence
Le #84277
Thorisoka:
Tant que j'ai pas vu les photos en question, je me permets pas de juger personnelement. Mais comme ça été dit, soit c'est effectivement pornographique et que ça soit un gay ou pas, pas de différence, il a un poste qui exige une certaine "morale", donc bye. Après, si, y'a rien de pornographique, c'est en effet constestable.

Mais sans avoir vu les photos, ça sert à rien de jouer les victimes "bouh, c'est parceque c'est un homos".
Le #84280
Que le proviseur soit coupable ou pas, le droit de tout citoyen est de bénéficier d'une défense à la hauteur des faits qui lui sont reprochés. Un employeur, qu'il soit d'état ou non, n'a pas droit de révocation sans justificatif dûment prouvé devant une organisation dont la justice est reconnue et indépendante.
Dans cette affaire, la vieille institution a encore fait preuve d'obscurentisme dans ces décisions. C'est cela qui me choque profondément: devant les faits reprochés et la gravité supposée, c'était une suspension à prononcer avant qu'une procédure officielle ET indépendante statue sur une éventuelle révocation à vie.
Les choses sont faites à l'envers, comme beaucoup d'affaire de droit et/ou de morale dans ce pays (qui est le mien)
Le #84281
Moi je pense qu'en fait, il a mis des photos non libres de droits sur son blogue, et qu'on l'a condamné parcequ'on a trouvé des Mp3 téléchargé illégalements sur son PC.

On veut noyer le poisson, mais à mon avis c'est encore un coup de notre minsitre de la culture

Sinon plus sérieusement, le simple fait qu'il mette des photos porno (si c'est vraiment le cas) c'est condamnable (surtout si elle sont copyrightées ). Le fait qu'il soit proviseur ne fait que durcir l'application de la loi.
Un policier qui deal, c'est plus grave qu'on quidam qui fait la même chose.
Normal, plus on monte dans l'échelle, plus on représente une institution, ou un pays, plus on doit être condamné séverement.

Par contre quand on est coupable et qu'on est président de la république, bah là étrangement, on est pas poursuivi
Ehehe, deux poids, deux mesures...

Puis reste quand même à voir ce que ça veut dire "plutôt osées, voire pornographiques".
Si c'est deux mec qui s'embrasses, cul nu, bah c'est pas la mort quand même. <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #84286
Moi ça me choc pas du moment qu'il n'est pas pédophile. Et puis il faut pas prendre les gamins pour des anges. Ils sont au courant de ces choses là bien avant d'arriver au collège. Il suffit de regarder la TV pour faire connaissance avec la pornographie.
Les proviseurs sont des humains comme les autres ils ont droit de s'exprimé, c'est la liberté d'expression il me semble...
Le #84290
gandalf79:
La pornographie est reglementé en France, et non, ce n'entre pas dans la cadre de la liberté d'expression de pouvoir montrer des images pornos (homo ou pas) sur son site persos comme on peut montrer ses photos de vacances à la montagne.

Autre chose: il y a une différence entre le nu et la pornographie. Une paire de seins et de fesses n'ont rien de pornographique en soit. Pour la télé, c'est essentiellement du nu qu'elle montre (même pour de la lessive ). La pronographie, c'est montrer explicitement un acte sexuel, et ça, à moins d'etre une parent relativement peu responsable, les gosses sont couchés bien avant que les chaines puissent diffuser ce genre de chose.

Une personne ayant un devoir de moral (c'est le cas d'un proviseur, mais de quasiement toute personne représentant l'Etat) n'a pas à diffuser ce genre de contenu de façon publique. Mais la encore, y'a une exception: on peut etre président et se ballader les balluches à l'air sur son balcon
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]