(75 ! Le retour). Enfin, une valeur mesurée pour la focale de l'oeil !

Le
Jacques DASSIÉ
Pour information, voici une valeur mesurée de la focale de l'oeil !

Visite de contrôle chez le chirurgien ophtalmo qui vient de m'opérer de
la cataracte. Il a bien voulu me donner copie des chiffres crachés par
son banc Zeiss-Ikon. Et c'est bien intéressant, car dans mon étude sur
la netteté visuelle :

http://archaero.com/definitions.htm#Physio

j'avais obtenu, concernant la focale de l'½il, des chiffres qui
différaient fortement, selon les sources, et je ne savais pas trop
auquel me fier. Là, les chiffres sont bruts et concernent mon ½il
gauche (mais le droit est identique et va recevoir sous très peu le
même implant).

Eléments physiques :
Puissance du dioptre cornéen = 42,75 dioptries.
Puissance du dioptre cristallin implanté = 22,5 dioptries.
Focale de l'½il résultante (sujet à l'infini) : 1/ (42,75+22,5) =
0,01532 m = 15,3 mm.

Moyennant quoi, les étoiles sont redevenues nettes et ponctuelles et ce
chiffre corrobore parfaitement l'étude publiée, où j'avais retenu 15
millimètres pour l'oeil standard.

Bien entendu, pas de conclusions hâtives, il reste un autre paramètre à
déterminer : le diamètre des cônes. Mais c'est extrêmement délicat, car
nous souhaitons déterminer pour nos formules, un diamètre opérationnel
pratique, indissociable des traitements intermédiaires et du cerveau
pour la perception !

N'oublions pas que toute vérification sur mires est entachée
d'incertitude. A quel taux de contraste estime-t-on voir ou ne plus
voir, sépare ou ne pas séparer, simplement distinguer l'orientation des
barres-sujets, bien éclairées, qui présentent un contraste maximum. Le
problème n'est pas simple.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
efji
Le #24038041
Bonjour,

Le 12/06/2011 12:29 PM, Jacques DASSIÉ a écrit :
Pour information, voici une valeur mesurée de la focale de l'oeil !

Visite de contrôle chez le chirurgien ophtalmo qui vient de m'opérer de
la cataracte. Il a bien voulu me donner copie des chiffres crachés par
son banc Zeiss-Ikon. Et c'est bien intéressant, car dans mon étude sur
la netteté visuelle :

http://archaero.com/definitions.htm#Physio

j'avais obtenu, concernant la focale de l'½il, des chiffres qui
différaient fortement, selon les sources, et je ne savais pas trop
auquel me fier. Là, les chiffres sont bruts et concernent mon ½il gauche
(mais le droit est identique et va recevoir sous très peu le même implant).

Eléments physiques :
Puissance du dioptre cornéen = 42,75 dioptries.
Puissance du dioptre cristallin implanté = 22,5 dioptries.
Focale de l'½il résultante (sujet à l'infini) : 1/ (42,75+22,5) > 0,01532 m = 15,3 mm.



Je n'ai pas bien compris à quoi pouvait servir tout ce raisonnement,
mais ce qui est certain c'est que le début est largement faux.
Le couple cornée-cristallin forme un système optique épais et
on ne peut pas additionner les puissances dioptiques comme ça.
La puissance globale dépend de la distance cornée cristallin. Il
y a même des implants accommodatifs qui fonctionnent suivant ce principe :

http://www.humanoptics.com/tl_files...1CU_EN.pdf

D'autre part, la mesure de la puissance cornéenne par les appareils
d'ophtalmologie est tout sauf rigoureuse. En effet ils ne mesurent
que le rayon de courbure de la face externe de la cornée, ne
prenant en compte ni le dioptre constitué par l'humeur acqueuse et la
face postérieure, ni l'épaisseur de la cornée (qui joue un faible rôle
toutefois). En revanche, j'imagine que la "Puissance du dioptre
cristallin implanté" correspond à la puissance d'un implant après
cataracte. Dans ce cas cette puissance est précisément connue.
Son effet peut varier suivant la position de l'implant, mais
elle est en général connue assez précisément.

En googlant un peu voici ce qui m'a semblé le plus sérieux sur le sujet:

http://www.clarkvision.com/imagedet...ution.html
http://galileo.phys.virginia.edu/cl...04/l11.pdf

Bon courage pour le deuxième oeil

--
F.J.
Ghost-Rider
Le #24038491
Le 06/12/2011 12:29, Jacques DASSIÉ a écrit :
Pour information, voici une valeur mesurée de la focale de l'oeil !

Visite de contrôle chez le chirurgien ophtalmo qui vient de m'opérer de
la cataracte. Il a bien voulu me donner copie des chiffres crachés par
son banc Zeiss-Ikon. Et c'est bien intéressant, car dans mon étude sur
la netteté visuelle :

http://archaero.com/definitions.htm#Physio



J'ai tout lu. C'est très intéressant.
JD justifie par le calcul certaines données traditionnelles.
Voilà, il fallait le dire, je l'ai dit !

--
Ghost Rider
Jacques DASSI
Le #24042131
On Tue, 06 Dec 2011 13:55:31 +0100, in fr.rec.photo.numerique efji

Bonjour,

Merci tout d'abord d'avoir pris la peine de cette réponse détaillée.

Je n'ai pas bien compris à quoi pouvait servir tout ce raisonnement,



Et c'est normal. C'est relatif à l'une des annexes de mon site
http://archaro.com/definitions.htm, intitulée "La vision, l'œil et
l'image". Ce sont des explications à l'usage des non-spécialistes, pour
comprendre les phénomènes qui conditionnent la netteté perçue des
images. J'avais créé un indice donnant la définition (DPI) nécessaire
et suffisante d'une image, en fonction de la distance d'observation.
Nombreuses critiques, non-étayées, non chiffrées, donc non advenues…

Cet indice de netteté, de la forme DPI = 75 / Dobs (m), désarmant de
simplicité, est basé sur la résolution de triangles semblables, au
départ de l'œil. Et c'est pour cela que j'ai besoin de connaître la
focale moyenne standard ainsi que le diamètre utile pratique d'un
photosite, cône + traitement associé (rétine, cellules ganglionnaires,
nerf optique et zones corticales concernées).

mais ce qui est certain c'est que le début est largement faux.
Le couple cornée-cristallin forme un système optique épais et
on ne peut pas additionner les puissances dioptiques comme ça.
La puissance globale dépend de la distance cornée cristallin.



Bien entendu !
Seulement mon chirurgien me dit qu'en raison d'effets secondaire, de
polarité opposée entre dioptres, la résultante diffère peu de la somme
simple. Et j'ai tendance à le croire : il me suffit de regarder une
étoile minuscule, d'une parfaite netteté, pour estimer que si son
calcul d'implant donne un tel résultat, sa connaissance des autres
paramètres doit être également précise.

Résultats d'un test récent, sur mire à traits alternés blancs et noirs,
parfaitement contrastés, tirés sur papier photo brillant : chaque trait
fait 0,989 mm de largeur (définition = 26 DPI) et, bien éclairés, ils
sont individuellement bien séparés jusqu'à une distance de 3,80 mètres,
en vision monoculaire.

Ce qui donne une acuité visuelle de 11/10e tout-à-fait probable
(confirmée par l'ophtalmo). Plus loin, la reconnaissance n'est plus
intégrale et aboutit au gris uniforme vers 5,80 mètres.

j'imagine que la "Puissance du dioptre cristallin implanté"
correspond à la puissance d'un implant après cataracte.



C'est exact.

http://www.clarkvision.com/imagedet...ution.html
http://galileo.phys.virginia.edu/cl...04/l11.pdf



Ces liens font parti des meilleurs et je vais les inclure sur mon site.

Bon courage pour le deuxième œil.



Ça, c'est gentil. Si j'avais pas mal d'appréhension pour le premier,
j'attends la seconde intervention, toute proche, avec une grande
impatience ! Ce sera terminé pour Noël !
Parce que, la cataracte, pour un amoureux de l'image, c'est la cata !

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Publicité
Suivre les réponses
Poster une réponse
Anonyme