Racketiciel : LDLC affiche le prix caché de Windows

Le par  |  11 commentaire(s)
Racketiciel_Logo

Dans le domaine de la vente liée, le groupe Racketiciel de l'Aful salue l'initiative du vendeur en ligne LDLC qui affiche le prix de la licence Windows via une remise de 100 euros sur plusieurs ordinateurs portables.

Racketiciel_LogoJusqu'à aujourd'hui, LDLC propose l'opération Windows Offert. Sur une sélection de dix ordinateurs portables HP, une remise de 100 euros est possible via le code promo WINDOWSOFFERT. Une remise qui permet donc d'afficher le prix du système d'exploitation intégré.

Pour le groupe Racketiciel de l'Aful ( Association francophone des utilisateurs de logiciels libres ) qui lutte contre la vente liée, il s'agit d'une " opération peu commune qui va dans le bons sens ". Une éducation du consommateur qui prend ainsi conscience du prix à payer pour bénéficier de l'OS présent sur son ordinateur alors que celui-ci demeure bien souvent mystérieux.

L'opération est d'autant plus saluée que LDLC propose également sur son site cette même licence OEM de Windows de manière séparée pour 113 €. " Nous nous réjouissons qu'une fois de plus, le véritable prix d'une licence Windows OEM soit affiché au grand jour ", déclare Racketiciel.

Cette opération donne du grain à moudre à Racketiciel. Dans des affaires litigieuses, les constructeurs ont en effet la fâcheuse tendance de minimiser le prix d'une licence Windows ou autre logiciel intégré d'office dans leur matériel, quand ce n'est pas pour affirmer qu'il n'en coûte rien au consommateur.

Dans un entretien accordé à notre confrère 01net le mois dernier, le ministre en charge de l'Économie numérique avait estimé que " des progrès ont été enregistrés sur l'affichage séparé du prix des ordinateurs et de celui de leur système d'exploitation ", et d'ajouter que des " distributeurs indiquent ainsi la marche à suivre pour refuser la licence du système d'exploitation pré-installé ".

L'enthousiasme d'Éric Besson n'a pas été partagé par l'Aful et l'April ( association de promotion et de défense du logiciel libre ) : " nous ne partageons pas son constat. […] Nous disposons au contraire de dizaines d'extraits de catalogues de différents distributeurs qui montrent que les prix des logiciels ne sont pas affichés au quotidien ".

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #755331
Sauf que vous pouvez être sûr qu'HP ne paye pas du tout ses licences 113€...

Beaucoup moins évidement, tout comme toutes les autres marques.
Le #755341
"" Nous nous réjouissons qu'une fois de plus, le véritable prix d'une licence Windows OEM soit affiché au grand jour ", déclare Racketiciel."

Ils sont bien aveugles... c'est surtout une opération marketing / pub, ils sont loin de payer 100 €, qui est quasiment le prix grand public

Je suis dans une très modeste PME, on paye les licences OEM home 70 € sur des petites quantités....

Alors HP et ces millions de machines par an, c'est surement pas ce prix....

A une époque, des prix de 30 à 50 € avaient était évoqués pour les grands comptes.






Le #755381
Si Windows n'était pas fourni avec les PC :
- les utilisateurs avancés le pirateraient (ne serait-ce que pour utiliser les jeu)
- les utilisateurs novices seraient incapables d'utiliser un ordinateur;

Linux, l'alternative ?
http://www.lea-linux.org/documentations/index.php/Fiches:Comment_utiliser_ma_cl%C3%A9_usb_%3F

Tant qu'on n'aura pas conçu une alternative simple et efficace pour remplacer Windows, mieux vaut éviter les exagérations comme les termes "racket".
Apple aussi fait de la vente liée.
Le #755411
Il est clair qu'il est anormal d'obliger l'achat d'un OS qu'on veut pas mais il va bientôt falloir alors raler aussi sur les smartphones: pourquoi ne pas aussi demander à ce qu'ils soient eux aussi vendus nus sans OS?
Le #755421
Il devrait être obligatoire d'indiquer le prix du système d'exploitation dans toutes les offres publiées.

A Amest: tu n'as pas dû ultiliser Linux depuis 10 ans, les distributions graphiques incluent automount qui monte automatiquement les clés USB, ensuit un clic droit sur l'icône de la clé fait apparaitre une option "Retirer le volume sans risque". C'est encore plus simple que sous Windows.

Il m'est arrivé de vendre des PCs sous Ubuntu. En l'achetant, les personnes disaient "ça ne fait rien, j'installerai Windows". Je leur disait d'essayer avant de faire ça, résultat: il n'y a qu'une personne qui a réinstallé Windows à cause d'un programme qui ne tournait pas sous Linux, les autres utilisent toujours Ubuntu et en sont très contents.

A l'heure actuelle, Windows n'est nécessaire que pour les jeux et certains programmes professionnels. Dans tous les autres cas, Linux fonctionne très bien et est même plus facile a utiliser pour un novice en informatique que Windows 7 ou Vista.
Le #755431
amest :
"- les utilisateurs avancés le pirateraient (ne serait-ce que pour utiliser les jeu)"

->Pas tous, et il est là le souci de la vente liée, le manque de choix.

"- les utilisateurs novices seraient incapables d'utiliser un ordinateur"

->C'est vrai que mettre un CD/DVD d'install dans un lecteur et de suivre les indications, c'est difficile.

ton lien me fait rire, lis l'avertissement au début de l'article.

"Tant qu'on n'aura pas conçu une alternative simple et efficace pour remplacer Windows, mieux vaut éviter les exagérations comme les termes "racket"."

->Les alternatives simples existent.

"Apple aussi fait de la vente liée."

->Apple fournit des machines qui lui sont propres, rien à voir avec Windows.
Le #755441
@5 Nomax "Il devrait être obligatoire d'indiquer le prix du système d'exploitation dans toutes les offres publiées."

C'est déja obligatoire, le soucis, c'est que c'est rarement respecté, et qu'il y a un laissé aller pour que ça bouge pas trop.

En principe, légalement, le service doit toujours être facturé séparément du matériel.

Service, installation, logiciels, livraison, ... inclus sont en principe interdit. Le prix doit être indiqué séparément (même si dans certains conditions, il peut etre "offert").


@6 Redhat 6 "Apple fournit des machines qui lui sont propres, rien à voir avec Windows."

Les machines Apples sont pas plus "propres" que celle d'HP d'Acer,.. ou même n'importe quel assembleur. Ils se fournissent aux même endroits, ont les mêmes composants,....

La seule et unique différence, c'est que apple est assez marginal, sont y'a moins de "bruit" que microsoft qui est en quasi monopole (et même pour eux, même si ça râle beaucoup, ça bouge pas trop)

"Les alternatives simples existent."

Des alternatives simples a utiliser, oui.
Des qui sont simples à administrer, avec les mêmes outils aussi bien pour un particulier que certains usages pros, malheureusement pas encore.

@Nomax "Il m'est arrivé de vendre des PCs sous Ubuntu. En l'achetant, les personnes disaient "ça ne fait rien, j'installerai Windows". Je leur disait d'essayer avant de faire ça, résultat: il n'y a qu'une personne qui a réinstallé Windows à cause d'un programme qui ne tournait pas sous Linux"

On a vraiment pas les mêmes clients alors.

Des exemple tout cons, j'ai en plein les placards. C'est idiot, mais même si on peut parler sur MSN sur linux, y'a pas "le" MSN, avec les mêmes fenetres, possibilité, .... donc je compte pas ceux qui jete linux pour ce genre de raisons futiles pour un technicien, mais largement plus prioritaire pour un utilisateur lambda. Et c'est valable pour tout un tas de logiciel.

Même en milieu pro, hormis le secteur réseau / telecom, c'est quasiment que du windows only niveau compatibilité.

Y'a toutes les solutions spécifiques style linux modifiés pour les netbook, les "trucs" pour vieux (genre ordissimo) qui sont de vraies plaies pour l'utilisateur, tellement c'est cloisonné, et qu'on ne peut rien changer à ce qui est déja présent.

Y'a également tous les PC vendu à très bas prix sans OS / avec linux, et au final, la quasi totalité des gens reviennent pleurer qu'ils veulent windows.


C'est normal que le prix et la possibilité de pas le prendre soit présent, par contre, ça se comprend aussi que pour le grand public, on propose aussi de le préinstaller.


@krys " mais il va bientôt falloir alors raler aussi sur les smartphones: pourquoi ne pas aussi demander à ce qu'ils soient eux aussi vendus nus sans OS?"

La vente liée est autorisé dans certains cas précis, notamment si l'utilisateur ne peut avoir les compétences pour se passer du produit.

Autant réinstaller un OS sur un PC, c'est faisable par tout le monde (plus ou moins bien), suffit de mettre le CD.

Autant réinstaller un OS sur un téléphone portable, c'est assez farfelue, vu la multitude de matériel complétement spécifiques à chaque modèle.


A noter qu'en plus, en france en principe, c'est vente liée interdite, sauf quelques exceptions. Mais en droit européen, c'est l'inverse: la vente liée est autorisé, sauf si on démontre que y'a concurrence déloyale...

Donc faut pas espérer que ça bouge beaucoup au niveau du droit français, ca ira plutot dans l'autre sens, pour se remettre en règle avec le droit européen, et des sanctions éventuels au cas par cas.












Le #755561
@Chitzitoune :

"Les machines Apples sont pas plus "propres" que celle d'HP d'Acer,.. ou même n'importe quel assembleur. Ils se fournissent aux même endroits, ont les mêmes composants,...."

->Nous sommes d'accord sur l'aspect hardware, seulement Apple vend ses machines, pas Microsoft.

"Des alternatives simples a utiliser, oui.
Des qui sont simples à administrer, avec les mêmes outils aussi bien pour un particulier que certains usages pros, malheureusement pas encore."

->Même combat donc avec un Windows, simple à utiliser, plus complexe à administrer.

Le #755591
@Redhat 6 "Même combat donc avec un Windows, simple à utiliser, plus complexe à administrer."

Windows est "complexe" à administrer correctement (c'est surement ça le plus important )

Par contre, pour un "profane", c'est: le bon et le mauvais coté de windows:

Les taches systèmes / administratives sont plus "abordables" / automatisées, facile d'accès.., rendant la chose moins "inaccessible", mais rendant le système moins sécurisé.

Idem pour les périphériques:
Sur tous les OS, tu branches, soit ça marche, soit t'es chocolat.
L'avantage de windows, c'est qu'il y aura toujours un CD de pilotes avec la version de l'époque

etc..


"seulement Apple vend ses machines, pas Microsoft"

Ce qui ne change rien à la chose.
Légalement, la vente de service et de biens doit être séparé, peut importe que ça soit la même boite qui fasse les deux ou pas.




Le #755631
@Chitzitoune :

"Par contre, pour un "profane", c'est: le bon et le mauvais coté de windows:

Les taches systèmes / administratives sont plus "abordables" / automatisées, facile d'accès.., rendant la chose moins "inaccessible", mais rendant le système moins sécurisé."

->Le profane n'administre pas, il consomme

"Légalement, la vente de service et de biens doit être séparé, peut importe que ça soit la même boite qui fasse les deux ou pas."

->Tu as raison d'un point de vue légal, je fais néanmoins la différence, la démarche est différente.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]