Se chercher sur le Web, une activité toujours plus populaire

Le par  |  1 commentaire(s)
Google logo

De plus en plus d'Etats-uniens font des recherches Internet sur eux-mêmes et beaucoup d'entre eux regardent aussi ce qu'il y a sur le Web à propos de leurs amis, de leurs collègues de travail et éventuel(e)s conquêtes etc.

Google logoSelon l'étude de Pew Internet and Amecian Life Project, environ 47 % des internautes états-uniens d'âge adulte ont recherché des informations sur eux-mêmes grâce aux moteurs de recherche tels que ceux de Google, Yahoo, etc.

Ce qui est davantage que les 22 % de 2002, lors d'une étude précédente, a notifié Mary Madden, chercheuse de Pew qui s'est dite surprise que ce chiffre n'ait pas davantage augmenté. " Oui, cela a doublé, mais il y a toujours le fait que de nombreux internautes n'ont jamais tapé leurs noms dans un moteur de recherche ", a t-elle indiqué.

Environ 60 % des internautes ont déclaré qu'ils ne s'inquiétaient pas de ce qui pouvaient se dire comme propos à leur égard sur Internet, malgré la question, toujours plus d'actualité, de la manière dont sont gérées actuellement les données sur Internet. A l'inverse, ils sont 53 % à avoir cherché des données sur des personnalités.

D'après l'étude, les Etats-uniens qui ont moins de 50 ans et/ou ayant bénéficié d'un long cursus scolaire sont plus enclins à chercher des données sur eux-mêmes sur Internet que les autres. Dans certains cas, il faut dire que leurs emplois demandent une certaine réputation en ligne. Dans d'autres cas, il s'agit de retrouver quelqu'un qui a été perdu de vue mais le fait de chercher des informations sur des amis, des proches, des collègues ou des voisins est également répandu.

Par ailleurs, les femmes seraient plus enclines que les hommes à chercher des informations sur leurs futurs compagnons éventuels. Dans beaucoup de cas, il s'agit de trouver des coordonnées mais un tiers de ceux qui ont effectué des recherches ont également trouvé des données sur des faillites, des divorces et autres choses rendues publiques. A peu près la même proportion a cherché des photos sur la personne en question.

Enfin, un point plus que positif dans cette étude, Pew a découvert que les ados étaient plus enclins que les adultes à protéger leurs profils d'un accès extérieur sur les réseaux communautaires.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #193128
Je fais parti de ces gens là, je cherche également où je suis référencé, où mon identité et mon titre professionnel sont mentionnés.

C'est parfois étonnant de constater qu'on est référencé un peu à son insu dans des blogs de collègues, ex-camarade de promo, clients et surtout famille ...

Je me mets à la place du recruteur qui cherche mon nom, prénom et titre sur google et tombe sur des photos compromettantes de moi tout nu sur le comptoir d'une boite "hot" avec un sceau de champagne à chaque pied ... hum je m'éloigne
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]