Le GPS chinois Beidou prêt à décoller avec Qualcomm et Samsung

Le par  |  0 commentaire(s)
Beidou logo

Le GPS américain domine peut-être l'industrie de la géolocalisation mais la Chine dispose désormais de son propre système Beidou. Qualcomm et Samsung veulent être parmi les premiers à en apporter le support.

Le système GPS américain de positionnement par satellite est incontournable dans l'industrie de la géolocalisation mais son contrôle par l'armée américaine, qui peut le brouiller selon les besoins, a conduit certains états à vouloir déployer leur propre constellation.

Beidou logo C'est le cas de la Russie avec Glonass, cela devrait l'être pour l'Europe avec Galileo et c'est aussi depuis peu une réalité pour la Chine avec la mise en service de son système Beidou depuis le début de l'année à partir d'un réseau de satellites qui sera complété d'ici 2020.

Le coeur de Beidou permet déjà d'assurer une géolocalisation sur la zone Asie-Pacifique et la Chine rêve logiquement de devenir le passage obligé dans cette zone géographique, devant le GPS occidental. Elle a cependant besoin de partenaires industriels, ce qui constitue une belle opportunité pour les fabricants de composants.

Qualcomm IzatOn retrouve ainsi le géant américain Qualcomm qui annonce collaborer avec Samsung pour préparer la première génération de smartphones et tablettes compatibles avec Beidou. Comme souvent, le groupe américain a une idée derrière la tête en cherchant à se positionner rapidement sur le créneau : pousser sa technologie de positionnement IZat qui combine de multiples technologies sans fil pour fournir une localisation outdoor et indoor fine et fonctionnelle même dans des environnements à faible réceptivité.

La démonstration du support de Beidou au sein d'IZat s'est faite sur des Samsung Galaxy Note 3 (version 3G CDMA et version 4G TD-LTE) qui ont ainsi accès à plusieurs constellations de satellites pour affiner la qualité du positionnement, jusque dans les canyons urbains. La gestion se faisant directement via le modem, sans forcer l'activation du processeur d'applications, la consommation d'énergie des terminaux ne s'en trouve pas accrue.

Qualcomm revendique la présence de son système IZat dans trois milliards d'appareils mobiles et espère bien faire du support de Beidou un facteur différenciant auprès des fabricants de terminaux chinois par rapport à d'autres fabricants de puces mobiles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]