Accident de ski, percutée par le skieur amont

Le
Alain 34
Bjr,
Pratiquement à l'arrêt parmi un groupe d'amis, j'ai été violemment
percutée par un skieur amont qui ne maitrisait ni sa vitesse ni sa
direction. Descendue en hélicoptère à la station, on m'a diagnostiqu=
é
une fracture du plateau tibial latéral droit ainsi qu'une fracture du
maxillaire droit. Rapatriée en ambulance du CHU de Grenoble à une
cliqiue de Montpellier, j'ai été opérée et suis maintenant en cliniq=
ue
de rééducation pour plusieurs semaines.
Question : (le constat amiable rédigé par mon frère (choqué de me vo=
ir
dans cet état), ne fait pas apparaitre clairement que le skieur venait
de l'amont. Je fais le nécessaire cependant pour obtenir des
attestations des témoins, ainsi q'un plan des pistes permettant
d'avoir une meilleure vision des choses) Que puis je faire de mieux
pour obtenir des indemnités du skieur responsable pour me dédommager
des pertes de salaires, du forfait pour chambre individuelle -je n'ai
pas de mutuelle- et des séquelles physiques éventuelles????

Merci d'avance

Isabelle
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
R1
Le #15967231
Alain 34 wrote:

Bjr,
Pratiquement à l'arrêt parmi un groupe d'amis, j'ai été violemment
percutée par un skieur amont qui ne maitrisait ni sa vitesse ni sa
direction. Descendue en hélicoptère à la station, on m'a diagnostiqué
une fracture du plateau tibial latéral droit ainsi qu'une fracture du
maxillaire droit. Rapatriée en ambulance du CHU de Grenoble à une
cliqiue de Montpellier, j'ai été opérée et suis maintenant en clinique
de rééducation pour plusieurs semaines.
Question : (le constat amiable rédigé par mon frère (choqué de me voir
dans cet état), ne fait pas apparaitre clairement que le skieur venait
de l'amont. Je fais le nécessaire cependant pour obtenir des
attestations des témoins, ainsi q'un plan des pistes permettant
d'avoir une meilleure vision des choses) Que puis je faire de mieux
pour obtenir des indemnités du skieur responsable pour me dédommager
des pertes de salaires, du forfait pour chambre individuelle -je n'ai
pas de mutuelle- et des séquelles physiques éventuelles????

Merci d'avance

Isabelle


voyez avec une assurance souscrite à l'occasion de ce séjour à la neige ou à
défaut avec la protection juridique généralement associée à votre assurance
habitation (attention, les risques "Ski" ne sont pas souvent pris en compte
par les garanties généralistes)
Concernant la chambre individuelle, c'est votre confort donc peu de chances
de voir ce supplément pris en charge.
Bon courage, pas de séquelles?
Séb.
Le #15967221
R1 a écrit :
Alain 34 wrote:

Bjr,
Pratiquement à l'arrêt parmi un groupe d'amis, j'ai étà © violemment
percutée par un skieur amont qui ne maitrisait ni sa vitesse ni s a
direction. Descendue en hélicoptère à la station, on m' a diagnostiqué
une fracture du plateau tibial latéral droit ainsi qu'une fractur e du
maxillaire droit. Rapatriée en ambulance du CHU de Grenoble à une
cliqiue de Montpellier, j'ai été opérée et suis ma intenant en clinique
de rééducation pour plusieurs semaines.
Question : (le constat amiable rédigé par mon frère (ch oqué de me voir
dans cet état), ne fait pas apparaitre clairement que le skieur v enait
de l'amont. Je fais le nécessaire cependant pour obtenir des
attestations des témoins, ainsi q'un plan des pistes permettant
d'avoir une meilleure vision des choses) Que puis je faire de mieux
pour obtenir des indemnités du skieur responsable pour me dé dommager
des pertes de salaires, du forfait pour chambre individuelle -je n'ai
pas de mutuelle- et des séquelles physiques éventuelles????

Merci d'avance

Isabelle


voyez avec une assurance souscrite à l'occasion de ce séjour à la neige ou à
défaut avec la protection juridique généralement associà ©e à votre assurance
habitation (attention, les risques "Ski" ne sont pas souvent pris en co mpte
par les garanties généralistes)
Concernant la chambre individuelle, c'est votre confort donc peu de cha nces
de voir ce supplément pris en charge.
Bon courage, pas de séquelles?



y a assurance généralement (enfin faut la prendre, expérie nce perso) avec le
forfait, peut-être aussi avec la cb ayant payé le forfait
ne serait-ce que pour l'évacuation... ma nièce avait du êt re évacuée un jour
en barquette, ça m'a coûté 200 euros en tout, j'étais bien content d'avoir
l'assurance du forfait
_Pat_ #;))
Le #15967211
R1 a écrit :
Alain 34 wrote:

Bjr,
Pratiquement à l'arrêt parmi un groupe d'amis, j'ai été violemment
percutée par un skieur amont qui ne maitrisait ni sa vitesse ni sa
direction. Descendue en hélicoptère à la station, on m'a diagnostiqué
une fracture du plateau tibial latéral droit ainsi qu'une fracture du
maxillaire droit. Rapatriée en ambulance du CHU de Grenoble à une
cliqiue de Montpellier, j'ai été opérée et suis maintenant en clinique
de rééducation pour plusieurs semaines.
Question : (le constat amiable rédigé par mon frère (choqué de me voir
dans cet état), ne fait pas apparaitre clairement que le skieur venait
de l'amont. Je fais le nécessaire cependant pour obtenir des
attestations des témoins, ainsi q'un plan des pistes permettant
d'avoir une meilleure vision des choses) Que puis je faire de mieux
pour obtenir des indemnités du skieur responsable pour me dédommager
des pertes de salaires, du forfait pour chambre individuelle -je n'ai
pas de mutuelle- et des séquelles physiques éventuelles????

Merci d'avance

Isabelle


voyez avec une assurance souscrite à l'occasion de ce séjour à la neige ou à
défaut avec la protection juridique généralement associée à votre assurance
habitation (attention, les risques "Ski" ne sont pas souvent pris en compte
par les garanties généralistes)
Concernant la chambre individuelle, c'est votre confort donc peu de chances
de voir ce supplément pris en charge.
Bon courage, pas de séquelles?



un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être utile ?
Patrick V
Le #15967201
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 14:42 :
un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être utile ?



Et à quel titre ???

--

Internet, newsgroups, e-mail => Netiquette
http://usenet-fr.news.eu.org/fr.usenet.reponses/usenet/netiquette.html
news:fr.bienvenue news:fr.bienvenue.questions
news:news.announce.newusers news:fr.usenet.reponses
_Pat_ #;))
Le #15967191
Patrick V a écrit :
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 14:42 :
un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être
utile ?



Et à quel titre ???




dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils a
eu ce conseil de la part de la police et de son assurance.
_Pat_ #;))
Le #15967181
Patrick V a écrit :
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 14:42 :
un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être
utile ?



Et à quel titre ???




dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils a
eu ce conseil de la part de la police et de son assurance.

et vous ? si vous êtes blessé par un tiers, que ce soit a pied a cheval
a vélo ou en ski, vous vous excusez d'avoir été sur son chemin et vous
prenez les frais a votre charge ? ou a ceux de la société ?
_Pat_ #;))
Le #15967171
Patrick V a écrit :
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 14:42 :
un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être
utile ?



Et à quel titre ???




dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils a
eu ce conseil de la part de la police et de son assurance et nous
l'avons appliqué.

et vous ? si vous êtes blessé par un tiers, que ce soit a pied a cheval
a vélo ou en ski, vous vous excusez d'avoir été sur son chemin et vous
prenez les frais a votre charge ? ou a ceux de la société ?
Patrick V
Le #15967111
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 17:05 :
dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils a
eu ce conseil de la part de la police et de son assurance et nous
l'avons appliqué.

et vous ? si vous êtes blessé par un tiers, que ce soit a pied a cheval
a vélo ou en ski, vous vous excusez d'avoir été sur son chemin et vous
prenez les frais a votre charge ? ou a ceux de la société ?



Le problème n'est pas là. Le problème, c'est que tu veux déposer une plainte
*pénale* pour régler un litige *civil* et ce avant même que le dit litige ait
eu lieu.

Alors certes, une plainte est possible, CP 222-19 et suivants, mais est-ce
bien la bonne approche ?

--

Internet, newsgroups, e-mail => Netiquette
http://usenet-fr.news.eu.org/fr.usenet.reponses/usenet/netiquette.html
news:fr.bienvenue news:fr.bienvenue.questions
news:news.announce.newusers news:fr.usenet.reponses
Moisse
Le #15967101
Dans le message 47efac26$0$19591$, _Pat_ #;))
Patrick V a écrit :
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 14:42 :
un dépôt de plainte contre X à titre conservatoire serait peut être
utile ?



Et à quel titre ???




dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils
a eu ce conseil de la part de la police et de son assurance et nous
l'avons appliqué.

et vous ? si vous êtes blessé par un tiers, que ce soit a pied a
cheval a vélo ou en ski, vous vous excusez d'avoir été sur son chemin
et vous prenez les frais a votre charge ? ou a ceux de la société ?



Ce n'est pas la question des frais, mais l'angle d'attaque que vous
suggerez qui est particulièrement indadapté.
La plainte suppose une action pénale et non civile.
Quelle infraction à la loi pénale a donc commis ce skieur ?
D'autant que vous ne pourrez vous constituer partie civile facilement ce
qui ne pourrait que retarder une éventuelle indemnisation (code de
procédure pénale art. 85)
L'intérêt est donc d'agir en responsabilité civile.
A+


--
_Pat_ #;))
Le #15967091
Patrick V a écrit :
_Pat_ #;)) a écrit, le 30/03/2008 17:05 :
dans la mesure ou elle serait reconnue non responsable (ce qui semble
être le cas) et ou elle aurait des séquelles et des frais non
remboursés, ca *pourrait* (d'où mon 'peut être' initial) se faire ?
Dans le cas d'un accident de moto (ok ce n'est pas du ski..) mon fils a
eu ce conseil de la part de la police et de son assurance et nous
l'avons appliqué.

et vous ? si vous êtes blessé par un tiers, que ce soit a pied a cheval
a vélo ou en ski, vous vous excusez d'avoir été sur son chemin et vous
prenez les frais a votre charge ? ou a ceux de la société ?



Le problème n'est pas là. Le problème, c'est que tu veux déposer une
plainte *pénale* pour régler un litige *civil* et ce avant même que le
dit litige ait eu lieu.

Alors certes, une plainte est possible, CP 222-19 et suivants, mais
*est-ce bien la bonne approche ?*




nul ne le sait, d'accord ca peut sembler excessif, mais son cas semble
mal engagé : gros frais médicaux, hélico, perte de salaire, constat
unilatéral, appel à témoin... pour moi le litige est sous-jacent, devant
le montant prévisible des frais, la partie adverse fera tout pour nier
ses responsabilités.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme