Services mobiles bancaires : bientôt incontournables

Le par  |  0 commentaire(s)
Celent logo

Le rapport US Mobile Banking : Beyond The Buzz du cabinet d'analyses Celent fait le point sur l'évolution des services mobiles bancaires aux Etats-Unis et estime que 35% des foyers américains connectés d'une façon ou d'une autre à Internet y feront appel en 2010, contre moins de 1% actuellement.

Celent logoLe rapport US Mobile Banking : Beyond The Buzz du cabinet d'analyses Celent fait le point sur l'évolution des services mobiles bancaires aux Etats-Unis et estime que 35% des foyers américains connectés d'une façon ou d'une autre à Internet y feront appel en 2010, contre moins de 1% actuellement.

Il faut avouer que le domaine est encore très jeune et que des cadres rigoureux d'utilisation restent à mettre en place.  Mais Celent invite déjà les acteurs du secteur à faire la distinction entre accès en ligne aux services bancaires depuis un ordinateur et services mobiles bancaires qui permettront bientôt d'utiliser son téléphone portable pour régler des achats grâce au paiement sans contact.


La Génération Y séduite
Les premiers à utiliser les services mobiles seront sans surprise les 18-25 ans ( Génération Y ), dont 40% d'entre-eux indiquent que la présence de tels services pourra jouer sur le choix de leur établissement bancaire. D'ici cinq ans, une part significative de cette tranche de population aura abandonné le téléphone fixe à la maison au proft du téléphone portable, qui servira de passerelle avec la banque pour la consultation ou les transactions.

Us online banking celent
Proportion de foyers utilisant les services mobiles bancaires (en mauve)

D'autre part, Celent estime que d'ici 2010, 70% du volume des communications en direction des banques seront réalisés depuis un téléphone cellulaire, avec une forte proportion pour la consultation des comptes. L'information sera alors affichable sur l'écran du téléphone et prendra moins de temps qu'un appel classique.

Le rapport de Celent détaille également les nouveaux usages à venir, transformant le téléphone portable en vrai portefeuille mobile, à partir duquel les banques pourront générer du volume de paiement électronique via des offres marketing et de fidélisation de la clientèle. Ces aspects ne commenceront à prendre forme qu'en 2008 pour les services mobiles bancaires et en 2010 pour l'intégration de ceux-ci dans des terminaux avec fonctionnalité de paiement sans contact ( NFC pour Near Field Communication ).

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]