Ouverture du portail Radiofréquences, Santé, Environnement

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Portail Radiofréquences, Santé, Environnement
telephones

Le gouvernement lance son portail Web interministériel consacré aux radiofréquences, permettant d'obtenir des informations sur les radiofréquences émises par les téléphones portables et les effets sanitaires potentiels et de suivre les différentes actions engagées.

telephonesAlors que le débat n'est toujours pas tranché, même si les dernières études publiées tendent à réfuter l'idée d'un risque sanitaire, au moins à court terme, le gouvernement lance un portail d'information dédié aux radiofréquences, ces ondes électromagnétiques émises notamment par les téléphones portables et les antennes-relais.

Le portail Radiofréquences, Santé, Environnement n'est pas une initiative isolée : sa création avait été décidée début 2009 lors de la table ronde du même nom, avec pour ambition " d'améliorer l'information du public dans ce domaine ".

Patronné par Roselyne Bachelot, ministre chargée de la Santé, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'Economie numérique, et Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, le portail veut faciliter l'accès aux " connaissances sur les radiofréquences et les effets sanitaires " et à l'ensemble des débats de la table ronde, ainsi que de " suivre la mise en oeuvre des dix orientations retenues par le gouvernement. "


Rendre visibles les orientations et les actions du gouvernement

Il donne également la possibilité de prendre connaissance des actions menées par les pouvoirs publics sur différentes thématiques et d'accéder aux recommandations liées à l'usage des téléphones portables, ainsi que de suivre les expérimentations en cours concernant par exemple les réductions des niveaux d'exposition.

Le portail veut donc être la vitrine des actions du gouvernement sur ce sujet, offrant plus de transparence et d'information, et surtout exprimant le point de vue des autorités, par opposition à celui des associations demandant une législation plus ferme et une révision des seuils.

Cela ne devrait pas modifier profondément les prises de position des uns et des autres mais cela peut participer à la clarification partielle du débat en mettant en valeur les pistes ouvertes à discussion et celle pour lesquelles le gouvernement n'entend pas transiger.

Complément d'information
  • La Fondation Santé et Radiofréquences dans l'expectative
    Son Conseil Scientifique est prêt à une démission collective au mois d'octobre si les pouvoirs publics ne se prononcent pas plus clairement sur les moyens voulus pour la recherche française concernant les effets des radiofréquences ...
  • Radiofréquences et santé : l'Afsset promet une étude solide
    L'avis concernant l'effet éventuel des radiofréquences sur la santé humaine, que doit rendre l'Afsset en septembre après évaluation des études scientifiques, ne sera pas une simple réactualisation d'une étude antérieure et prendra ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #663451
Bien, on pourra comparer leurs données avec celles du Criirem...

http://www.criirem.org/


Le #666401
ainsi que celles de l'ANFR

http://www.anfr.fr/

et de Mobile et Santé

http://www.mobile-et-sante.fr/
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]