Quand la police pioche dans le contenu intime des smartphones confisqués aux suspects.

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Cnet
Sean Harrington

C'est un scandale qui n'a pour l'instant frappé que les États-Unis, mais qui pourrait voir d'autres affaires éclater au grand jour un peu partout : un officiel de police est poursuivi pour avoir partagé avec ses collègues des photos intimes dans les smartphones de deux détenues.

L'affaire fait actuellement beaucoup de bruit outre Atlantique : un officier de la police de l'autoroute de Californie, Sean Harrington s'est récemment expliqué auprès d'un service d'enquête au sujet du partage de photos intimes récupérées dans les smartphones de personnes arrêtées.

CHP Il aurait expliqué aux enquêteurs avoir subtilisé des clichés dans les smartphones des personnes qu'il aurait interpellées et les aurait échangés avec plusieurs collègues, et ce, pendant plusieurs années. Il aurait ajouté qu'il s'agirait d'un "petit jeu " entre officiers de police, assez répandu dans la profession, du moins au niveau de l'État de Californie.

L'officier a admis avoir joué à ce petit jeu une demi-douzaine de fois ces dernières années. Les clichés échangés étaient particulièrement ciblés : des photos de nu ou de scènes de sexe.

L'affaire a été mise au jour grâce à une bourde : Harrington aurait envoyé des clichés directement depuis le smartphone d'une jeune femme fraichement arrêtée, avant de tout effacer. Manque de chance, il s'agissait d'un iPhone lié à un compte iCloud. La jeune femme a ainsi pu constater l'envoi des photos depuis sa tablette le soir même, elle a ainsi pu repérer les photos envoyées agrémentées de commentaires déplacés rédigés par l'officier.

Actuellement démis de ses fonctions, l'officier de police encourt 3 années de prison pour vol de données privées et abus de ses fonctions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816102
En même temps si tu sécurises pas ton smartphone, faut pas s'étonner ...
Le #1816103
C'est normal ....
société actuelle qui marche sur la tête !
Les flics au trou .....
les loubards dehors ....
Au fait ! les valeurs sociales, c'est quoi la définition actuelle ?
Le #1816135
Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.
Le #1816157
dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


y a des lecteurs d’empreinte sur certaine model ...
Le #1816158
dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


Ca va être pratique quand tu auras un rhume ou une extinction de voix

Pour revenir à la news, il est clair que sur le principe c'est inadmissible. Mais :

1. Vu le niveau intellectuel de pas mal d'utilisateurs de smartphones (ex : les stars piratées récemment), il ne faut pas s'étonner que rien ne soit sécurisé (savent même pas ce que cela veut dire )

2. Nos smartphones étant de plus en plus une "extension mobile" de la connexion à Internet, il faut bien penser que TOUT ce qu'on y dépose doit être considéré comme déposé dans le domaine publique ! Les smartphones sont reliés aux réseaux sociaux, aux clouds, aux webmails, etc ... Donc c'est inévitable que la confidentialité soit réduite à sa plus simple expression. A l'utilisateur de faire gaffe ...




Le #1816159
dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


T'es content quand t'es aphone ...
Le #1816163
FRANCKYIV a écrit :

dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


T'es content quand t'es aphone ...


Dépose vite un brevet, il existe pas encore celui-là ... Allez, magne !
Le #1816165
Ulysse2K a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


T'es content quand t'es aphone ...


Dépose vite un brevet, il existe pas encore celui-là ... Allez, magne !



Le #1816192
Attention, aux USA, un policier a le droit de vous forcer a utiliser votre empreinte digitale pour déverrouiller votre téléphone, par contre si vous y avez mis un code, il n'a pas le droit de vous forcer a le divulguer, mais pour les empreintes, c'est légal et je crois même que refuser constitue un délit dans certains états Américains, donc, mettez un code, c'est plus sécuritaire vis a vis de la loi.
Le #1816203
Ulysse2K a écrit :

dan4 a écrit :

Ces appareils devrait seulement être activé par la voix seulement.


Ca va être pratique quand tu auras un rhume ou une extinction de voix

Pour revenir à la news, il est clair que sur le principe c'est inadmissible. Mais :

1. Vu le niveau intellectuel de pas mal d'utilisateurs de smartphones (ex : les stars piratées récemment), il ne faut pas s'étonner que rien ne soit sécurisé (savent même pas ce que cela veut dire )

2. Nos smartphones étant de plus en plus une "extension mobile" de la connexion à Internet, il faut bien penser que TOUT ce qu'on y dépose doit être considéré comme déposé dans le domaine publique ! Les smartphones sont reliés aux réseaux sociaux, aux clouds, aux webmails, etc ... Donc c'est inévitable que la confidentialité soit réduite à sa plus simple expression. A l'utilisateur de faire gaffe ...


+1. Pour moi le smartphone est compromis par définition et ne sert donc à stocker/transiter que des trucs qui ne craignent rien.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]