Recherche Hackers Désespérement

Le par  |  8 commentaire(s)

La cybercriminalité se professionnalise, c'est un fait.

La cybercriminalité se professionnalise, c'est un fait.

Du jeunot de 18 ans qui crée un worm suite à une faille de sécurité non patchée afin que la société de services informatique de sa mère retrouve son activité, à un groupe de hackers à la solde de mafieux qui des paradis fiscaux "piège" les internautes en leur demandant de se loguer avec leurs identifiants sur des sites malhonnêtes copies conformes de vrais sites (phising), en passant par la personne en mal d'amour qui se défoule de scripts kiddies en scann aléatoires sur une plage d'ip au hasard, le malheureux qui télécharge des images infestées, ou des vidéos piégées protégées, en passant par les fakes mis à disposition par des boîtes de sous-traitant à la solde des majors, des gendarmes du NET qui tractent des sans le sou gros uploaders de fichiers divers.

Rien ne nous aura été épargné en 2004, et j'en oublie pas mal comme le Browser hijacking ...

D'autres éléments sont plus alarmants, d'autres menaces que l'on tente de minimiser surtout lorsqu'elles sont intervenues dans des entreprises que l'on croyait bien protégées :
  • Microsot (vol d'une partie du code source de Windows 2000 sp1 et de Windows NT 4 sp3)= 660 Mo
  • Cisco (vol d'une partie des codes sources d'IOS)
  • D'autres grosses boîtes et banques où l'on a viré une personne sans changer les mots de passe et supprimé son accés.

Alors comment tester sa sécurité, comment dévoiler de nouvelles solutions de sécurité informatiques et des systèmes d'informations, la réponse est simple, on tente de les réunir au même endroit et d'en embaucher quelques uns par la même occasion.

Tout ceci pour vous dire, que la plupart de ces gens se retrouveront très bientôt au BLACK HAT EUROPE 2005.

Penser que la majorité des hackers n'ont ni foi, ni loi, ni éthique c'est se tromper lourdement. Beaucoup ont permis de déjouer des pièges de multinationales qui auraient fait de l'internaute un pion, une marionnette, un simple consommable. Beaucoup ont permis à l'informatqiue d'avancer dans le bon sens du terme. Si certains sites sont attaqués, cela peut être par stupide vengeance mais pour aussi déjouer des systèmes impropres à la consommation et des plans qui ne vous viendraient même pas à l'esprit.

Apprendre le hacking peut être bénéfique car avant d'être un bon enquêteur, il faut connaitre les méthodes des voyous, avant d'être un expert ou consultant senior en sécurité, il faut avoir étudié le personnage hacker ou avoir été un hacker soi-même. Quelques fois, il faut se dire qu'il vaut mieux qu'un hacker découvre une faille et la publie plutôt que ce soit un groupe payé par la mafia qui détourne des informations à mauvais escient, ou un pays ennemi qui s'en serve.
Un hacker, qui se permet à distance de vous alerter et vous demande de sécuriser telle ou telle partie de votre réseau, remerciez-le, il aurait pu tout "casser" ou vous mettre dans l'embarras. Il y a des bons et des mauvais partout.

Les blacks hats sont une sorte de hackers avec éthique, alors que les white hats  intégrent des agences de sécurité pour chercher des failles dans divers systèmes. Enfin il y a aussi les crashers, qui comme leur nom l'indique crashent les systèmes, les défaçent pour le fun.
Ensuite le hacktiviste, qui est un hacker politique qui se bat contre le racisme, la répression, le zorro du web en queque sorte.

Un petit topo des blacks hats ici.

Merci à Genius d'avoir rédigé cette news
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #37225
il y a la difference entre les lamers (ca c est des tres vilains) et les hackers (montrer que votre systeme n est pas fiable mais sans dommage).On utilise trop souvent le terme hackeur pour rien.
Le #37231
tout à fait
Le #37251
d'avoir publié mes écrits.Merci

Le lamer n'a aucune appartenance, ne fait partie d'aucun groupe, c'est un démuni au niveau compétences qui profitent des trouvailles et autres et s'efforce de les appliquer.

De vraies compétences de hackers sont celles de richard stallman (gnu), linus torvald (noyau linux), alan cox (noyau et autres) et tant d'autres, théo de raadt (openbsd). les lamers se retrouvent généralement sur IRC à jouer avec des scripts tout faits mais ils n'appartiennent à aucune catégorie reconnue.
Le #37255
Oui y'a une petite erreur, comment dire les Black hat, sont certe des hacker mais ils sont pas gentils, mais comparairs aux crasher qui sont une veritable plaie, ils sont cool.
les White hat, n'integre pas forcement des entrepise, loin de là, mais il ne hack pas pour emmerder mais pour faire progresser tout le monde
Le #37267
j'ai relu et c'est bien ça car dans le terme hackers, en plus d'avoir 2 groupes bien distincts (white/black), dans chacun de ses groupes il y a aussi d'autres groupes (crashers/phreakers) et encore d'autres. C'est un mouvement en perpétuelle évolution.

Un hacker isolé qui se revendique hacktiviste peut ne pas avoir de principe, ni appliquer les procédures qui "régissent" des régles.


Ex : Un hacktiviste brésilien X peut crasher le système qui héberge Echelon en autrstalie. Tout le mond edira que 'cest un pirate qui a agit pour la notoriété, ben dans le milieu et chez els gens informés, on dira qu'il a agit pour la "cause" car Echelon peut écouter n'importe quel combiné dans le monde, peut aussi infiltrer des conversations d'affaires (ex: Total).
Comme je l'ai mentioné, c'est un point d evue général, s'il faut rentrer dans els édtails, autant écrire un livre comme la DAO ( délinquance assistée par ordinateur).
Le #37298
N'importe quoi cette news ...

On nous vends du hacker lol, la majorité des hackers sont biens surs des emmerdeurs qui savent pas quoi foutre de leurs journées souvent en mal de reconnaissance dans leur milieu ou la compétition régne, çà joue à celui qui à la plus grosse quoi, c'est très puéril... J'ai quitté ce milieu, passionnant à bien des égards pourtant, avec plaisir.

Il y a des hackers (une minorité !) qui ont une bonne mentalité bien sur, en fait c'est souvent ceux dont on entends pas parler, qui ne sont pas affiliés à un quelconque groupe.
Le #37305
Erreur les gars que tu decrit, ne sont pas des hackers, au vrai sens du terme comme c'est expliquer dnas la news. par contre tu as raison les vrai hacker on en entend jamasi parler, par contre les lamer, et crasher on entend que eux, du coup les gens pense qu'il represente les hackers ce qui est totalement faux.
Le #37328
moi je connais certains whitehat francais, ils sont nettement moins bons que les israeliens ou les russes. les amerlocs sont pas si forts que ca.les chinois nous font une montee fulgurante d apres ce qui se dit underground
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]