Accident de voiture et remboursement ?

Le
stéphane
Bonjour

Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.

donc, elle n'est pas en tord.

Elle à été transporté à l'hôpital car elle à perdu connaissance et avait
des troubles et douleurs. pas de fracture et un arrêt de 8 jours

Le véhicule risque de ne pas être réparé, c'est une opel vectra de 1999
qui doit valoir 3000 Euro, elle à 78000 Km (1.8l essence)

Si celui-ci et épave,

Qu'elle sont les recours que je puisse demander à l'assurance pour me
faire rembourser au mieux ?

Qu'est ce que le prétium doloris ?

Est-ce que ma femme peu prétende à des dommages et intérêts ?

Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Claude BRUN
Le #15693461
Bonjour,

"stéphane" 4729e5d0$0$27401$
Bonjour

Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.

donc, elle n'est pas en tord.

Elle à été transporté à l'hôpital car elle à perdu connaissance et avait
des troubles et douleurs. pas de fracture et un arrêt de 8 jours

Le véhicule risque de ne pas être réparé, c'est une opel vectra de 1999
qui doit valoir 3000 Euro, elle à 78000 Km (1.8l essence)

Si celui-ci et épave,

Qu'elle sont les recours que je puisse demander à l'assurance pour me
faire rembourser au mieux ?

Qu'est ce que le prétium doloris ?

Est-ce que ma femme peu prétende à des dommages et intérêts ?



Allez sur le site de la Ligue Des Droits de l'Assuré - LDDA - à l'adresse :
http://ldda.net (attention, pas de "www"). Cette association se fera un plaisir
de répondre à toutes vos questions. pour le coût d'une adhésion à 10 euros
valable 12 mois.!
--
Claude BRUN
http://ldda.net
Stéphane Kupecky
Le #15693421
Le Thu, 01 Nov 2007 17:16:30 +0100, Claude BRUN a écrit:


Allez sur le site de ******. Cette association
se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. pour le coût
d'une adhésion à 10 euros valable 12 mois.!



C'est autorisé le racolage ?

--
Steph. K
JPM
Le #15719841
pourquoi ne pas répondre, c'est l'usage de ce groupe non???
Uly
Le #15719821
"JPM" a écrit dans le message de news:
472a21ef$0$21144$
pourquoi ne pas répondre, c'est l'usage de ce groupe non???



Bonne question.
Claude BRUN
Le #15719781
Bonsoir,

"JPM" a écrit dans le message de news:
472a21ef$0$21144$
pourquoi ne pas répondre, c'est l'usage de ce groupe non???


J'allais le dire ! Merci de l'avoir dit avant moi.
--
Claude BRUN
http://ldda.net
Jceven
Le #15719771
Bonjour, voir peut être sur fr.misc.assurances
JCE

"stéphane" 4729e5d0$0$27401$
Bonjour

Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.

donc, elle n'est pas en tord.

Elle à été transporté à l'hôpital car elle à perdu connaissance et avait
des troubles et douleurs. pas de fracture et un arrêt de 8 jours

Le véhicule risque de ne pas être réparé, c'est une opel vectra de 1999
qui doit valoir 3000 Euro, elle à 78000 Km (1.8l essence)

Si celui-ci et épave,

Qu'elle sont les recours que je puisse demander à l'assurance pour me
faire rembourser au mieux ?

Qu'est ce que le prétium doloris ?

Est-ce que ma femme peu prétende à des dommages et intérêts ?

Merci


Ariel DAHAN
Le #15717991
"stéphane" 4729e5d0$0$27401$
Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.

donc, elle n'est pas en tord.

Elle à été transporté à l'hôpital car elle à perdu connaissance et avait
des troubles et douleurs. pas de fracture et un arrêt de 8 jours

Le véhicule risque de ne pas être réparé, c'est une opel vectra de 1999
qui doit valoir 3000 Euro, elle à 78000 Km (1.8l essence)

Si celui-ci et épave,

Qu'elle sont les recours que je puisse demander à l'assurance pour me
faire rembourser au mieux ?



A votre assurance, tout dépend de votre contrat et des limites
d'indemnisation matérielle.
Mais à priori guère plus que sa valeur vénale ou de remplacement.

A l'assureur de votre adversaire, la perte financière réelle (valeur de
remplacement - montant de l'indemnisation matérielle perçue).

Pour le préjudice corporel, compte tenu de la violence du choc (supposée au
vu de la perte de connaissance de votre femme), je vous recommande de faire
toutes les réserves d'usage et de vous adjoindre les services d'un médecin
spécialisé en indemnisation du préjudice corporel.
Un choc par derrière avec perte de connaissance et hospitalisation suppose
une atteinte neurologique importante, et des séquelles à venir (trouble de
l'équilibre, troubles auditifs ou de la vision...).
En outre, la violence (supposée) du choc permet d'en déduire une infraction
majeure au code de la route (outre le simple défaut de maîtrise du véhicule
qui a percuté le votre).

Une enquête de police a certainement été ouverte. Avec mesures métrées
localement.
Vous pouvez obtenir le rapport de police par votre assureur ou par votre
avocat.

En toute hypothèse, en ce qui concerne le préjudice corporel, je vous
recommande de lancer dès qu'il sera possible une procédure d'évaluation
(expertise médicale). Mais si votre femme est toujours hospitalisée, il est
trop tôt pour évaluer. Vous pouvez en revanche réclamer une indemnisation
provisionnelle. Qui couvrira au minimum les premiers frais et le
contentieux.

Qu'est ce que le prétium doloris ?



Une partie du préjudice corporel. Qui se décompose traditionnellement en
- Pretium Doloris - Qui concerne l'évaluation de la douleur. Littéralement
le "prix de la douleur". On le calcul sur une échelle de 0 à 5.
- ITT (incapacité temporaire totale - différent de l'Arrêt de Travail
initial) qui correspond à l'indemnisation de la période pendant laquelle
votre femme est supposée être en convalescence
- IPP (incapacité permanente partielle), a partir du moment ou votre femme
est réputée être "consolidée" (et non guérie), c'est à dire lorsque son état
n'évolura plus à court terme. L'IPP est un pourcentage, qui permet de
déduire un taux d'invalidité consécutif à l'accident.
- Préjudice Esthétique, également sur une échelle de 0 à 5.
- Séquelles
- Préjudice de jouissance - qui correspond aux actes de la vie qui ne
pourront plus être faits (ex : un coup du lapin entraînant souvant une
entorse chronique du coup, le fait de lever la tête va entraîner une perte
d'équilibre, donc les gestes impliquant de lever la tête ne pourront plus
être faits).
- Préjudice moral (la souffrance morale liée à l'état physiologique dans
lequel votre femme se trouve, mais également le traumatisme éventuel lié à
l'accident initial) - sans oublier les éventuels préjudices par ricochet sur
votre famille et vous-même.

Enfin, il y a d'autres préjudices, financiers:
- Préjudice professionnel (incapacité professionnelle, perte de carrière...)
- Perte de revenus (revenu mensuel moyen diminué des indemnités journalières
perçues)
...

Est-ce que ma femme peu prétende à des dommages et intérêts ?



Très certainement.

Voir ci-dessus.

Merci



De rien.

Ariel DAHAN

--
Luttons contre le Spam
Regroupez-moi pour me répondre
avo bd.com
www.ddbd.com
Claude BRUN
Le #15717571
Bonjour,

"Ariel DAHAN" a écrit dans le message de news:
472f122b$0$27386$
"stéphane" 4729e5d0$0$27401$
Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.





-----coupure-------
Qu'est ce que le prétium doloris ?



Une partie du préjudice corporel. Qui se décompose traditionnellement en
- Pretium Doloris - Qui concerne l'évaluation de la douleur. Littéralement le
"prix de la douleur". On le calcul sur une échelle de 0 à 5.



Eh non ! erreur de plume : cela va de 0 à 7

Selon :http://www.preziosi-handicap.org/votre_info_juridique.htm
Le pretium doloris (prix de la douleur)

Il recouvre les souffrances physiques ressenties par la victime en raison de la
localisation des blessures, leur durée et la contrainte de la prise en charge
(chirurgicale et rééducative etc...), mais aussi les souffrances morales.

Le préjudice esthétique

Il détermine les modifications esthétiques engendrées sur le blessé par
l'accident.

a.. D'un point de vue général, modifications de la silhouette, de l'attitude,
de la démarche provoquées par exemple par la nécessité d'utiliser un
appareillage ou des aides techniques (déambulateur, chaise roulante etc..)
b.. D'un point de vue particulier, cicatrices, déformations, modifications du
relief ou de la coloration de la peau etc...
Ces deux postes de la souffrance et de l'esthétique sont évalués par le médecin
expert en fonction de leur degré de gravité sur une échelle de 1 à 7 (de très
léger à léger, modéré, moyen, assez important, important ou très important) .

Je voulais vous en avertir par MP mais votre adresse est refusée.

Cordialement vôtre.

ClBrun
Ariel DAHAN
Le #15717451
"Claude BRUN" 472f461e$0$27415$
Bonjour,

"Ariel DAHAN" a écrit dans le message de news:
472f122b$0$27386$
"stéphane" 4729e5d0$0$27401$
Ma femme à eu un accident de voiture en allant à son travail avec mon
véhicule,

Un personne lui a rentré à l'arrière du véhicule pendant que me femme
attendez à un cédez le passage.





-----coupure-------
Qu'est ce que le prétium doloris ?



Une partie du préjudice corporel. Qui se décompose traditionnellement en
- Pretium Doloris - Qui concerne l'évaluation de la douleur.
Littéralement le "prix de la douleur". On le calcul sur une échelle de 0
à 5.



Eh non ! erreur de plume : cela va de 0 à 7

Selon :http://www.preziosi-handicap.org/votre_info_juridique.htm
Le pretium doloris (prix de la douleur)

Il recouvre les souffrances physiques ressenties par la victime en raison
de la localisation des blessures, leur durée et la contrainte de la prise
en charge (chirurgicale et rééducative etc...), mais aussi les souffrances
morales.

Le préjudice esthétique

Il détermine les modifications esthétiques engendrées sur le blessé par
l'accident.

a.. D'un point de vue général, modifications de la silhouette, de
l'attitude, de la démarche provoquées par exemple par la nécessité
d'utiliser un appareillage ou des aides techniques (déambulateur, chaise
roulante etc..)
b.. D'un point de vue particulier, cicatrices, déformations,
modifications du relief ou de la coloration de la peau etc...
Ces deux postes de la souffrance et de l'esthétique sont évalués par le
médecin expert en fonction de leur degré de gravité sur une échelle de 1 à
7 (de très léger à léger, modéré, moyen, assez important, important ou
très important) .

Je voulais vous en avertir par MP mais votre adresse est refusée.

Cordialement vôtre.

ClBrun



Non problème.
J'assume pleinement ma gourance :-)
Et merci d'avoir rectifié.


Une remarque concernant l'évaluation :
Il est fréquent que les assureurs essaient d'opposer à la victime une
"table" d'indemnisation, en fonction de l'âge, du sexe... ; de la nature de
l'atteinte corporelle de la victime et de son niveau socio-professionnel.

Refusez autant que possible l'utilisation de cette table, et reportez-vous
sur une évaluation personnelle de votre préjudice, liée à votre vécu.

Une cicatrice de moins de 10 cm sur un homme âgé est traditionnellement
moins bien indemnisée que sur une jeune femme. Mais la personnalité de la
victime peut modifier cette tendance. Ainsi, un homme qui attache une grande
importance à son apparence, dans un but narcissique ou philosophique,
pourra, si tant est qu'il l'établisse, se voir attribuer une indemnisation
plus importante.

Le problème étant que le médecin-expert judiciaire a tendance à retenir
également la même table d'indemnisation, étant formé de la même manière que
le médecin-expert amiable. D'où l'importance d'être assisté lors des
expertises par un médecin-conseil.

Enfin, je précise que les avocats peuvent participer aux expertises
médicales (mais qu'ils ne peuvent assister à l'examen médical proprement
dit).
Publicité
Poster une réponse
Anonyme