Un psychiatre recherche 48 pédophiles sur le Web

Le par  |  35 commentaire(s)
unesco-lutte-contre-pedophilie.jpg

D'après les propos du docteur également chercheur à l'Inserm, " le but est de diminuer le désir sexuel pour qu'il revienne à un niveau contrôlable, empêchant donc le passage à l'acte, pas de le réduire à zéro ".

Unesco lutte contre pedophilie jpgD'après les propos du docteur également chercheur à l'Inserm, " le but est de diminuer le désir sexuel pour qu'il revienne à un niveau contrôlable, empêchant donc le passage à l'acte, pas de le réduire à zéro ". Les personnes concernées sont celles déjà condamnées pour de tels actes de même que celles n'ayant jamais eu de démêlés judiciaires et souhaitant faire avancer la recherche. Le psychiatre rassure d'emblée : " Tout sera fait, en accord avec les autorités, pour maintenir le secret professionnel et la confidentialité. Les participants ne risquent rien ".

L'étude sera assez longue puisqu'elle durera deux ans, concernera 48 individus qui " devront avoir présenté au moins une rechute avec passage à l'acte alors qu'ils étaient traités par psychothérapie ou par médicament " et qui seront accueillis dans divers offices à Paris, Lyon, Suresnes et Villejuif. Les produits testés par ces patients sont l'acétate de cyprotérone des laboratoires Schering AG répondant au nom commercial Androcur, et de la leuproréline des laboratoires Takeda dont le nom commercial est Enantone, deux médicaments normalement utilisés pour d'autres indications.

Certes, l'Androcur et l'Enantone se sont montrés efficaces " dans la prévention des rechutes de type 'passage à l'acte', mais leurs efficacités respectives n'ont pas été comparées " et " en l'état actuel des connaissances, il est donc impossible d'affirmer la supériorité de l'un ou l'autre des médicaments étudiés ", indique le chercheur. Normalement, le premier sert à réduire l'hyperpilosité féminine en réduisant le taux de testostérone ou bien à traiter certaines formes de cancers de la prostate. Le second est utilisé en cas " de puberté précoce et pour certains cancers, dont celui de la prostate ", précisent nos confrères de l'AFP.

Cette étude permettra donc d'évaluer l'efficacité des deux produits et si cette annonce est faite sur Internet, ce n'est pas un hasard; rappelons que la pédophilie est un des plus grands fléaux du Web.

Accéder au site Internet du Dr Stoléru

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #171664
Un psychiatre qui lance un test de médicaments (pour pédophiles en plus) :?
Le #171665
Heu, et c'est quoi qui te gène/que tu ne comprends pas?
Tu confonds peut être psychiatre et psychopathe?


[troll]
Ou alors l'article ne contient pas le mot "sarkozy", donc tu ne l'as pas lu?
[/troll]
Le #171670
Pour info, en parlant de Sarkozy, je ne l'ai pas mis dans la news, il l'a fermement soutenu ce projet de recherche ( dixit AFP ) mais l'auteur se défend de tout attachement politique puisqu'il l'a entrepris il y a plus de 10 ans maintenant.
Le #171673
lol dr Stoler ....u

desole.
sujet gravememnt important en fait, la pedophilie le mal du siecle, j ai qd meme du mal a comprendre qu il en chie pour trouver 48 cobayes. en plus sur le web, comme ca il saura qui surfe (ou pas)
je veux pas imaginer le test de fin (... beurk)
Le #171676
Castration chimique.

Et non, c'est pas le mal du siècle. Le mal du siècle c'est la connerie
Le #171677
la pedophilie le mal du siecle
--
Ce genre de commentaire me fait doucement (ou pas ) rigoler.
Pourquoi le mal du siecle? Par ce qu'on en parle plus?
Le #171680
Hipparchia>La connerie serait plutôt le mal universel de l'humanité ( en plus le siècle ne vient que de commencer...)
Quant à la pédophilie, elle a toujours existé et il serait effectivement temps de la freiner, sinon la guerir. Mais j'ai des doutes...
Anonyme
Le #171681
@edzilla

Pour ton information (je ne sais pas si cela va entrer dans ta cervelle de piaf) mais dans notre pays les tests de médicaments sont très clairement encadrés.

Alors à moins que la news ne soit pas complète, un psychiatre (seul) n'est pas autorisé à un expérimenter un traitement.

Et puisque tu parles de Sarko, j'espère bien qu'il va pouvoir castrer un maximum de pointeurs d'enfants.
Le #171685
Dr Serge Stoléru, chercheur responsable scientifique de l'étude, spécialisé en psychiatrie et en neurosciences ( cliquez sur le lien de la news )
Le #171686
Pour ton information (je ne sais pas si cela va entrer dans ta cervelle de piaf) mais dans notre pays les tests de médicaments sont très clairement encadrés.
--
Et?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]