Résoudre les tracas de la vie quotidienne avec Internet

Le par  |  4 commentaire(s)
Logo IFOP

Les 25 et 26 octobre derniers, le cabinet d'étude IFOP a interrogé les Français pour mesurer le degré d'utilisation de l'outil Internet pour résoudre les petits tracas de la vie quotidienne.

Logo ifopLes chiffres de cette étude se basent sur les réponses données par 964 personnes âgées de 18 et plus interrogées par téléphone. Il s'avère que 15 % des personnes interrogées déclarent régler elles-mêmes les petits tracas de tous les jours, tandis que le restant préfère passer directement par un professionnel et mettre la main au porte-monnaie. Internet pourrait bientôt inverser la tendance et éviter des dépenses superflues à certains.


Les facteurs expliquant cette situation
Presque trois quarts des personnes interrogées, 74 %, évoquent le manque de connaissance pour pouvoir passer à l'action. 33 % qualifient même ce manque de connaissance d'obstacle très important. Cela explique que 49 % feraient appel à quelqu'un pour éradiquer un virus sur un ordinateur.

Un autre facteur entre en jeu, celui qui lie telle compétence à la femme et telle compétence à l'homme. Pour changer une roue de voiture, 40 % des femmes ne seront pas enclines alors que ce taux passera à 7 % chez les hommes. Les taux attendront 40 % / 17 % lorsqu'il s'agira de réparer une chasse d'eau, 38 % / 22 % pour déboucher une canalisation et 16 % / 42 % pour coudre un ourlet de pantalon.

D'autres critères :
  • Le temps : 66 %
  • La peur de mal le faire : 62 %
  • Le fait d'être seul à effectuer la tâche

Internet est là pour aider ceux qui le veulent
90 % se déclarent pourtant prêts à se lancer si d'autres personnes leur fournissaient les trucs et astuces. Voilà pourquoi 61 % avouent utiliser Internet pour trouver des réponses à leurs questions. Internet devient même la source de connaissance de référence pour 59 % des personnes, devant les livres avec 47 % et les émissions de télévision avec 25 %. Plusieurs atouts : la facilité d'accès à l'information ( 76 % ), la réponse instantanée ( 69 % ), les conseils pratiques d'internautes dans le même cas ( 53 % ) et la gratuité des conseils ( 51 % ). Les Français passent ainsi par les sites communautaires comme Yahoo! Questions/Réponses ou Windows Live QnA.

Cette étude tord également le cou à une idée reçue selon laquelle les plus anciens restent fébriles à l'usage d'Internet. En effet, toutes les tranches d'âge y ont recours : 85 % des moins de 35 ans, 70 % des 35 - 49 ans et 51 % des 50 - 64 ans.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #191578
Pour ma part, c'est Internet qui m'a conforté sur le bruit venant du moteur de ma voiture.

Auparavant j'avais fait 4-5 garages: "oui, il faut qu'on garde la voiture pour voir" ou "il faut que l'on mette un appareil pour écouter d'ou vient le bruit", "on connait pas" ... j'ai trouvé leur comportement hypocrite.

En fait, j'ai même appris que c'était une panne constructeur reconnue mais tabou. Résultat, j'ai acheté la pièce chez le constructeur et monté moi-même, j'ai économisé 300euro.

Donc tout ca pour dire, que sur le net on peut faire toute sorte de recherche, on arrive à trouver presque tout sur tout.
Le #191597
Morrigan45fr >avec une fiabilité trés relative due à l'anonymat quand même
Le #191647
(hors sujet)

@Morrigan45fr:

Poulie villebrequin sur hdi?

(fin du hors sujet)
Le #191894
Internet permet de comparer ses experiences personnelles avec celles des autres sans que ca soit un vendeur qui essaie de nous arnaquer, ou sans payer une hotline etc
C'est l'avenir de tous les echanges
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]