Quand Apple nous rejoue Germinal

Le par  |  20 commentaire(s)
ipod nano

Tout le monde n'a pas la chance de vivre dans un pays occidental, où les droits des salariés sont protégés par des lois que la justice se charge de faire respecter.

Tout le monde n'a pas la chance de vivre dans un pays occidental, où les droits des salariés sont protégés par des lois que la justice se charge de faire respecter. Apple, qui vient de signer un accord de sous-traitance avec une firme taïwanaise, pourrait apprendre à ses dépens qu'une petite enquête préalable vaut mieux qu'une grosse campagne de mauvaise presse...


"Non, non, 'sweat-shop'* n'est pas un plat chinois..."
Ipod nanoLorsqu'Apple Computer s'est mis d'accord avec la firme taïwanaise Foxconn sur la fabrication de baladeurs iPod Nano dans les usines chinoises du second nommé, il espérait simplement à la fois faire baisser ses coûts de production, et satisfaire la demande croissante pour son récent micro-baladeur musical. Jusque là rien de bien nouveau, direz-vous : tous les industriels versent dans la délocalisation à un moment ou à un autre, quitte à revenir un peu plus tard sur cette pratique, au gré de leur conscience... et des pressions de l'opinion. Le constructeur de Cupertino n'échappe pas à la règle, mais son partenaire asiatique fait semble-t-il appel à une main d'oeuvre basée en Chine continentale, et qui travaille dans des conditions que Zola n'aurait pu mieux décrire dans Germinal.

La principale usine dans laquelle sera (') produite une partie des iPod commercialisés par Apple est en fait l'équivalent d'une ville de 200.000 habitants, dans laquelle autant de travailleurs (d'aucuns diraient : forçats) travaillent--beaucoup--et vivent--un peu--, au rythme de journées de travail de 15 heures, le tout pour environ 50 dollars US de salaire mensuel. Les iPod Nano qui y sont assemblés voient le jour dans des immeubles de cinq étages, gardés par la police locale, et où chaque employé doit montrer patte blanche pour entrer et sortir.


La vie dans la grande ville
Sur un autre site, près de Shangaï, la proximité de la mégalopole du sud de la Chine aide sans doute à garantir de "meilleures" conditions de travail : les journées passées à fabriquer des baladeurs à la chaîne ne durent que 12 heures, six, parfois sept jours sur sept, et le salaire mensuel est royalement porté à 100 dollars US. Quand on sait que la somme des composants entrant dans la fabrication d'un iPod Nano avoisinne les 75 dollars US, on comprend que c'est le coût du travail qui sert de "variable d'ajustement", comme disent les économistes. Sous couvert de l'anonymat, quelques langues se délient, d'ailleurs, et précisent que le directeur de l'usine de Shangaï maintient les salaires à un niveau le plus bas possible, afin de garantir le plus grand nombre de commandes.

C'est l'histoire du serpent qui se mord la queue : les entreprises chinoises, pour assurer leur pérennité, doivent proposer des coûts de fabrication de plus en plus bas, et encouragent ainsi les firmes étrangères à leur confier de plus en plus de travail. Il faut alors embaucher davantage de personnels, sans gonfler la masse salariale, et donc faire baisser les salaires, ce qui accroît encore le fossé entre ces esclaves modernes et leurs homologues occidentaux... lesquels perdent souvent leur emploi en raison des délocalisations.

Lorsqu'on se souvient qu'en Chine, comme dans beaucoup d'autres pays émergents, les syndicats sont une vue de l'esprit, on comprend qu'il appartient aux bien-pensants, souvent près de leurs sous, que nous sommes, de réagir.

Mais comment '



* Sweat-shop (littéralement : usine à produire de la sueur) désigne en anglais des ateliers, parfois clandestins, où les conditions de travail sont particulièrement éprouvantes.


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #113717
Dans quel mon on vit franchement'
Le #113734
ce n'est pas pour autant qu'ils vont baisser le prix de leur baladeur .
De toute facon je n'en veux pas de leur aïe pod
Le #113737
Le comte Dracula déteste l'ail-Pod...
Le #113751
La manière la plus efficace de réagir serait de ne pas acheter d'ipod.
Mais quels baladeurs mp3 sont encore fabriqués dans des conditions humaines '

On ne va tout de même pas s'empêcher de consommer non plus, 'faut pas pousser...
Le #113757
"On ne va tout de même pas s'empêcher de consommer non plus, 'faut pas pousser..."
Ben oui, c'est vrai, qu'ils crévent pous nos objets innutiles, on ne va pas commencer à étre solidaire avec les chinois non plus, je ne vois pas pourquoi on ferait des achats responsables, solidaire, équitables.
Le #113762
Juste pour info, il n'y a pas que les ipods qui sont fabriqués dans ces conditions.
Ca touche énormément de produits fabriqués en chine, et dans d'autres pays asiatiques, du textile au matériel "high tech".
Le #113773
Underseb: en effet, ça touche bien des produits, d'où, pour répondre à la question d'Ange-Gabriel, quelques idées:
- le boycot quand c'est vraiment "flagrant" et symbolique comme avec l'ipod (appareil que j'apprécie fort peu, d'ailleurs); renoncer à tout peut être compliqué;
- ne pas oublier pour qui ou pour quoi on vote; lorsqu'on ouvre les frontières (aux marchandises et non aux hommes, vous l'aurez noté) sans contrepartie sur les droits de l'Homme ou des travailleurs, on se retrouve bel et bien avec une variable d'ajustement qui porte sur les conditions de travail et les salaires et le salarié occidental en paye les frais (tout comme l'esclave des antipodes). Le libre-échange, oui, mais pas n'importe comment... (Et encore, oui, mais si on tenait compte de l'impact écologique de la mondialistation... ).
Et n'oublions pas qu'on nous parle du coput de la main-d'oeuvre comme varialbe d'ajustement mais qu'on oublie de nous citer l'appréciation de l'euro (qui ne sert même pas de monnaie de réserve comme le dollar) comme un désavantage énorme à l'exporatation...
Le #113776
Salops de chinois, si eux aussi ils bossaient 35 h/semaine, la France aurait moins de chômeurs

(je précise que c'est ironique, on ne sait jamais, tout est mal compris sur internet)
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #113794
Il faut aussi dire qu'il y a eut une suite à cette histoire (ce que l'article se garde bien de dire): Apple a diligenté une enquête et compte bien sanctionner son sous-traitant s'il y a des abus (par rapport aux autres fabricants et aux normes salariales locales).

Ne rêvez pas trop: si les autres fabricants sont moins chers c'est bien qu'ils pressurent encore un peu plus leurs employés.

Donc taper sur Apple est fort hypocrite...
Le #113798
Come bien souvent ce sera les prisonniers politiques des Laogaï qui s'en occuperont !
Renseignez-vous auprès de "Harry Wu" (via google) et de www.french.epochtimes.com/
Cela vous retirera toutes désillusions !
Le régime chinois est totalitaire ! Point !

Seule solution : boycotter !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]